# LUCMICHEL. NET/ NOUVELLES DU ‘SCENARIO DU DIABLE’ AVEC LES DJIHADISTES … APRES MERAD (FRANCE) ET DENIS ‘LE SOUMIS’ (BELGIQUE) VOICI LAKDIM : ENCORE UNE LIAISON DANGEREUSE ENTRE DJIHADISTES ET SERVICES SECRETS DE L’OTAN !

SCENARIO.DIABLE RP - 039 lakmid2019 12 05

Qui infiltre qui ?

ATTENTAT DE TRÈBES : 
LES RELATIONS D’UN INDIC AVEC LE TERRORISTE INTERROGENT
(LE POINT, PARIS, 3 DEC. 2019)

Un informateur du renseignement français a été mis en examen dans le cadre de l’enquête sur les attentats de Trèbes et de Carcassonne, révèle « Le Parisien ». Un nouveau suspect a été mis en examen pour « association de malfaiteurs terroriste criminelle » et « détention et cession d’armes de catégorie A et B en relation avec une entreprise terroriste ».

C’est une enquête qui dure depuis maintenant plus d’un an et demi. Le 23 mars 2018, Radouane Lakdim avait successivement tué le conducteur d’une voiture à Carcassonne et blessé son passager, avant de prendre en otage les clients et les employés d’un supermarché Super U à Trèbes. Il avait alors abattu un boucher, un client et le lieutenant-colonel de gendarmerie Arnaud Beltrame, qui avait donné sa vie en se substituant à une femme retenue en otage. Sept suspects ont été mis en examen, dont la femme du terroriste, dans le cadre des investigations. Mais, le 3 octobre dernier, un nouveau suspect au rôle ambigu a été mis en examen pour « association de malfaiteurs terroriste criminelle » et « détention et cession d’armes de catégorie Continue reading

Posted in Non classé | Commentaires fermés

# LUCMICHEL. NET/ NOUVELLES DU ‘SCENARIO DU DIABLE’ AVEC LES DJIHADISTES … LE SCENARIO SUICIDAIRE AVEC LES ISLAMISTES SE JOUE AUSSI EN SUISSE !

SCENARIO.DIABLE RP - 038 suisse II2019 12 04

QUE DIT ‘LE TEMPS’ (‘GENEVE’) ?

« Au moins trois Suissesses, avec leurs enfants, sont retenues dans des camps pour les familles de djihadistes dans le nord-ouest de la Syrie. Notre reporter Boris Mabillard a rencontré l’une d’elles. Cette femme y est enfermée depuis deux ans. Ce qui veut dire que, désormais, sa fille a passé plus de la moitié de sa vie en détention.
Dans un premier temps, clamant son innocence, cette mère pensait qu’elle et sa fille seraient rapatriées rapidement, cette dernière ayant été malade durant une bonne partie de 2018. Cet espoir s’est peu à peu éteint.
Jusqu’à il y a peu, la Suisse n’entrait pas en discussion pour permettre leur rapatriement. Mais, depuis que l’armée turque fait la guerre aux Kurdes, les conditions sécuritaires se sont détériorées et le risque d’évasion s’est accru d’autant.
«J’ai compris que la Suisse ne veut plus de nous, que même ma fille est une pestiférée dans son propre pays, a dit la captive à notre journaliste. Je n’attends plus rien des autorités. Oui, j’aimerais rentrer chez moi en Suisse, j’aimerais que ma fille connaisse une autre vie que celle du camp, mais je ne me fais pas d’illusions.»

SÉLINA, LAUSANNOISE DÉTENUE EN SYRIE: 
«J’AI COMPRIS QUE LA SUISSE NE VEUT PLUS DE NOUS»

Extrait : « Originaire de Lausanne, Sélina croupit dans le camp de Roj, en Syrie, avec sa petite fille de 3 ans et demi. La jeune femme rêve de voir l’armée turque s’emparer du site puis la renvoyer en Suisse. Mais elle sait que Berne ne veut pas d’elle
Presque deux ans se sont écoulés depuis l’incarcération de Sélina (nom d’emprunt) au camp de Roj. Sa fille a désormais passé plus de la moitié de sa vie en détention. Au début, clamant son innocence, Sélina imaginait qu’elles pourraient toutes deux rentrer en Suisse rapidement, une affaire de quelques mois pour celle qui a grandi à Lausanne: «Ma fille a été malade tout l’été et l’automne 2018, et je pensais que cela allait décider la Confédération à nous rapatrier »… »

* Info intéressante. 
MAIS A lire avec esprit critique …
https://www.letemps.ch/monde/selina-lausannoise-detenue-syrie-jai-compris-suisse-ne-veut-plus

* Lire aussi pour comprendre 
l’interview de Luc MICHEL pour SITA :
INTERVIEW DE LUC MICHEL PAR LE SITE ARABE ‘SITA INSTITUTE’ : DJIHADISMES – TERRORISME – IMMIGRATION. QUAND L’AGENDA PROCHE-ORIENTAL S’IMPOSE EN EUROPE …
La grande interview du géopoliticien Luc MICHEL par Jan Vanzeebroeck et Samar Radwan (Beyrouth), pour le site arabe libanais ‘SITA INSTITUTE’ 
sur http://www.eode.org/eode-think-tank-interview-de-luc-michel-par-le-site-arabe-sita-institute-djihadismes-terrorisme-immigration-quand-lagenda-proche-oriental-s/

REVUE DE PRESSE …
https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel/ 
http://www.lucmichel.net/
https://www.instagram.com/lucmichel.org2/
https://vimeo.com/lucmicheltv

Posted in Non classé | Commentaires fermés

# CE MARDI SOIR 3 DECEMBRE SUR AFRIQUE MEDIA/ DANS ‘FACE A L’ACTUALITE’, LE GÉOPOLITICIEN LUC MICHEL EXPLIQUE COMMENT LE TRIPOLIGATE DE SARKHOZY REJOINT LE KARACHIGATE

LM.ORG2 - instagramm 427 amtv

#AFRIQUEMEDIA #LUCMICHELPCN
#TRIPOLIGATE #SARKOZY 
#TAKHEDINE #GAUBERT

Vers 20h (Douala-Ndjaména-Malabo) 
et 21h (Bruxelles-Paris-Berlin)
Avec les panelistes invités ce soir
Luc MICHEL en Duplex EODE-TV depuis Bruxelles

* Second Thème de l’émission :
FINANCEMENT LIBYEN DE LA CAMPAGNE DE SARKOZY.
Nouveau rebondissement dans l’enquête de Mediapart

* Le géopoliticien Luc MICHEL :
TOURNANT DANS L’INSTRUCTION JUDICIAIRE DU ‘TRIPOLIGATE’ DE SARKOZY 
Comment les protagonistes du Karachigate sont les mêmes que ceux du Tripoligate : Thierry Gaubert, Takhedine, Djouri et Sarkozy.
Des comptes offshore et des sociétés-écran découverts par les juges d’instruction ont servi aux versements financiers …

* Tout savoir sur les affaires de Sarkozy :
Lire Luc MICHEL
https://www.alterinfo.net/TOUT-SAVOIR-SUR-CE-QUE-SARKOZY-DOIT-SE-REPROCHER_a137269.html

AFRIQUE MEDIA
* en STREAMING sur http://lb.streamakaci.com/afm/
* WebTV sur http://www.afriquemedia-webtv.org/

* AFRIQUEMEDIA.pageofficielle
sur https://www.facebook.com/AFRIQUE.MEDIA.TV
* GROUPE OFFICIEL AFRIQUE MEDIA TV 
(Plus de 110.000 membres ! Administré par 
les COMITES AFRIQUE MEDIA et Luc Michel)
sur https://www.facebook.com/groups/afrique.media.groupe.officiel/

Posted in Non classé | Commentaires fermés

# EN CE MOMENT SUR AFRIQUE MEDIA/ DANS « APPELS SUR LE CONTINENT’, LE GÉOPOLITICIEN LUC MICHEL EXPLIQUE LE TOURNANT DANS L’INSTRUCTION JUDICIAIRE DU ‘TRIPOLIGATE’ DE SARKOZY

LM.ORG2 - instagramm 426 amtv#AFRIQUEMEDIA #LUCMICHELPCN
#TRIPOLIGATE #SARKOZY 
#TAkHEDINE #GAUBERT

Vers 17h
Présentation de Bachir Mohamed Ladan
Avec Luc MICHEL en duplex EODE-TV depuis Bruxelles

Second thème de l’émission :
-FINANCEMENT LIBYEN DE LA CAMPAGNE DE SARKOZY.
Nouveau rebondissement dans l’enquête de Mediapart

Le géopoliticien Luc MICHEL :
TOURNANT DANS LE ‘TRIPOLIGATE’ DE SARKOZY
Comment les protagonistes du Karachigate sont les mêmes que ceux du Tripoligate : Thierry Gaubert, Takhedine, Djouri et Sarkozy.
Des comptes offshore et des sociétés-écran découverts par les juges d’instruction ont servi aux versements financiers …

AFRIQUE MEDIA
* en STREAMING sur http://lb.streamakaci.com/afm/
* WebTV sur http://www.afriquemedia-webtv.org/

* AFRIQUEMEDIA.pageofficielle
sur https://www.facebook.com/AFRIQUE.MEDIA.TV
* GROUPE OFFICIEL AFRIQUE MEDIA TV 
(Plus de 110.000 membres ! Administré par 
les COMITES AFRIQUE MEDIA et Luc Michel)
sur https://www.facebook.com/groups/afrique.media.groupe.officiel/

Posted in Non classé | Commentaires fermés

# LUCMICHEL. NET/ NOUVELLES DU ‘SCENARIO DU DIABLE’ AVEC LES DJIHADISTES … QUI EST ANNE DIANA, LA SŒUR AÎNÉE DES FRÈRES CLAIN, JUGÉE À PARIS ?

SCENARIO.DIABLE RP - 037 diana clain

2019 11 19

Qui est Anne Diana, la sœur aînée des frères Clain, jugée à Paris ?
(France24 – AFP)

Anne Diana Clain, sœur aînée de Jean-Michel et Fabien Clain, comparaît mardi et mercredi, au tribunal correctionnel de Paris, pour avoir tenté de rejoindre la Syrie. Son parcours reflète celui de toute une famille qui a sombré dans le jihadisme.
Sa mère, ses frères et ses deux filles aînées avaient rejoint la Syrie pour vivre dans le « califat » de l’organisation État islamique, mais sa tentative pour les rejoindre fut stoppée à la frontière turque, en septembre 2016. Trois ans après, Anne Diana Clain est jugée, mardi 19 et mercredi 20 novembre, à Paris, avec son mari Mohamed Amri, pour association de malfaiteurs à visée terroriste.
Au-delà de cette tentative de départ, le procès promet une plongée dans la famille Clain, décrite par un ancien proche comme une « secte » extrémiste. L’histoire de toute une famille tombée à la fin des années 1990 dans l’islamisme radical et le jihadisme.

Anne Diana Clain est née à La Réunion en 1975. Ses parents, Jocelyn et Marie-Rosanne, déménagent peu après à Toulouse, où naissent Jean-Michel et Fabien. Les parents se séparent et la famille s’installe en Normandie, où son destin va basculer. C’est en effet dans cette région que Anne Diana rencontre son futur mari, Mohamed Amri, aujourd’hui âgé de 58 ans. Ce dernier influence toute la famille qui se convertit du catholicisme à l’islam au tournant des années 2000. « Il est venu à un moment où [on] se posait plein de questions sur la création, sur pourquoi on est là, sur ce qu’il y a après la mort, et il est venu avec toutes les réponses qui se trouvent dans l’islam », a expliqué la sœur aînée des frères Clain lors de l’instruction, rapporte Le Monde.
Les trois enfants Clain se radicalisent petit à petit, entraînant dans leur sillage les épouses de Jean-Michel et Fabien. Les trois couples s’installent dans la région toulousaine où ils côtoient la famille Essid et la famille Merah, ainsi que le prédicateur Olivier Corel, le fameux « émir blanc » du village d’Artigat, dans l’Ariège.

Anne Diana Clain est mère de six enfants nés de trois pères différents. Trois sont aujourd’hui majeurs : Jennyfer, née en 1991, Fanny (en 1996) et Ismaël (en 2000). Comme leur grand-mère, Marie-Rosanne, et leurs oncles Jean-Michel et Fabien, les deux filles aînées d’Anne Diana Clain rejoignent la Syrie, l’une en 2014, l’autre en 2016, avec leurs maris respectifs. Ce sont donc trois générations de cette famille qui se retrouvent dans le « califat » de l’organisation État islamique, au sein de laquelle les frères Clain tiennent un rôle important.
Ces derniers assurent en effet, de 2015 à 2018, la propagande à destination de la France, via notamment de nombreux messages et des « anasheed » (chants) ultra-violents en français, en particulier après les attentats de Charlie Hebdo et de l’Hyper Cacher de janvier 2015 et pour revendiquer les attentats du 13-Novembre. Ils deviennent cette année-là les « voix françaises de l’État islamique », notent les magistrats, cités par Libération, ce qui ne pouvait « être ignoré par les membres de leur famille ». Jean-Michel et Fabien Clain ont été tués en février 2019 par des frappes de la coalition internationale à Baghouz, ultime bastion de l’organisation.

Anne Diana décide de rejoindre à son tour la Syrie en août 2015. Avec son époux Mohamed Amri, leurs trois enfants et son fils Ismaël, issu d’un précédent mariage, tous mineurs, ils passent par l’Italie, puis par la Grèce. Devant les enquêteurs, elle a expliqué qu’il s’agissait de rejoindre sa famille en Syrie pour vivre dans un « État musulman ».
Leur périple s’arrête d’abord à la frontière gréco-turque. Refoulés, ils se replient vers la Bulgarie où ils attendront une fenêtre favorable pendant plus de huit mois. Ils passent finalement en Turquie mais sont interceptés en juillet 2016 alors qu’ils s’apprêtent à entrer en Syrie. Ils sont incarcérés, puis expulsés vers la France.

Ce lourd contexte familial pourrait peser dans la balance judiciaire, les juges d’instruction estimant dans leur ordonnance de renvoi qu’Anne Diana Clain et Mohamed Amri sont partis en connaissant parfaitement la « nature terroriste » de l’organisation État islamique et les hautes fonctions de propagandistes des frères Clain.
La prévenue écrivait en 2018 à ses juges avoir « appris de ses erreurs » après avoir cru à « l’utopie » du « califat », et être « déçue » que ses proches « soient devenus aussi haineux ». Le tribunal devra évaluer sa sincérité. Selon ses avocats, Mes Nogueras et Desrues, Anne Diana Clain « souhaite livrer un discours de vérité [et] son expérience carcérale lui a permis de porter un regard très critique sur l’engagement qui était le sien à l’époque ».

Pendant l’enquête, elle a affirmé ne pas se considérer comme radicalisée et a condamné les attentats, à sa manière : « Tu vas annoncer l’islam à qui si tout le monde est mort ? » Quant aux textes écrits et chantés par ses frères, elle a assuré ne pas s’être rendue compte, aveuglée à l’époque, de leur violence. Elle s’était tout de même dit, en écoutant celui composé après les attentats de janvier 2015, que Jean-Michel avait « un peu poussé le bouchon ». Cet « anasheed » appelant à « taper la France » et à faire « des morts par milliers », « tout le monde l’écoutait, le chantait, même les petits », a admis Anne Diana Clain.

* Info intéressante. 
MAIS A lire avec esprit critique …
https://www.france24.com/fr/20191119-france-proces-anne-diana-clain-soeur-ainee-fabien-clain-mohamed-amri

* Lire aussi pour comprendre 
l’interview de Luc MICHEL pour SITA :
INTERVIEW DE LUC MICHEL PAR LE SITE ARABE ‘SITA INSTITUTE’ : DJIHADISMES – TERRORISME – IMMIGRATION. QUAND L’AGENDA PROCHE-ORIENTAL S’IMPOSE EN EUROPE …
La grande interview du géopoliticien Luc MICHEL par Jan Vanzeebroeck et Samar Radwan (Beyrouth), pour le site arabe libanais ‘SITA INSTITUTE’ 
sur http://www.eode.org/eode-think-tank-interview-de-luc-michel-par-le-site-arabe-sita-institute-djihadismes-terrorisme-immigration-quand-lagenda-proche-oriental-s/

REVUE DE PRESSE …
https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel/ 
http://www.lucmichel.net/
https://www.instagram.com/lucmichel.org2/
https://vimeo.com/lucmicheltv

Posted in Non classé | Commentaires fermés

# LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY/ CE MARDI SOIR 22 OCTOBRE 2019 SUR ‘AFRIQUE MEDIA’ LE RETOUR DU ‘GRAND JEU’, L’ÉMISSION DE GÉOPOLITIQUE DE LUC MICHEL : LA SAISON III DÉMARRE AVEC UNE EDITION SPÉCIALE SUR LE SOMMET RUSSIE-AFRIQUE A SOTCHI !

LM.ORG2 - instagramm 393 amtv

LUC MICHEL (ЛЮК МИШЕЛЬ) & EODE/
Luc MICHEL pour EODE/
Quotidien géopolitique – Geopolitical Daily/
2019 10 22/

A 19h (Douala-Ndjaména-Malabo)
et 20h (Bruxelles-Paris-Berlin)
Présentation: le journaliste iranien Amir Faki
Avec le géopoliticien Luc MICHEL depuis Bruxelles
et Fabrice BEAUR (EODE-ROSSIYA) en duplex
depuis Sotchi

# AFRIQUE-MEDIA-BRUXELLES & EODE-TV/
EDITION SPECIALE DU « GRAND JEU GEOPOLITIQUE » (SAISON III – 1 ) : SOMMET RUSSIE-AFRIQUE DE SOTCHI (PARTIE I). ICI ET MAINTENANT
LUC MICHEL (ЛЮК МИШЕЛЬ) & EODE

Thématique de la Partie I :
1) Luc Michel : Ces 22 et 24 octobre 2019 se tient à Sotchi en Russie, le 1er Sommet Russie-Afrique, quels en sont les enjeux ?
2) Luc Michel : Est-ce que le soi-disant « printemps africain » et la volonté des USA de chasser les chinois d’Afrique a-t-elle eu un effet sur le grand retour de Moscou sur le continent noir ?
3) Luc Michel : Quelle a été la stratégie du président russe Vladimir Poutine pour organiser ce « come back » russe en Afrique un quart de siècle après le départ des soviétiques ?
4) Luc Michel : On parle beaucoup de ces fameuses « firmes de sécurité » russes en Afrique. Pouvez-vous nous en dire plus.
5) Luc Michel : La Centrafrique du président Touadera est considérée comme le pivot géopolitique du retour russe vers l’Afrique, que veut on dire par là ?
6) Fabrice Beaur (en duplex depuis Sotchi) : Comment la Russie, depuis Sotchi ou Moscou, voit-elle le dossier Russie-Afrique ?
7) Luc Michel : Le retour de Moscou a été préparé par un intense travail de lobbyisme, pouvez-vous nous en dire plus.

VOICI LA SAISON III DU « GRAND JEU »

Bienvenue pour cette nouvelle Série de notre émission LE GRAND JEU. AU CŒUR DE LA GEOPOLITIQUE MONDIALE, produites avec Luc MICHEL, géopoliticien et administrateur d’AFRIQUE-MEDIA-BRUXELLES et patron d’EODE-TV, qui apporte son expertise à l’émission. Et nous dévoile le dessous des cartes de la géopolitique mondiale et des idéologies qui mènent le monde. Avec sa vision transnationale ouverte sur les dimensions continentales, Luc MICHEL nous donne les clés des géopolitiques rivales vues de Moscou, Washington, Bruxelles ou encore ici de Pékin …

* Avec le Géopoliticien de l’Axe Eurasie-Afrique : 
Géopolitique – Géoéconomie – Géoidéologie – Géohistoire – 
Géopolitismes – Néoeurasisme – Néopanafricanisme 
(Vu de Moscou et Malabo) :
PAGE SPECIALE Luc MICHEL’s Geopolitical Daily
https://www.facebook.com/LucMICHELgeopoliticalDaily/
________________

* Luc MICHEL (Люк МИШЕЛЬ) :
WEBSITE http://www.lucmichel.net/ 
PAGE OFFICIELLE III – GEOPOLITIQUE
https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel.3.Geopolitique/ 
TWITTER https://twitter.com/LucMichelPCN
LUC-MICHEL-TV https://vimeo.com/lucmicheltv
* EODE :
EODE-TV https://vimeo.com/eodetv
WEBSITE http://www.eode.org/ 
LINKEDIN https://www.linkedin.com/in/luc-michel-eode-600661163/

Posted in Non classé | Commentaires fermés

# LIRE OU RELIRE SUR LE SITE ‘SPUTNIK’ (MOSCOU) : ‘MALABO ET LE MODÈLE ÉQUATO-GUINÉEN. ENTRETIEN AVEC LUC MICHEL (PARTIE 2)’

RELIRE SPUTNIK - LM interview 2 malabo

« Aujourd’hui, nous nous entretenons de nouveau et depuis Bruxelles avec Luc Michel, grand spécialiste de la géopolitique et notamment de la Libye, qui revient de voyages à Damas, où il a été l’organisateur d’une mission d’observation aux élections présidentielles syriennes, ainsi que de Malabo, la capitale de la Guinée équatoriale, où il était l’invité vedette de quatre grandes émissions spéciales de la RTVGE (télévision d’Etat équato-guinéenne) »
- Sputnik (Moscou).

« Nous nous entretenons aujourd’hui sur ce vaste sujet avec Luc Michel, grand spécialiste de la géopolitique et notamment de la Libye (on lui doit notamment une « Géopolitique de la Jamahiriya libyenne »). Organisateur et homme d’action, il est aussi le créateur dans toute l’Europe dès mi-février 2011 des Comités ELAC / Euro-Libyan Action Committees et en juin 2011 de leur pendant africain, les Comités ALAC / Afro-Libyan Action Committees (avec le tchadien Djim Ley-Ngardigal), organisation de soutien à la Jamahiriya qui continue toujours le combat. En avril 2011, il a organisé avec le ministère libyen des Affaires étrangères, la Libyan National Youth Organisation et ELAC la seule conférence internationale – euro-afro-arabe – de soutien à la Jamahiriya, « Hands off Libya », à Tripoli sous les bombes de l’OTAN »
- Sputnik (Moscou).

Mon combat en Afrique, mes vies …
* Sur https://fr.sputniknews.com/actualite/201407251022885106-malabo-et-le-modele-equato-guineen-entretien-avec-luc-michel-partie-2/

_____________________________
Luc MICHEL / Люк МИШЕЛЬ /
VIMEO https://vimeo.com/lucmicheltv 
PROFIL FACEBOOK https://www.facebook.com/LUC.MICHEL.PCN
PAGE OFFICIELLE https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel 
TWITTER https://twitter.com/LucMichelPCN
WEBSITE http://www.lucmichel.net/ 
LINKEDIN https://www.linkedin.com/in/luc-michel-eode-600661163/
LUCMICHEL.ORG-TV https://vimeo.com/lucmichelorgtv
BLOG https://www.scoop.it/topic/luc-michel-le-blog
INSTAGRAMM https://www.instagram.com/lucmichel.org2/
GROUPES WHATSAPP LM lucmichel.org3 & LM lucmichel.org3-II
+32465949486
LUC MICHEL Official International Fan Club
https://www.facebook.com/groups/LUCMICHEL.OfficialFanClub/

Posted in Non classé | Commentaires fermés

# LIRE OU RELIRE SUR LE SITE ‘SPUTNIK’ (MOSCOU) : ‘DAMAS ET LA RESISTANCE DE LA SYRIE BA’ATHISTE. ENTRETIEN AVEC LUC MICHEL (PARTIE 1)’

RELIRE SPUTNIK - LM interview 1 syrie

« Aujourd’hui, nous nous entretenons de nouveau et depuis Bruxelles avec Luc Michel, grand spécialiste de la géopolitique et notamment de la Libye, qui revient de voyages à Damas, où il a été l’organisateur d’une mission d’observation aux élections présidentielles syriennes, ainsi que de Malabo, la capitale de la Guinée équatoriale, où il était l’invité vedette de quatre grandes émissions spéciales de la RTVGE (télévision d’Etat équato-guinéenne) »
- Sputnik (Moscou).

Mon combat en Eurasie …
* Sur https://fr.sputniknews.com/actualite/201407241022884415-damas-et-la-resistance-de-la-syrie-ba-athiste-entretien-avec-luc-michel-partie-1/

_____________________________ 
Luc MICHEL / Люк МИШЕЛЬ /
VIMEO https://vimeo.com/lucmicheltv 
PROFIL FACEBOOK https://www.facebook.com/LUC.MICHEL.PCN
PAGE OFFICIELLE https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel 
TWITTER https://twitter.com/LucMichelPCN
WEBSITE http://www.lucmichel.net/ 
LINKEDIN https://www.linkedin.com/in/luc-michel-eode-600661163/
LUCMICHEL.ORG-TV https://vimeo.com/lucmichelorgtv
BLOG https://www.scoop.it/topic/luc-michel-le-blog
INSTAGRAMM https://www.instagram.com/lucmichel.org2/
GROUPES WHATSAPP LM lucmichel.org3 & LM lucmichel.org3-II
+32465949486
LUC MICHEL Official International Fan Club
https://www.facebook.com/groups/LUCMICHEL.OfficialFanClub/

Posted in Non classé | Commentaires fermés

# LUCMICHEL. NET/ NOUVELLES DU ‘SCENARIO DU DIABLE’ AVEC LES DJIHADISTES … LES COMPROMISSIONS DE L’UE AVEC ERDOGAN ET LES MAITRES-CHANTEURS ISLAMO-CONSERVATEURS TURCS DE L’AKP FONT PARTIE DU SCENARIO !

SCENARIO.DIABLE RP - 036 chantage erdogan

2019 10 10

Pour mémoire, les chrétiens-conservateurs européns – en particulier la CDU-CSU allemande de mme Merkel et la démocratie-chrétienne belge CDH (qui a fait élire la première député voilée en UE, au parlement bruxellois, une protégée d’Erdogan) & CDNV – ont poussé très loin le flirt avec les islamo-conservateurs turcs de l’AKP (l’équivalent turc des Frères musulmans), parrains du terrorisme djihadiste en Syrie ou en Libye. L’AKP est membre observateur du PPE, le parti des chrétiens-conservateurs au Parlement européen …

OFFENSIVE EN SYRIE :
ERDOGAN MENACE L’EUROPE D’UN FLOT DE MIGRANTS
(LE POINT)

En réponse aux critiques européennes contre l’offensive turque en Syrie, le président a promis « d’ouvrir les portes de l’Europe à des millions de réfugiés ».

La réponse ne s’est pas fait attendre. Le président turc Recep Tayyip Erdogan a menacé jeudi d’ouvrir les portes de l’Europe à des millions de réfugiés en réponse aux critiques européennes contre l’offensive turque en cours dans le nord-est de la Syrie. « Ô Union européenne, reprenez-vous. Je le dis encore une fois, si vous essayez de présenter notre opération comme une invasion, nous ouvrirons les portes et vous enverrons 3,6 millions de migrants », a déclaré Recep Tayyip Erdogan lors d’un discours à Ankara.

La Turquie accueille 3,6 millions de réfugiés syriens sur son sol. Le flux de migrants depuis la Turquie vers l’Europe a considérablement tari à la faveur d’un accord conclu en 2016 entre Ankara et l’UE. Les pays européens ont vivement critiqué l’opération lancée mercredi par la Turquie dans le nord-est de la Syrie contre une milice kurde, les YPG, considérée comme terroriste par Ankara, mais soutenue par les Occidentaux, car elle constitue le fer de lance de la lutte contre les djihadistes du groupe État islamique (EI).

« Vous n’avez jamais été sincères. À présent ils disent qu’ils vont bloquer trois milliards d’euros (promis à la Turquie dans le cadre de l’accord migratoire). Avez-vous jamais respecté une promesse qui nous a été faite ? Non », a encore martelé Recep Tayyip Erdogan. « Avec l’aide de Dieu, nous poursuivrons notre chemin, mais nous ouvrirons les portes » aux migrants.

* Video + Info intéressante.
MAIS A lire avec esprit critique …
https://www.lepoint.fr/monde/offensive-en-syrie-erdogan-menace-l-europe-d-un-flux-de-migrants-10-10-2019-2340535_24.php#xtmc=erdogan&xtnp=1&xtcr=1

* Lire aussi pour comprendre
l’interview de Luc MICHEL pour SITA :
INTERVIEW DE LUC MICHEL PAR LE SITE ARABE ‘SITA INSTITUTE’ : DJIHADISMES – TERRORISME – IMMIGRATION. QUAND L’AGENDA PROCHE-ORIENTAL S’IMPOSE EN EUROPE …
La grande interview du géopoliticien Luc MICHEL par Jan Vanzeebroeck et Samar Radwan (Beyrouth), pour le site arabe libanais ‘SITA INSTITUTE’
sur http://www.eode.org/eode-think-tank-interview-de-luc-michel-par-le-site-arabe-sita-institute-djihadismes-terrorisme-immigration-quand-lagenda-proche-oriental-s/

REVUE DE PRESSE …
https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel/ 
http://www.lucmichel.net/
https://www.instagram.com/lucmichel.org2/
https://vimeo.com/lucmicheltv

Posted in Non classé | Commentaires fermés

# LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY/ POURQUOI LE PRETEXTE DE L’OFFENSIVE TURQUE CONTRE LES FORCES KURDES EN SYRIE EST UNE AGRESSION TURQUE CONTRE L’ETAT SYRIEN !?

LM.GEOPOL - Syrie invasion turque (2019 10 10) FR (1)

LUC MICHEL (ЛЮК МИШЕЛЬ) & EODE/
Luc MICHEL pour EODE/
Quotidien géopolitique – Geopolitical Daily/
2019 10 10/

« Le comportement hostile du régime d’Erdogan met en évidence les visées expansionnistes de la Turquie vis-à-vis de la Syrie. C’est un comportement injustifiable et inadmissible. Le manquement par la Turquie à ses engagements, pris dans le cadre de l’accord d’Adana, prouve que le régime turc ne fait aucun cas de la sécurité des frontières syriennes, au contraire de ce qu’il prétend »
- Un diplomate syrien.

Les kurdes sont un prétexte, un pion sacrifié (1) ! 
Ce qui est visé c’est à la fois la Victoire de l’Etat syrien dans sa guerre de libération du territoire national et l’unité et l’indivisibilité de la Syrie. Zone d’occupation turque sur la frontière syro-turque (sur un territoire ottoman à Afrin et Idlib convoité par Erdogan) ou zone d’exclusion aérienne, tout revient au même. Ajoutons que l’agression d’Erdogan répond à l’épuisement du processus d’Astana et des accords de Sotchi. Le reste n’est que désinformation des médias de l’OTAN (où l’on désinforme sur les kurdes) et cynisme absolu de Erdogan et Trump (Ankara roulant encore et toujours pour Washington) (2) !

L’ARMEE TURQUE ET DES SUPPLETIFS SYRIENS ONT LANCE MERCREDI UNE OPERATION A LA FRONTIERE SYRIENNE

Les frappes aériennes et les tirs d’artillerie ont visé plusieurs secteurs frontaliers dans le nord syrien. Ces « supplétifs syriens », présentés par les médias de l’OTAN comme « des membres de l’Armée nationale syrienne, alliée de la Turquie », sont en fait en grande partie des djihadistes dits « modérés » (sic) protégés par Ankara, dont divers groupes issus du Jahbaat al-Nosra, al-Qaida en syrie.

« En France, aux Etats-Unis, en Iran, en Israël, en Arabie saoudite… Partout dans le monde, des voix inquiètes s’élèvent pour dénoncer l’intervention turque dans le nord-est de la Syrie », dit l’AFP. Le Conseil de sécurité de l’ONU doit se réunir en urgence, jeudi 10 octobre, à la demande de ses membres européens. Une réunion extraordinaire de la Ligue arabe est prévue samedi. Si Ankara a assuré, dans une lettre adressée au Conseil de sécurité de l’ONU, que son opération serait « proportionnée, mesurée et responsable », les conséquences de cette offensive pourraient s’avérer graves, à l’intérieur comme à l’extérieur de la région.

QUESTION 1 :
QUE SE PASSE-T-IL VRAIMENT EN SYRIE ?

La Turquie a lancé officiellement une offensive militaire ce mercredi 9 octobre contre les forces kurdes du nord-est de la Syrie, dans le cadre d’une opération baptisée « Printemps de la paix. » Selon la presse turque, les troupes ont pénétré en Syrie par quatre points : deux à proximité de la ville syrienne de Tell Abyad et deux autres proches de Ras al-Aïn, plus à l’est. Ces frappes aériennes et d’artillerie ont visé les positions des Unités de protection du peuple (YPG), la milice kurde qui constitue la colonne vertébrale des Forces démocratiques syriennes (FDS). En fait la branche syrienne, hégémonique, du PKK. Selon un porte-parole de la milice arabo-kurde, les combattants des FDS ont repoussé une attaque au sol des troupes turques à Tell Abyad.

« Jeudi, les forces turques se sont emparées de plusieurs de leurs objectifs et poursuivent leur progression sur la rive orientale de l’Euphrate », a assuré leur état-major. Selon le ministère de la Défense turc, « 181 cibles de la milice kurde ont été touchées par l’aviation et l’artillerie depuis le début de l’opération ».

QUESTION 2 :
QUELS SONT LES BUTS REELS DE CETTE OFFENSIVE ?

1- Le prétexte sont les kurdes. En annonçant le début de l’opération, le président turc Recep Tayyip Erdogan s’est justifié en assurant que l’objectif était d’empêcher, selon ses mots, « la création d’un corridor terroriste » à la frontière méridionale de la Turquie. Les autorités turques assimilent les YPG au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), qui mène une longue guérilla en Turquie même, et qu’elles considèrent comme une organisation terroriste. En menant cette offensive, Erdogan prétend « empêcher l’apparition d’une région autonome kurde non loin de la frontière sud ». 
Les Kurdes sont un peuple apatride, réparti sur les territoires turc, syrien, iranien et irakien. Selon les estimations, entre 2 et 3,6 millions de Kurdes vivraient en Syrie, essentiellement dans le nord du pays. La Turquie redoute r’éellement, mais ce n’est qu’une raison secondaire, qu’un embryon d’Etat kurde galvanise les velléités séparatistes sur son propre territoire. En janvier 2018, le président turc avait d’ailleurs déjà lancé une offensive à Afrin, dans le nord-ouest de la Syrie, avec le même objectif.

2- Les autorités turques souhaitent surtout créer une zone tampon de 30 km de long et de 500 km de large entre la frontière turque et les zones syriennes contrôlées par les milices kurdes dans la région, afin de diviser le territoire national syrien. Il s’agirait aussi de « réimplanter 2 des 3,5 millions de réfugiés syriens présents en Turquie.

3- En fait, la Turquie vient surtout de lancer une invasion militaire dans le nord-est de la Syrie, pour préserver au cœur d’une Syrie désormais quasi libérée, un foyer de crise.

4- Enfin l’affaiblissement du régime AKP (qui vient de perdre la muncipale d’Istanbul) (3) conduit à des raisons intérieures à l’agression d’Erdogan. « L’offensive turque serait également motivée par les problèmes de politique intérieure que rencontre le président Erdogan », selon Didier Billon, directeur adjoint de l’Institut de relations internationales et stratégiques (Iris) : « Il faut comprendre l’isolement d’Erdogan pour des raisons politiques, militaires aussi. Rappelons qu’une partie de l’état major de l’armée turque a été ‘purgée’ après la tentative de coup d’État. Toutes ces raisons se conjuguent ».

QUESTION 3 :
QUEL ROLE LES KURDES JOUENT-ILS DANS LE CONFLIT SYRIEN ?

Les Kurdes sont les alliés des Occidentaux dans la lutte antijihadiste. Via les Unités de protection du peuple (YPG), ils forment la majorité des Forces démocratiques syriennes (FDS), une alliance de combattants kurdes et arabes créée dans le nord de la Syrie, qui a combattu Daech. Mais qui a trahit Damas (4), encouragés par les occidentaux, caressant le rêve d’un état kurde indépendant.

Environ 10 000 combattants de l’EI, ainsi que des familles des jihadistes, sont toujours détenus dans des camps contrôlés par la milice kurde YPG. Parmi les prisonniers figurent près de 2 000 jihadistes étrangers, que leurs pays d’origine refusent de reprendre. Pour juger les crimes de l’EI, les Kurdes de Syrie demandent la création d’un tribunal international spécial, qui serait installé dans le nord-est du pays.

QUESTION 4 :
LES ETATS-UNIS ONT-ILS FACILITE L’OFFENSIVE TURQUE CONTRE LES KURDES ?

Entre Erdogan et Trump, il y a un mélange permanent de comédie et de chantage. Lorsque l’on va au fond des choses, on constate que l’un et l’autre s’appuient en réalité ! Dans un communiqué publié dimanche, soit trois jours avant l’offensive, la Maison Blanche a annoncé le retrait immédiat de ses troupes en Syrie (environ 2 000 soldats). Pour certains experts, qui désinforment dans les médias de l’OTAN, cà ne serait pas une surprise : « Donald Trump avait annoncé qu’il souhaitait que les Etats-Unis se retirent des zones où le pays n’a pas de bénéfice. C’est une réflexion de businessman. L’Amérique ne veut plus s’engager dans des guerres lointaines » (sic). Or, la présence des troupes américaines en Syrie constituait un rempart à une nouvelle offensive de la Turquie qui, rappelons-le, veut imposer sa fameuse « zone tampon » dans la région. La décision de Donald Trump de retirer ses troupes, laissant le champ libre à Erdogan, a ainsi été qualifiée par les FDS de « coup de poignard dans le dos ».

D’anciens combattants de l’armée américaine, laquelle a travaillé avec les combattants kurdes, ont même estimé que les Etats-Unis avaient « abandonné » les Kurdes. Diplomates et autres chefs d’Etat ont en chœur dénoncé la décision américaine. En réponse à cette vague d’indignation, Donald Trump a assuré mercredi ne pas cautionner l’offensive, que Washington considèrerait comme une « mauvaise idée », et a même menacé de « ruiner l’économie turque si la Turquie détruit les Kurdes ».

Les Etats-Unis sont particulièrement pointés du doigt puisque le président américain a annoncé le retrait des forces américaines dans le nord-est de la Syrie dimanche dernier, ouvrant directement la porte à cette intervention, même s’il la condamne aujourd’hui publiquement.

Mais ce n’est pas la première fois que les Américains laissent le sentiment de trahir les Kurdes, rappelle Gilles Dorronsoro, professeur de sciences politiques à Paris : « On est dans la politique hyper réaliste, avec le style Trump qui en rajoute un peu. Mais il faut voir qu’on est dans la continuation de la politique d’Obama (…) On est dans une grande tradition de la politique américaine par rapport aux Kurdes ».

QUESTION 5 :
POURQUOI CETTE OFFENSIVE TURQUE POURRAIT-ELLE RANIMER L’ETAT ISLAMIQUE ?

Plusieurs pays redoutent que l’offensive turque dans le nord-est de la Syrie contre les forces kurdes ne permette un sursaut du groupe jihadiste Etat islamique. Jeudi, les Kurdes de Syrie ont accusé la Turquie d’avoir bombardé la veille au soir une prison abritant de nombreux jihadistes dans une « tentative évidente » de les aider à s’enfuir. Ils craignent de perdre le contrôle de ces prisons, mais aussi des camps abritant des milliers de familles de jihadistes, et où s’est développée une idéologie radicale, expliquait le quotidien français La Croix dans un reportage réalisé en juillet dans les camps de Al-Hol et de Roj. Selon l’Institute for the Study of War (ISW), « l’EI prépare probablement des opérations plus coordonnées et sophistiquées pour libérer ses membres détenus ».

Libérés, les djihadistes pourraient mener de nouvelles attaques dans la région, voire en Europe pour les membres de l’EI étrangers qui voudraient rejoindre leur pays d’origine. Deux djihadistes britanniques de haut rang, soupçonnés d’avoir exécuté plusieurs Occidentaux en Syrie, ont ainsi été placés sous la garde de l’armée américaine.

QUESTION 6 :
L’OFFENSIVE TURQUE PEUT-ELLE INITIER UNE NOUVELLE CRISE MIGRATOIRE DANS L’UE ?

Outre bien sûr la recrudescence du terrorisme islamique, « la communauté internationale craint que cette offensive n’ouvre la voie à une nouvelle vague migratoire », commente FranceInfo. En réponse à l’indignation de l’Union européenne, Recep Tayyip Erdogan a menacé jeudi d’ouvrir les portes de l’Europe à des millions de réfugiés. « Ô Union européenne, reprenez-vous. (…) Si vous essayez de présenter notre opération comme une invasion, nous ouvrirons les portes et vous enverrons 3,6 millions de migrants », a-t-il déclaré lors d’un discours à Ankara. Enfin, selon certains experts, « le retrait des soldats américains et une offensive turque pourraient entraîner une vague migratoire kurde vers l’Europe, ces derniers fuyant les combats ».

QUESTION 7 :
IMMIGRATION ET TERRORISME, WASHINGTON VEUT-IL IMPORTER LE CHAOS EN UNION EUROPEENNE ?

Ces conséquences en matière d’immigration sauvage et de terrorisme « ne font pas partie des préoccupations américaines », selon l’expert Gilles Dorronsoro. Interrogé sur le sort des jihadistes européens, Donald Trump, « avec une certaine brutalité », note l’expert, a déclaré qu’ils « vont s’échapper vers l’Europe. C’est là qu’ils veulent aller. Ils veulent rentrer chez eux ». « On retrouve ce qui a été fait de manière un peu plus subtile par Obama , pointe Gilles Dorronsoro. La crise syrienne n’est pas très importante pour les Etats-Unis parce que c’est les Européens qui payent le prix. Pour les Etats-Unis cela ne faisait pas véritablement partie de l’équation stratégique ». 

QUESTION 8 :
EST-CE L’OUVERTURE D’UN NOUVEAU CHAPITRE DE LA GUERRE SYRIENNE ?

Rappelons que la libération d’Idlib et la destruction des dernières forces djihadistes, précisément protégées par Ankara, devait marquer la fin de la Guerre de Syrie. Qui n’est pas « une guerre civile » comme l’affirment les médias de l’OTAN, mais une guerre d’agression étrangère organisées par les USA, la France, l’OTAN et les pétro-monarchies réactionnaires arabes (5) ! Pour cette offensive contre les Kurdes syriens, les militaires turcs sont appuyés par la soi-disant « Armée nationale syrienne ». Constituée de rebelles mais surtout de djihadistes soutenus par Ankara, cette armée émane des anciens de la pseudo « Armée syrienne libre », branche armée de l’opposition (sic) au gouvernement de Bachar al-Assad. Depuis plusieurs années, ces Syriens et une majorité de combattants étrangers, s’entraînent de l’autre côté de la frontière, en Turquie, « en prévision de leur retour sur leur terre natale » (resic), explique Le Monde (financé par les réseaux de Georges Sorös. Certains éprouvent un désir de vengeance, explique le quotidien, après que les YPG aient commis en 2013 et 2015 des exactions à Tell Abyad et dans des villages syriens « soupçonnés de sympathies jihadistes ».

Combattants syriens anti-Assad armés et financés par la Turquie, Kurdes syriens, Armée arabe syrienne (nationale de Damas), cellules dormantes du groupe Etat islamique… Si cette nouvelle offensive inquiète la communauté internationale, c’est aussi parce qu’elle risque de déstabiliser encore une région éprouvée par près de neuf ans de guerre.

QUESTION 9 :
QUELLE EST LA POSITION DU GOUVERNEMENT LEGITIME DE DAMAS ?

Damas qualifie le gouvernement turc de « régime expansionniste », ajoutant qu’Ankara sera considéré comme un « groupe terroriste » s’il ose attaquer le sol syrien. Selon l’agence de presse officielle syrienne SANA, un responsable du ministère syrien des Affaires étrangères a déclaré, ce mercredi 9 octobre, que « la Syrie utiliserait tous les moyens possibles pour contrecarrer Ankara ». Le diplomate syrien auprès du ministère des Affaires étrangères a souligné que Damas condamnait vivement la décision de la Turquie de préparer une offensive militaire visant le territoire syrien. « La Syrie dénonce les propos absurdes et les objectifs hostiles du régime turc ainsi que le déploiement en masse des forces militaires turques sur la frontière syrienne. Le fait que les troupes turques se regroupent sur la frontière syrienne est une violation flagrante du droit international et des résolutions du Conseil de sécurité qui mettent l’accent sur le respect de l’intégrité territoriale et la souveraineté de la Syrie », a déclaré la même source.

Et d’ajouter : « Le comportement hostile du régime d’Erdogan met en évidence les visées expansionnistes de la Turquie vis-à-vis de la Syrie. C’est un comportement injustifiable et inadmissible. Le manquement par la Turquie à ses engagements, pris dans le cadre de l’accord d’Astana, prouve que le régime turc ne fait aucun cas de la sécurité des frontières syriennes, au contraire de ce qu’il prétend ». Le responsable syrien a fait part de la ferme volonté de la Syrie de contrecarrer l’offensive turque par tous ses moyens légaux, disant que Damas était prêt à « accueillir ceux s’étant laissés duper ». « Si le régime d’Erdogan attaque la Syrie, il sera traité comme terroriste, du moins comme un groupe armé et il perdra sans aucun doute sa place en tant que garant de la mise en application de l’accord d’Astana. Ce qui portera un coup irréparable au processus politique du règlement de la crise dans son entièreté », a souligné l’officiel syrien.

Les négociations portant sur le règlement de la crise en Syrie dont plusieurs séries se sont déjà déroulées à Astana, actuellement appelée Noursoultan, ont entraîné, jusqu’ici, des accords sur la province d’Idlib dont le respect est garanti par l’Iran, la Russie et la Turquie.

Le gouvernement syrien avait, auparavant, à maintes reprises, conseillé aux Kurdes pro-américains de s’asseoir à la table du dialogue et de ne pas se laisser impliquer dans un jeu voué à l’échec. En réponse à cet appel de Damas, les miliciens kurdes ont suicidairement insisté sur « la formation d’un État autonome » et ils sont même allés plus loin en menaçant Damas « d’opérations militaires ».

QUESTION 10 :
COMMENT LES KURDES POURRONT SAUVER LEUR PEAU ?

« Une fois de plus, les Kurdes se font trahir », renchérit Didier Billion. « Ils se font lâcher par ceux qui les avaient instrumentalisés ». Dans la foulée, un député du Parlement syrien a déclaré « qu’une agression militaire turque visant le nord de la Syrie pourrait aboutir à un conflit direct entre l’armée syrienne et l’armée turque ». Le député Mohammed Kheir al-Akam a souligné que « Damas cherchait à nettoyer ses territoires de la présence des terroristes. La Syrie a pour priorité de mettre fin au terrorisme à Idlib où la Turquie se sent prise dans une situation difficile. Elle envisage d’anéantir le PKK mais elle n’a pas le droit de réaliser cet objectif en Syrie. Ça, c’est une violation ». Le parlementaire syrien a souligné que « Damas défendrait l’intégrité de ses territoires et sa souveraineté et que la Turquie et les États-Unis devraient prendre en considération cette réalité (…) Toute agression militaire contre la Syrie aboutira à un conflit direct entre l’armée syrienne et l’armée turque, voire entre l’armée syrienne et l’armée américaine ».

Selon le député syrien, « Damas ne pose aucune condition pour les Kurdes qui souhaitent prêter allégeance au gouvernement syrien. La Syrie accueillera à bras ouverts tous ceux qui témoignent de nouveau de leur fidélité envers le pays ». « Les Kurdes font partie intégrante de la population syrienne et on ne les abandonne pas. Les Kurdes sont puissants lorsqu’ils font partie de la Syrie. Ils devront tirer les leçons des événements passés car ils se sont laissés instrumentaliser par les parties étrangères qui les ont finalement lâchés », a expliqué Mohammed Kheir al-Akam. Rappelons que la Syrie ba’athiste est un Etat multiconfessionnel et multiculturel, acceuillant toutes les minorités …

NOTES :

(1) Voir aussi LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY/ 
GEOPOLITIQUES ANTAGONISTES : SOUTIEN AU KURDISTAN OU ALLIANCE TURQUE, LA QUADRATURE DU CERCLE GEOPOLITIQUE POUR WHASHINTON
Sur http://www.lucmichel.net/2017/10/19/luc-michels-geopolitical-daily-geopolitiques-antagonistes-soutien-au-kurdistan-ou-alliance-turque-la-quadrature-du-cercle-geopolitique-pour-whashinton/

(2) Cfr. LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY/ 
* FLASH INFO/ VU DES USA : RIEN ‘NE MODIFIERA FONDAMENTALEMENT L’ALLIANCE STRATEGIQUE ENTRE WASHINGTON ET ANKARA’(‘GEOPOLITICAL FUTURES) !
Sur http://www.lucmichel.net/2019/06/10/luc-michels-geopolitical-daily-flash-info-vu-des-usa-rien-ne-modifiera-fondamentalement-lalliance-strategique-entre-washington-et-ankarageopolitical-future/
Et ‘ERDOGAN CHEVAL DE TROIE DE L’OTAN EN SYRIE’ (PRESSE IRANIENNE) 
Sur http://www.lucmichel.net/2018/03/22/luc-michels-geopolitical-daily-erdogan-cheval-de-troie-de-lotan-en-syrie-presse-iranienne/

(3) Cfr. EODE/ OBSERVATOIRE DES ELECTIONS/ 
TURQUIE. ELECTION PARTIELLE POUR LA MAIRIE D’ISTANBUL : LE PARI PERDU D’ERDOGAN, QUI SUBIT UNE LOURDE DEFAITE FACE AUX LAIQUES KEMALISTES !
Sur http://www.lucmichel.net/2019/06/23/eode-observatoire-des-elections-turquie-election-partielle-pour-la-mairie-distanbul-le-pari-perdu-derdogan-qui-subit-une-lourde-defaite-face-aux-laiques-kemalistes/

(4) Voir sur SYRIA-COMMITTEES-TV/ 
LE REFERENDUM KURDE DESTABILISE-T-IL LA SYRIE ? (PRESS-TV)
http://www.lucmichel.net/2017/09/30/syria-committees-tv-le-referendum-kurde-destabilise-t-il-la-syrie-press-tv/

(5) Cfr. LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY/ 
* GEOPOLITIQUE DE LA SYRIE 2017 (I): 
REGARD SUR SIX ANNEES DE GUERRE
Sur http://www.lucmichel.net/2017/11/30/luc-michels-geopolitical-daily-geopolitique-de-la-syrie-2017-i-regard-sur-six-annees-de-guerre/
Et GEOPOLITIQUE DE LA SYRIE 2017 (II): 
LES QUESTIONS GEOSTRATEGIQUES D’AUJOURD’HUI ET DE DEMAIN
Sur http://www.lucmichel.net/2017/12/01/luc-michels-geopolitical-daily-geopolitique-de-la-syrie-2017-ii-les-questions-geostrategiques-daujourdhui-et-de-demain/

(Sources : FranceInfo – AFP – La Croix – Sana – EODE Think Tank)

Photo :
Des membres de l’Armée nationale syrienne, alliée de la Turquie, entrent sur le territoire syrien dans le cadre de l’offensive turque contre les Kurdes en Syrie.
Des membres de l’Armée nationale syrienne posent avec le faux drapeau syrien de l’opposition (celui du mandat colonial français) en arrivant à Tell Abyad, en Syrie, dans le cadre de l’offensive menée par la Turquie, le 10 octobre 2019.

LUC MICHEL (ЛЮК МИШЕЛЬ) & EODE

* Avec le Géopoliticien de l’Axe Eurasie-Afrique : 
Géopolitique – Géoéconomie – Géoidéologie – Géohistoire – 
Géopolitismes – Néoeurasisme – Néopanafricanisme 
(Vu de Moscou et Malabo) :
PAGE SPECIALE Luc MICHEL’s Geopolitical Daily
https://www.facebook.com/LucMICHELgeopoliticalDaily/
________________

* Luc MICHEL (Люк МИШЕЛЬ) :
WEBSITE http://www.lucmichel.net/ 
PAGE OFFICIELLE III – GEOPOLITIQUE
https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel.3.Geopolitique/ 
TWITTER https://twitter.com/LucMichelPCN
LUC-MICHEL-TV https://vimeo.com/lucmicheltv
* EODE :
EODE-TV https://vimeo.com/eodetv
WEBSITE http://www.eode.org/ 
LINKEDIN https://www.linkedin.com/in/luc-michel-eode-600661163/

LM.GEOPOL - Syrie invasion turque (2019 10 10) FR (2) LM.GEOPOL - Syrie invasion turque (2019 10 10) FR (3) LM.GEOPOL - Syrie invasion turque (2019 10 10) FR (4)

Posted in Non classé | Commentaires fermés