# CE DIMANCHE EN DIRECT SUR AFRIQUE MEDIA/ LUC MICHEL DANS ‘LE DEBAT PANAFRICAIN’ PARLE DE LA DESTRUCTION DE LA LIBYE DE KADHAFI, SIX ANS DEJA …

hilil

Ce dimanche 19 février 2017
Dans ‘LE DEBAT PANAFRICAIN’
Luc Michel en Multiplex EODE-TV depuis Bruxelles

Luc MICHEL, qui a dirigé le réseau paneuropéen des Comités Révolutionnaires libyens, participé à la défense de la Jamahiriyah libyennes avec ses Comités ELAC et défend toujours la Révolution de Kadhafi, dit tout sur l’agression occidentale contre la Libye qui a conduit à la destruction de la Jamahiryah et au chaos libyen actuel.

Ce 17 février marque les six ans du coup d’état dit « du 17 Février », qui a abouti à l’assassinat du guide Muammar al-Kadhafi et à la destruction de sa Jamahiriya, via 100.000 morts libyens sous les bombes des USA et de l’OTAN. Le 17 février 2011 les quatre cavaliers de l’apocalypse atlantiste – Obama et Hillary Clinton (les décideurs, premiers coupables), Sarkozy et Cameron (les hommes de main des USA) -, accompagnés de leurs chiens courants, mercenaires de l’OTAN, mais aussi des chefs d’état arabes (comme le Maroc) et africains, lançaient la curée contre la Libye …

LE 17 FEVRIER N’EST PAS LE DEBUT MAIS L’ABOUTISSEMENT D’UN PROCESSUS DEMARRE EN 2003 !

Le géopoliticien Luc MICHEL – auteur d’une « Géopolitique de la destruction de la Libye » – vous explique ce processus …

Six ans après les mercenaires des USA et de l’OTAN continuent à se déchirer le contrôle des restes d’un Etat jamahiriyen détruit, dévasté, « somalisé ». Qu’attendre du soi-disant « Premier ministre » Faïez el-Serraj et du pseudo « maréchal » Khalifa Haftar ? Le premier est la marionnette des islamo-conservateurs de l’ex CNT et de ses mentors qataris et saoudiens. Haftar, colonel libyen félon, a passé 24 années de trahison (1987-2011) au service direct de la CIA contre son pays …

* Video de l’intervention de Luc MICHEL
Bientôt sur PCN-TV

# ALLER PLUS LOIN …

* Lire l’analyse de Luc MICHEL pour le CEREDD :
GEOPOLITIQUE DE LA DESTRUCTION DE LA JAMAHIRIYA LIBYENNE
sur http://www.elac-committees.org/2014/02/07/ceredd-analyse-luc-michel-geopolitique-de-la-destruction-de-la-jamahiriya-libyenne/

EODE-TV / EODE PRESS OFFICE
___________________

SUR AFRIQUE MEDIA/
LUC MICHEL DANS
‘LE DEBAT PANAFRICAIN’
Ce dimanche 19 février 2017
de 14h00 GMT à 18h30 GMT
(Douala/Ndjaména/Malabo et Bruxelles-Paris-Berlin)
___________________________

AFRIQUE MEDIA
* en STREAMING sur http://lb.streamakaci.com/afm
* sur SATELLITE sur http://www.lyngsat.com/Eutelsat-9B.html
* WebTV sur http://www.afriquemedia-webtv.org/

Posted in Non classé | Commentaires fermés

# CE DIMANCHE 19 FEVRIER 2017 SUR AFRIQUE MEDIA/ ‘LE DEBAT PANAFRICAIN’

71ab1197965a26d2e4379f8b23c36ebb_L

Vers 14h30 (Douala/Ndjaména/Malabo
Et Bruxelles/Paris/Berlin)
Multiplex de Douala – Yaoundé – Ndjaména – Malabo
avec tous les panelistes des plateaux
Luc Michel en multiplex EODE-TV (depuis Bruxelles)
Rediffusion ce lundi…

AFRIQUE MEDIA
* en STREAMING sur http://lb.streamakaci.com/afm/
* sur SATELLITE sur http://www.lyngsat.com/Eutelsat-9B.html
* WebTV sur http://www.afriquemedia-webtv.org/

THEMES DU ‘DEBAT PANAFRICAIN’ DE CE 19 FEVRIER 2017:

* LES CORRESPONDANTS INTERNATIONAUX :

LUC MICHEL (Bruxelles)/
6 ANS DEJA. LA LIBYE DE KADHAFI AGRESSEE ET DETRUITE
Le 17 février 2017, coup d’état, présenté comme une « révolution libyenne » par les occidentaux, contre Kadhafi à Benghazi …

* SUJET D’ACCUEIL UNIQUE

MAROC/SAHARA OCCIDENTAL :
« Coopérer dans le cadre de l’UA ne veut pas dire reconnaître le Front Polisario » (l’ambassadeur du Maroc à Moscou, Abdelkader Lesheheb).
Comment analyser ces propos?

* SUJETS A DEBATTRE

1- SOMMET DE LA CEMAC :
Que retenir de la rencontre d’Oyala (Guinée Equatoriale), qui table sur la crise économique que traverse la sous-région?

2- INTEGRATION AFRICAINE :
Après le Rwanda, le Benin supprime les visas pour les africains, afin de faciliter la libre circulation des biens et des personnes. Quelle lecture ?

AFRIQUE MEDIA / EODE-TV
__________________________

* Allez « Liker »
AFRIQUEMEDIA.pageofficielle
Sur : https://www.facebook.com/AFRIQUE.MEDIA.TV

* Le BLOG DES COMITES AFRIQUE MEDIA
‘JE SUIS AFRIQUE MEDIA’
http://www.scoop.it/t/je-suis-afrique-media

* Retrouvez nous sur Facebook …
GROUPE OFFICIEL AFRIQUE MEDIA TV
(Plus de 100.000 membres ! Administré par
les COMITES AFRIQUE MEDIA et Luc Michel)
https://www.facebook.com/groups/afrique.media.groupe.officiel/

* Suivez l’actu de votre chaîne panafricaine sur
AFRIQUE MEDIA. LE BLOG
http://www.scoop.it/t/afrique-media-tv

DEBAT 2016 10 02 II 15

Posted in Non classé | Commentaires fermés

# ELAC WEBSITE & CEREDD / LIBYA ALREADY SIX YEARS/ LUC MICHEL : GEOPOLITICS OF THE DESTRUCTION OF THE LIBYAN JAMAHIRIYA

kadafi_dees

Libya 2003-2011 , from the Cold War to the imperialist aggression : the lost illusions of peaceful coexistence and the destruction of the Libyan Jamahiriya.

Luc MICHEL (* ) for CEREDD /
European Centre for Research and Study on Direct Democracy –
Centre Européen de Recherches et d’Etudes sur la Démocratie Directe /
With PCN- SPO – ELAC Website /
2017 02 17 / 3d issue/

LIBYA 2003-2011 , FROM THE COLD WAR TO THE IMPERIALIST AGGRESSION :
THE LOST ILLUSIONS OF PEACEFUL CO-EXISTENCE

In 2003, in LIBYA NEWS & FACTS ( Bulletin of CEREDD ) and ALZZAHF ALAKHDER ( » The Green March  » , the daily newspaper in Tripoli of the Libyan RCM ) – I published under the title  » LIBYA BETWEEN WAR THREATS AND IMPERIALIST BLACKMAIL  » (1) a lengthy discussion on the geopolitical choices of the Libyan Jamahiriya and the geopolitical context in which they were developed in the years 1998-2003 .

If there was missing , of course, the conclusion and the destruction of the Jamahiriya in 2011 (2) , I explained from 2003 why « peaceful coexistence  » between Gaddafi and the West could only be a game of dupes for the Libyan Guide (3) (4). Tripoli was indeed on the path of American imperialism in Africa and the Mediterranean, but also in Europe . I also drew a picture , unpublished elsewhere , of the Euro-African geopolitical vision of Gaddafi. There too the project of the Libyan leader could only meet the hostility of the U.S. and its military arm of NATO. Not to mention the appetites of France .

Therefore, the confrontation between Gaddafi’s Libya and the West was inevitable.

THE GEOPOLITICAL THESES OF GADDAFI

These geopolitical theses of Libya of the Years 2000-2011 , I knew them well , since I had introduced them in Libya in the mid 90s. The « Congress of Polish geopoliticians  » in 2010 also long focused its attention about it, hidden in Western Europe, but analyzed in the East ( 5).

« If sometimes Gaddafi is known as the wise man of Africa , guiding in the line of Nkrumah the Continent to its pan- African destiny , that other facet of the personality of the leader of the Libyan Revolution is not too often known: Gaddafi the European , one of the strongest support of European unification and its currency with the Euro”. I wrote in 2003. For Gaddafi knew that imperialism has no more dangerous potential enemy than Europe . And therefore had not ceased to promote the return to this ancient unity and make his Libya a bridge between Africa and Europe. African unity , which Gaddafi’s Libya was the ambassador in the Mediterranean, was intended to converge with the European unification in progress.

The geopolitical vision of Gaddafi peaked in the years 2007-2010. In October 2010 , I analyzed the geopolitical position taken by the Jamahiriya « The Europe -Africa Summit held in Sirte / Tripoli on November 29, 2010 marks the centrality of Libya both political as a driver of the African Union – which Moammar Gaddafi was the main initiator – and geopolitical as a bridge between the European Union and the African Union. The central role played by the dialogue of cultures is also the response proposed by Libya to the warlike theses of the « clash of civilizations » (…) The vision of Libya as a bridge between the Greater-Europe and the African Union , that we were the first to develop in the early 90s, is now widely accepted and adopted by the major players of African and European Unions. Note on this subject the official logo, adopted by the European Commission in Brussels , for the cultural project of cooperation between the EU and the African Union  » Visionary Africa « , where the Eurasian dimensional map of Greater-Europe includes Russia (6).

THE WAR AGAINST LIBYA IS FIRST A WAR AGAINST EUROPE

The aggression against the Jamahiriya, scheduled in November 2010 by the U.S., NATO and Sarkozy’s France again Atlanticist, will put a sudden stop to these projects of peace and cooperation. This  » outstretched hand , which paved the way for a more fraternal and united Mediterranean Area » , it was criminal to refuse .

And the war against the Jamahiriya as those against Afghanistan and Iraq , is above all a « war against Greater-Europe  » , in the words of General Von Lohausen , German geopolitical friend of Jean Thiriart (7) , about Afghanistan. A war waged by the « European » allies of Washington , the politicians of NATO and its political appendix, the EU . An EU that exchanged a peaceful project for a chaotic geopolitical environment – a Libyan Somalia at the gates of the EU – which only benefits Washington, Tel Aviv, their « Arab » allies and a few transnational corporations.

TWO OPPOSITE VISIONS OF THE MEDITERRANEAN

But from the start what else to expect from the EU ? Because the positions of the EU – « Barcelona Process  » or  » Euro- Mediterranean partnership  » – and those geopolitical of Gaddafi are two completely opposite visions of the Mediterranean .

In October 2007, at the forum of the WGBSS (8) in Tripoli in the auditorium of the General People’s Congress (the Libyan parliament, burned in late February 2011 by the NTC jihadists) , before 2,000 delegates from five continents I drew in my speech on behalf of the European delegations ( 9) , the finding of the ideological split between Gaddafi and the EU politicians :  » We also greet in Gaddafi a great European who has always supported the unification and emancipation of the European continent, which he saw as an essential element of a multipolar world, free from imperialist domination. Whose pioneering vision already combines African and European unities. In this vision, Gaddafi designs Libya as a bridge between Africa and Europe. We must emphasize how much this vision is different from the Atlanticist politicians of the European Union who, they, do not build bridges , but erect the walls of a fortress.  »

I remembered how the speech of Brussels and Strasbourg on the « open European society » does not match the reality of the Fortress Europe: « in Brussels or Strasbourg , these arrogant as helpless politicians give lessons to the entire world. « Human rights , freedom of movement, freedom » they tell us . But in reality these are the walls of a fortress they erect! Wall of Schengen in the East splitting Europe in two. Barbed wire of Schengen still at the border between Morocco and Spain. And even within the European Union, two-tier citizenship . Complete for the countries of the old EEC . Limited rights for Bulgarians , Romanians or Poles…

Unworthy treatment of the European peoples categorized in peoples superior in rights and peoples who are denied the same rights. Between 1933 and 1945 , under the Nazi Reich there was nothing else. But they said it more bluntly …  » People of Lords  » and  » subhuman Slavs ! »  »

Finally, I opposed the Mediterranean vision of Gaddafi and the one of the EU : « The European Union also intends to make the Mediterranean a border , one more ! The « Barcelona Process  » or  » Euro- Mediterranean Partnership  » , which Libya has refused to participate , have no other meaning . Faced with this vision, there is that of Muammar Gaddafi. Who sees the Mediterranean as a place of culture , sharing , exchange . Again there Gaddafi has the memory of the past . The one when the Mediterranean was one. Libya, which also remembers its Roman past , which knows Leptis Magna gave the Roman Empire the emperors of the dynasty of Severus. European politicians have also forgotten it ! Yes, we European activists , we prefer to follow and listen to Gaddafi, who wants to build bridges to unite, than the politicians of the European Union, who build walls to separate !  »

THE COUP OF FEBRUARY 2011 IS THE RESULT OF A PROCESS BEGUN IN LIBYA IN 2003

This is similar to the one that destroyed Yugoslavia from 1985 to 2001 had destabilized process and destroyed Gaddafi’s Libyan Jamahiriya.

Destroyed on a scenario , a  » transition process  » – the name of the NTC of Benghazi is inspired directly by it – reminiscent closely Yugoslavia and it is not a coincidence . The transition is obviously to the Western parliamentarism, liberalism , the global economy and alignment with the U.S. and NATO !

As in Yugoslavia , Libya too, since 2003 , had a liberal wing , opposed to the socialist patriots. That gathered behind Saif Al Islam , Gaddafi ‘s eldest son , who brought liberals and Islamists ( as NTC President Abdel Jalil) in power. Please read these revealing pages of Bernard- Henry Levy on Saif in his book of personal self- propaganda on Libya  » WAR WITHOUT LIKING IT « , where he asks the question that shocks  » how who was ours ( expression is of him) could he join his father ?  » …

The Libyan regime has been destabilized and attacked from within.

Before the bombs , armies and mercenaries of NATO and USA come to finish the job . I lived inside this capture of Libya, that the socialist wing of the RCM fought . I saw how the illusions of Tripoli on peaceful coexistence and the global economy led the Libyan Liberals to form in Trojan horse and prepare the exterior assault.

On the process of transition , in Belarus ( where President Lukashenko has stopped it) , in Yugoslavia (where President Milosevic has stopped it for a decade ) and in Libya in particular , I gave in 2011 a lengthy analysis entitled  » Model of Belarus as an alternative to globalization  » , in Minsk , on the occasion of the International Conference  » THE PROSPECTS OF THE EASTERN PARTNERSHIP  » . It was filmed for PCN- TV and is available on its website (4).

A  » DIALOGUE » WHICH IS CONCLUDED BY AN AGGRESSION

The response of NATO and the EU, that of Washington , to the geopolitical and ideological challenge posed by Gaddafi, who is also defined as  » opposing the World Order  » will be the imperialist war , first of all the coup of 15-16 February 2011, and its transformation into a war of aggression disguised as civil war.

The so-called « revolt against the regime of Muammar Gaddafi  » is in fact an insurgent coup organized by the U.S. and NATO with complicity within the Muslim-liberal wing appeared in Jamahiriya since 2003. It began in Cyrenaica by the establishment of a National Transitional Council in Benghazi. Eastern Cyrenaica ( Benghazi , Derah ) was from the 80′s a rebel area where Islamists organized a subversion fueled especially by the British secret service MI6 and MI5 from London , the capital of Islamist « Londonistan ». In 1996 broke out a large armed uprising , led from London, not easily crushed.

The U.S. and NATO have also seized Libya with the help of armed gangs and jihadists. And they are Islamists employed by the CIA, holding a U.S. passport since the early 80s, who run Libya under NATO occupation . « General » Hifter , CIA agent , controls the  » new Libyan army, » al- Megaryef , the leader of liberal forces , he too former employee of the Agency, chaired the first post NTC parliament. Premier Zeidan is also an employee of the CIA , liberal in economics but Islamist in politics.

THE JAMAHIRIYA WAS TAKEN FROM INSIDE

After the capture of Tripoli and the martyrdom of Sirte – the Libyan ‘Guernica’ – NATO and its jihadist proxy of NTC , Cyrenaica had proclaimed its independence which was not recognized by the authorities of the NTC . Behind this autonomy are the Libyan monarchists , driven out by Gaddafi and his Revolution of 1 September 1969 , hand-held directly by the British MI6 .

And with the monarchists , the famous  » brotherhoods Senoussi  » ( near the Turkish Islamic religious brotherhoods that form the basis of the AKP) , King Idris removed in 1969 was a Senoussi . And the leader of the new  » independent Cyrenaica  » 2013 is still a Senoussi , cousin of the king. As for the leader of the NTC , Mustapha Abdeljalil (now fled to Tunisia as indicted for the murder in July 2011 of General Younes , Chief of the katibas of the NTC ) , he was a radical Islamist unwisely placed in the government as Minister of Justice of the Jamahiriya by Saif al -Islam, and … one of the leaders of these brotherhoods Senoussi prohibited under Gaddafi . The Jamahiriya has been betrayed from within by its Islamo- liberal wing well before NATO carries the coup de grace …

The rise of Islamists and their alliance with the pro- Western liberals thus began well before the NTC of 2011. The leader of the NTC Abdeljalil was in fact the leader of the so-called « moderate » Islamists who were allied to the Liberal Libyans in Libya of the « peaceful coexistence with the West  » of after 2003, in their fight against the Jamahiryan socialist wing of the regime. Their leader , and that’s there all the drama of the Jamahiriya after 2003, was Saif Al –Islam, own eldest son of Gaddafi, who had installed the Islamists in the heart of the Libyan institutions. And especially Abdeljalil at the head of the Libyan High Court, where this extremist of Sharia had organized the case of the « Bulgarian nurses  » that cost so much to the Jamahiriya in terms of international image.

IT HAS ALSO BEEN BETRAYED BY ITS RUSSIAN ALLY

In parralel to all that, we must emphasize the fatal blow that was the dropping of Gaddafi by Moscow and the acceptance of the vote of the Security Council by Russia and China ( which followed ), which paved the way directly to the NATO aggression , at a time when the loyalist forces had restored the situation and had entered Benghazi.

A freelancer not very smart of RIA Novosti wrote at that time that « Russia had no fundamental geopolitical interests in Libya . » Huge stupidity! Moscow had there a friendly regime , economic interests and especially its single geopolitical ally in the Western Mediterranean . Who remembers that Russia should have , following the visit of Gaddafi in Russia in 2009 , had there a naval base ? Ironically, precisely in Benghazi … Upon his arrival in Moscow, end of March 2011 , the Russian ambassador , evacuated, said for his part that the dropping of Tripoli was « a crime against the vital national interests of Russia » …

The refusal of dialogue between the European and African Unions that suggested Gaddafi only benefits the enemies of the true Europe. Who were also and still are the enemies of Libya.  » In this context, the irresponsible policy of the French government, conducted on behalf of the interests of foreign lobbies , is not a fault, but a crime, » I concluded already in 2003. Need I say more ?

LUC MICHEL / CEREDD / ELAC WEBSITE
___________________________

(*) The Russian radio VOICE OF RUSSIA presented in December 2013 the ‘Libyan cursus of Luc MICHEL :
“Luc MICHEL , specialist in geopolitics and especially Libya (we owe him a GEOPOLITICS OF THE LIBYAN JAMAHIRIYA ) .
Organizer and man of action, he is also the creator throughout Europe from mid -February 2011 of the Committees ELAC / Euro – Libyan Action Committees and in June 2011 of their African branch , Committees ALAC / Afro – Libyan Action Committees, an organization supporting the Jamahiriya which continues the fight. In April 2011, he organized with the Libyan Ministry of Foreign Affairs , the Libyan National Youth Organization and ELAC the only international conference – Euro- Afro-Arab – of support to the Jamahiriya « Hands off Libya » in Tripoli under the bombs of NATO.
He also held leadership positions for the Jamahiriya. From 2004 , he has headed the Pan- European Network of the World Libyan Revolutionary Committees Movement ( RCM , the backbone of the Jamahiriya), the MEDD-RCM ( European Movement for Direct Democracy , the only organization of the RCM that remained active after 2011 and whose Secretary – General is Fabrice Beaur ) . In April 2011 , he was appointed by Tripoli President of the « International Commission of the Forum of Associations against the war in Libya  » and is responsible for the coordination of the fight for the Jamahiriya in Europe and Africa. He is also the editor of the ELAC & ALAC Website .
Luc MICHEL is both an analyst of Libya but also a great witness of the aggression against the Jamahiriya, which he lived from the inside, and an actor of its defense.”
____________________________

NOTES AND REFERENCES:

(1) LIBYA NEWS & FACTS , the newsletter of CEREDD , published in 2003 a FILE  » LIBYA 2003″ 5 special editions ( bilingual French – English) « LIBYA AT THE CROSSROADS « .

Among the articles :
Moammar Gaddafi : « The end of Arab Nationalism  »
Luc Michel : « Libya between War threats and imperialist blackmail  »
Dr Njem : « The Jamahiriyan Revolution in the perspective of a united Africa  »

( 2) I have not been the least one to announce, in Libya (where I was for the « 6th European Convention of MEDD, » the pan-European network of the Libyan RCM held in Zawiah near Tripoli , 5-6-7 February 2011), from the early days of February 2011 the imperialist aggression announced against Tripoli (and Damascus). I was the only one among all the analysts and commentators to understand what is happening and take the exact measure of the event. At a time when all analysts let themselves to believe in the pseudo « Arab Spring. » Starting with the so-called journalists « not mainstream » shouting haro in February-March 2011 on Gaddafi as the imperialist storm rose on the Gulf of Sirte.

Cf. PCN-TV, « The Arab world is on fire »: Interview in French of Luc MICHEL for PCN-TV, on the so-called « Arab revolutions » (Tripoli, February 7, 2011).
VIDEO on Vimeo: http://vimeo.com/26435385
VERBATIM in English on the Website THE JAMAHIRIYAN RESISTANCE NETWORK:
http://www.elac-committees.org/2011/08/08/february-6-2011-luc-michel-announces-from-tripoli-the-western-aggression-against-libya-and-syria/

(3) In another analysis, I came back from 2003 on the reasons that lead – and led in 2011-2012 – to the inevitable clash between the U.S. and the Arab revolutionary regimes.

Cf. Luc MICHEL, AMERICANO-ZIONIST AGGRESSION IS AN IDEOLOGICAL WAR AGAINST THE ARAB NATIONALISM: AFTER BAGHDAD, DAMASCUS AND TRIPOLI ARE IN LINE OF SIGHT! (2003),
on: http://www.pcn-ncp.com/editos/en/ld-031007.htm

(4) In the confidence trick of peaceful coexistence between the West and its enemies.
See my analyzes of socialist reforms in the USSR, Yugoslavia, Belarus, Libya, Ba’athist Iraq and Syria.

See especially: International conference « The prospects of the Eastern partnership » – Minsk 05.05.2011:
Conference of Luc MICHEL (PART.1 – 2) recovery on PCN-TV, on « Model of Belarus as an alternative to globalization » (where I mention longly the peaceful coexistence in Libya);
http://www.dailymotion.com/video/xj9c61_the-prospects-of-the-eastern-partnership-lecture-of-luc-michel-part-1_news
http://www.dailymotion.com/video/xj9esr_the-prospects-of-the-eastern-partnership-lecture-of-luc-michel-part-2_news
http://www.dailymotion.com/video/xjjmbi_the-prospects-of-the-eastern-partnership-conference-de-luc-michel-part-3-conclusion_news

(5) The « 3rd Congress of Polish geopoliticians » – III Zjazd Geopolityków Polskich – held in Wroclaw (Poland, 21 and 22 October 2010) was the opportunity for a brilliant intervention of Kornel Sawinski entitled « ZNACZENIE LIBII W GEOPOLITYCZNYCH KONCEPCJACH NACJONAL-EUROPEJSKIEJ PARTII KOMUNITARNEJ (PCN) « , » Libya in the geopolitical concepts of PCN-NCP.  »
Geopolitical expert, sociologist, analyst at the  » Europejskiego Centrum Analiz Geopolitycznych » Sawinski is the Uniwersytetu Śląskiego PhD – University of Silesia – he prepares a thesis on « The geopolitical ideas of Jean Thiriart. »
The geopolitician and Polish researcher develops at length in « Libya in the geopolitical concepts of PCN-NCP » the general transnational action of the PCN-NCP and mine for over 25 years, amplified and continued in that of MEDD-RCM (the pan-European network of the Libyan RMC, remained organized in Europe). And its roots in the work of the pan-European leader and theorist Jean THIRIART in the 60s. He outlines the important and influential role played by the transnational Organisation of the PCN-NCP as a school of thought and « think tank » (as understood by the Anglo-Saxons). Finally, he reaches the heart of his presentation: the ties with the Libyan Jamahiriya, the proximity of Muammar Gaddafi’s geopolitical theories with mine (in 2004 I became the Coordinator-General of RCM in Europe) and the PCN-NCP on the Eurasian Greater Europe, the necessary emergence of a multipolar world, the Mediterranean conceived as a place of common civilization, or the role of Bridge of Libya between the European and African Unions.
Sawinski finally evokes the theme of Direct Democracy (in its Libyan and European versions), the role it plays in my mind and that of MEDD-RCM as a fundamental alternative to bourgeois parliamentarism.

The Polish version of the conference – with French and English summaries, has been the subject of an issue of LIBYA NEWS & FACTS (No. 2054, November 17, 2010), the Bulletin of CEREDD;
Pdf available at: http://ceredd.free.fr/accueil.htm
Report on : http://midd.free.fr/pdf/bdd24(e).pdf

(6) Cf. Luc MICHEL, « VISIONARY AFRICA » DIALOGUE OF CULTURES AND COOPERATION BETWEEN THE EUROPEAN AND AFRICAN UNIONS!, in LIBYA NEWS & FACTS newsletter CEREDD, No. 2151, October 25, 2010
Pdf on: http://ceredd.free.fr/accueil.htm

(7) Austrian General and geopolitical scientist Lohausen (1907-2002), former member of the General Staff of Marshal Rommel, close to the anti-Nazi patriots of 20 July 1944, is part of the result of the geopolitical theories of Jean Thiriart « Europe from Vladivostok to Dublin. » He wrote glowing pages on the European draft of Thiriart the Years 1960-1975.
The general’s main book of geopolitics MUT ZUR MACHT. DENKEN IN KONTINENTEN, translated for the story in French by one of the secretaries of THIRIART, is part of the School of HAUSOFER, but also incorporates many concepts of THIRIART. Lohausen in particular speaks of « Europe from Madrid to Vladivostok. » In the copy offered by Lohausen to Thiriart in 1983 (which I got with his library in 1999) is the following dedication: « In respectful tribute to a great European. »

(8) WGBSS acronym for the World Green Book Supporters Society , which united the supporters of the Libyan Direct Democracy .

(9) Luc MICHEL, Speech on behalf of the Delegations of the European continent, at the Opening of the First World Assembly of the « International Association of Supporters of the Green Book, » Tripoli, Libya, 25 October 2009:
THINKING CONTINENTS !
FOR A PHILOSOPHY OF ACTION! A CALL FOR ACTION OF PHILOSOPHY: CHANGE THE WORLD!,
on: http://midd.free.fr/asipalv2009-1.html
I borrowed my title « Thinking Continents » in the French version of the German book of geopolitics « Mut zur Macht. Denken in Kontinenten « of General Jordis Von Lohausen.

Posted in - English | Commentaires fermés

# ELAC WEBSITE & CEREDD/ LIBYE SIX ANS DEJA/ LUC MICHEL : GEOPOLITIQUE DE LA DESTRUCTION DE LA JAMAHIRIYA LIBYENNE

hqdefault

Luc MICHEL (*) pour le CEREDD /

Centre Européen de Recherche et d’Etude sur la Démocratie Directe/

Avec PCN-SPO – ELAC Website /2017 02 17/

3e diffusion

http://ceredd.free.fr/accueil.htm

Libye 2003-2011, de la guerre froide à l’agression impérialiste :

les illusions perdues de la coexistence pacifique, l’antagonisme du projet occidental et de la vision euro-africaine de Kadhafi, et la destruction de la Jamahiriya libyenne.

C’est un processus similaire à celui qui a détruit la Yougoslavie de 1985 à 2001 qui a déstabilisé, puis détruit la Libye de Kadhafi.

La Jamahiriya a été trahie de l’intérieur par son aile islamo-libérale bien avant que l’OTAN ne porte le coup de grâce …

LIBYE 2003-2011, DE LA GUERRE FROIDE A L’AGRESSION IMPERIALISTE :

LES ILLUSIONS PERDUES DE LA COEXISTENCE PACIFIQUE

En 2003, dans LIBYA NEWS & FACTS (le bulletin du CEREDD) et ALZZAHF ALAKHDER (« La Marche Verte », le quotidien du MCR libyen à Tripoli) -, je publiais sous le titre « LA LIBYE ENTRE MENACES DE GUERRE ET CHANTAGES IMPERIALISTES » (1) une longue analyse sur les choix géopolitiques de la Jamahiriya libyenne et le contexte géopolitique dans lesquels ils étaient développés dans les Années 1998-2003.

Si il y manquait, évidemment, la conclusion et la destruction de la Jamahiriya en 2011(2), j’y expliquait dès 2003 les raisons pour lesquelles la « coexistence pacifique » entre Kadhafi et l’Occident ne pouvait qu’être un jeu de dupes pour le Guide libyen (3) (4).  Tripoli était en effet sur le chemin de l’impérialisme américain en Afrique et en Méditerranée, mais aussi en Europe. J’y dressais aussi un tableau, inédit ailleurs, de la vision géopolitique euro-africaine de Kadhafi. Là aussi le projet de Moammar Kadhafi ne pouvait que rencontrer l’hostilité des USA et de leur bras armé l’OTAN. Sans oublier les appétits de la France.

Dès lors, la confrontation entre la Libye de Kadhafi et les Occidentaux était inévitable.

LES THESES GEOPOLITIQUES DE KADHAFI

Ces thèses géopolitiques de la Libye des Années 2000-2011, je les connaissait bien, puisque je les avait introduites en Libye au milieu des Années 90. Le « Congrès des Géopoliticiens polonais » en 2010 a par ailleurs porté longuement son attention à ce sujet, occulté en Europe occidentale, mais bien analysé à l’Est (5).

« Si on connaît parfois Kadhafi en sage de l’Afrique, guidant dans la ligne de Nkrumah le Continent vers sa destinée pan-africaine, on ignore trop souvent cette autre des facettes de la personnalité du guide de la Révolution libyenne : Kadhafi l’Européen, l’un des plus ferme soutien de l’unification européenne et de son unité monétaire avec l’Euro. », écrivais-je en 2003. Car Kadhafi savait que l’impérialisme n’a pas d’ennemi potentiel plus dangereux que l’Europe. Et n’a donc eu de cesse de favoriser le retour à cette unité millénaire et de faire de sa Libye un pont entre l’Afrique et l’Europe. L’unité africaine, dont la Libye de Kadhafi était l’ambassadrice en Méditerranée, avait pour vocation de converger avec l’unification européenne en marche.

La vision géopolitique de Kadhafi a culminé dans les Années 2007-2010.

En octobre 2010, j’ analysait la place géopolitique prise par la Jamahiriya : « Le Sommet Europe-Afrique qui se tient à Syrte/Tripoli ce 29 novembre 2010 marque la place centrale de la Libye à la fois politique en tant qu’élément moteur de l’Union Africaine – dont Moammar Kadhafi a été l’initiateur principal – et géopolitique en tant que pont entre l’Union Européenne et l’Union Africaine. Le rôle central joué par le dialogue des cultures est également la réponse proposée par la Libye aux thèses bellogènes du « choc des civilisations » (…) La vision de la Libye comme un pont entre la Grande-Europe et l’Union africaine, que nous avons été les premiers a développer dès le début des années 90, est aujourd’hui largement acceptée et adoptée par les grands acteurs des Unions africaine et européenne. On  notera sur ce sujet le logo officiel, adoptée par la Commission européenne de Bruxelles, pour le projet culturel de coopération entre l’UE et l’Union Africaine « Visionary Africa », où figurent les dimensions eurasiatiques de la carte de la Grande-Europe incluant la Russie » (6).

LA GUERRE CONTRE LA LIBYE EST AVANT TOUT UNE GUERRE CONTRE L’EUROPE INDEPENDANTE

L’agression contre la Jamahiriya, planifiée dès novembre 2010, par les USA, l’OTAN et la France redevenue atlantiste de Sarkozy, va mettre un coup d’arrêt brutal à ces projets de paix et de coopération. Cette « main tendue, qui ouvrait la voie à un Espace méditerranéen plus fraternel et plus solidaire », il a été criminel de la refuser.

Et la guerre contre la Jamahiriya, comme celles contre l’Afghanistan et l’Irak, est avant tout une « guerre contre la Grande-Europe », pour reprendre les termes du Général Von Lohausen, le géopoliticien allemand ami de Jean Thiriart (7), à propos de l’Afghanistan. Une guerre menée par les alliés « européens » de Washington, les politiciens de l’OTAN et de son appendice politique, l’UE. Une UE qui a échangé un projet pacifique pour un environnement géopolitique chaotique et déstabilisateur – une Somalie libyenne aux portes de l’UE – , qui ne profite qu’à Washington, Tel-Aviv, leurs alliés « arabes » et quelques multinationales.

DEUX VISIONS OPPOSEES DE LA MEDITERRANEE

Mais dès le départ qu’attendre d’autre de l’UE ? Car les positions de l’UE – « Processus de Barcelone » ou « partenariat Europe-Méditerranée » – et celles géopolitiques de Kadhafi sont deux visions totalement opposées de la Méditerranée.

En Octobre 2009, à la Tribune de l’ASIPALV (8), à Tripoli dans l’auditorium du Congrès Général Populaire (le parlement libyen, incendié fin février 2011 par les djihadistes au service du CNT), devant les 2.000 délégués venus des cinq continents, je dressais dans mon allocution au nom des délégations européennes (9), le constat de divorce idéologique entre Kadhafi et les politiciens de l’UE : « Nous saluons aussi en Kadhafi un grand Européen, qui a toujours soutenu l’unification et l’émancipation du continent européen, dans lequel il voit un des éléments essentiels d’un monde multipolaire, libéré de la domination impérialiste. Et dont la vision avant-gardiste associe déjà les unités africaine et européenne.  Dans cette vision, Kadhafi conçoit la Libye comme un pont entre l’Afrique et l’Europe. Nous devons souligner combien cette vision est différente de celle des politiciens atlantistes de l’Union Européenne qui, eux, ne bâtissent pas des ponts, mais dressent les murs d’une forteresse. »

Je rappelais cruellement combien le discours officiel, auto-proclamé, de Bruxelles et Strasbourg sur la « société européenne ouverte » ne correspond pas à la réalité de la Forteresse-Europe conçue par les Accords de Schengen : « A Bruxelles ou à Strasbourg, ces politiciens arrogants autant qu’incapables donnent des leçons au monde entier. « Droits de l’homme, libre circulation, libertés » nous disent-ils. Mais dans la réalité ce sont les murs d’une forteresse qu’ils dressent ! Mur de Schengen à l’Est qui coupe l’Europe en deux. Barbelés de Schengen encore à la frontière entre le Maroc et l’Espagne. Et à l’intérieur même de l’Union Européenne, citoyenneté à deux vitesses. Complète pour les pays de la vieille CEE. Droits limités pour les Bulgares, les Roumains ou encore les Polonais…

Traitement indigne des peuples européens catégorisés en peuples supérieurs en droits et en peuples à qui on nie les mêmes droits. Entre 1933 et 1945, sous le Reich nazi on ne faisait pas autre chose. Mais on le disait plus crûment… « Peuple des Seigneurs » et « sous-hommes slaves » ! »

Enfin, j’opposais la vision méditerranéenne de Kadhafi et celle de l’UE : « L’Union européenne entend aussi faire de la Méditerranée une frontière, une de plus ! Le « Processus de Barcelone » ou le « partenariat Europe-Méditerranée », auxquels la Libye a refusé de participer, n’ont pas d’autre sens. Face à cette vision, il y a celle de Moammar Kadhafi. Qui voit la Méditerranée comme un lieu de culture, de partage, d’échange. Là aussi Kadhafi a la mémoire du Passé. Celui où la Méditerranée était une unité. La Libye, qui se souvient aussi de son passé romain, qui sait que Leptis Magna a donné à l’Empire romain les empereurs de la dynastie des Sévère. Les politiciens européens l’ont aussi oublié ! Oui, nous militants européens, nous préférons suivre et écouter Kadhafi, qui veut bâtir des ponts pour unir, aux politiciens de L’Union européenne, qui construisent des murs pour séparer ! »

LE COUP D’ETAT DE FEVRIER 2011 EST LE RESULTAT D’UN PROCESSUS ENTAME EN LIBYE DES 2003

C’est un processus similaire à celui qui a détruit la Yougoslavie de 1985 à 2001 qui a déstabilisé, puis détruit la Jamahiriya libyenne de Kadhafi.

Détruite sur un scénario, un « processus de transition » – le nom du CNT de Benghazi s’en inspire directement -  qui rappelle étroitement la Yougoslavie et ce n’est pas un hasard. La transition c’est évidemment vers le parlementarisme occidental, le libéralisme, l’économie globalisée et l’alignement sur les USA et l’OTAN !

Comme en Yougoslavie, la Libye aussi, depuis 2003, avait une aile libérale, opposée à celle des socialistes patriotes. Celle rassemblée derrière Saïf Al Islam, le fils aîné de Kadhafi, qui a amené libéraux et islamistes (comme le président du CNT Abdel Jalil) au pouvoir. Il faut lire les pages révélatrices de Bernard-Henry Levy sur Saïf dans son livre d’auto-propagande personnelle sur la Libye « LA GUERRE SANS L’AIMER », où il pose la question qui choque : « comment celui qui était des nôtres (l’expression est de lui) a-t-il pu rejoindre son père ? »…

Le régime libyen a été déstabilisé et attaqué de l’intérieur.

Avant que les bombes, les armées et les mercenaires de l’OTAN et des USA ne viennent finir le travail. J’ai vécu de l’intérieur cette prise de la Libye, que combattait l’aile socialiste du MCR. J’ai vu comment les illusions de Tripoli sur la coexistence pacifique et l’économie globalisée ont permis aux libéraux libyens de se constituer en Cheval de Troie et de préparer l’assaut extérieur.

Sur le processus de transition, au Belarus (où le président Lukashenko l’a arrêté), en Yougoslavie (où le président Milosevic l’a stoppé pendant une décennie) et en Libye notamment, j’ai donné en 2011 une longue analyse intitulée “Le Modèle du Belarus comme alternative à la Globalisation”, à Minsk, à l’occasion de la Conférence internationale “THE PROSPECTS OF THE EASTERN PARTNERSHIP”. Elle a été filmée pour PCN-TV et est disponible sur son site (4).

UN « DIALOGUE » QUI S’EST CONCLU PAR UNE AGRESSION

La réponse de l’OTAN et de l’UE, celle de Washington, au défi géopolitique et idéologique  posé par Kadhafi, qui se définissait aussi comme un « opposant à l’Ordre mondial », sera la guerre impérialiste, tout d’abord le coup d’état des 15-16 février 2011, puis sa transformation en guerre d’agression camouflée en guerre civile.

La soi-disant « révolte contre le régime de Mouammar Kadhafi » est en fait un coup d’état insurrectionnel organisé par les USA et l’OTAN avec des complicités dans l’aile islamo-libérale apparue en Jamahiriya dès 2003. Il avait commencé en Cyrénaïque par la mise en place d’un Conseil national de transition à Benghazi.

L’Est de la Cyrénaique (Benghazi, Derah) était depuis les Années 80 une zone rebelle où les islamistes organisaient une subversion alimentée spécialement par les services secrets britanniques MI6 et MI5 depuis Londres, capitale du « Londonistan » islamiste. En 1996 avait éclaté une grande insurrection armée, pilotée depuis Londres, difficilement écrasée. Puis en 1998, un coup d’état de plus, celui-là avec la participation de Ben Laden, et un attentat contre Kadhafi dans le Sud saharien (La Libye avait alors émis le premier mandat international contre le leader d’Al-Qaida, bloqué au niveau d’Interpol par les USA et les Britanniques).

Les USA et l’OTAN se sont aussi emparés de la Libye avec l’aide et par les gangs armés djihadistes. Et ce sont des islamistes employés par la CIA, possédant un passeport US, depuis le début des années 80 qui dirigent depuis l’hiver 2011 la Libye sous occupation de l’OTAN. Le « général » Haftar, agent de la CIA, commande la « nouvelle armée libyenne », al-Megaryef, le chef des forces libérales, lui aussi vieil employé de l’Agence, présidait le premier parlement post CNT. Le premier ministre Zeidan est aussi un employé de la CIA, libéral en économie mais islamiste en politique. Tous trois sont les dirigeants d’un groupuscule fondé aux USA en 1980 : le Front National pour le Salut de la Libye ».

LA JAMAHIRIYA A ETE PRISE DE L’INTERIEUR

Après la prise de Tripoli et le martyr  de Syrte – le ‘Guernica’ libyen – par l’OTAN et ses supplétifs djihadistes du CNT, la Cyrénaïque avait proclamé son autonomie qui n’a pas été reconnue par les autorités du CNT. Opération relancée en juin 2013. Derrière cette autonomie « fédéraliste », on retrouve les monarchistes libyens, chassés par Kadhafi et sa révolution du 1er septembre 1969, directement tenus en main par les britanniques du MI6.

Et avec les monarchistes, les fameuses « confréries Senoussi » (proche des confréries religieuses islamistes turques qui forment la base de l’AKP d’Ergogan), le roi Idriss chassé en 1969 était un Senoussi. Et le leader de la nouvelle « Cyrénaïque autonome » de 2013 est encore un Senoussi, cousin du roi. Quand au leader du CNT, Mustapha Abdeljalil (aujourd’hui en fuite en Tunisie car inculpé pour le meurtre en juillet 2011 du général Younès, chef des katibas du CNT et rival gênant du « général » Hafter), c’était un islamiste radical, imprudemment placé au gouvernement comme ministre de la Justice de la Jamahiriya par Saif al-Islam, et … l’un des chefs occultes de ces Confréries Senoussi, interdites sous Kadhafi. La Jamahiriya a été trahie de l’intérieur par son aile islamo-libérale bien avant que l’OTAN ne porte le coup de grâce …

La montée en puissance des islamistes et leur alliance avec les libéraux pro-occidentaux a donc débuté bien avant le CNT de 2011. Le leader du CNT Abdeljalil était en fait le chef de file des islamistes dits « modérés » qui s’étaient alliés aux libéraux libyens dans la Libye de la « coexistence pacifique avec l’Occident » d’après 2003, dans leur combat contre l’aile socialiste du régime jamahiriyen. Leur chef de file, et c’est là tout le drame de la Jamahiriya après 2003, était Saif Al-Islam, le propre fils aîné de Kadhafi, qui avait installé les islamistes au cœur des institutions libyennes. Et singulièrement Abdeljalil à la tête de la Haute cour libyenne, où cet extrémiste de la Charia, avait organisé l’affaire des « infirmières bulgares » qui a coûté si cher à la Jamahiriya en terme d’image internationale.

ELLE A AUSSI ETE TRAHIE PAR SON ALLIE RUSSE

Il faut parallèlement à tout cela souligner le coup mortel qu’a été le lâchage de Kadhafi par Moscou et l’acceptation du vote du Conseil de Sécurité par la Russie et la Chine (qui a suivi) qui ont ouvert directement la voie à l’agression de l’OTAN, au moment même où les forces loyalistes avaient rétabli la situation et étaient entrées dans Benghazi.

Un pigiste pas très futé de RIA Novosti avait écrit à ce moment que « la Russie n’avait pas d’intérêts géopolitiques fondamentaux en Libye ». Enorme stupidité ! Moscou y avait un régime ami, des intérêts économiques et surtout son seul allié géopolitique en méditerranée occidentale. Qui se souvient encore que la Russie aurait du, suite à la visite de Kadhafi en Russie en 2009, y disposer d’une base navale ? Ironie, précisément à Benghazi … A son arrivée à Moscou, fin mars 2011, l’ambassadeur russe, évacué, déclarait lui que le lâchage de Tripoli était « un crime contre les intérêts vitaux nationaux de la Russie » …

Le refus du dialogue entre les Unions européenne et africaine que proposait Kadhafi ne profite qu’aux ennemis de l’Europe véritable. Qui étaient aussi et sont encore les ennemis de la Libye. « Dans cette optique, la politique irresponsable du gouvernement français, menée au nom des intérêts de lobbies étrangers, n’est pas une faute, mais un crime », concluais-je déjà en 2003. Que dire de plus !?

LUC MICHEL / CEREDD / ELAC WEBSITE

___________________________

(*) La radio russe LA VOIX DE LA RUSSIE présentait en décembre 2013 le ‘parcours libyen’ de Luc MICHEL :

« Luc MICHEL, grand spécialiste de la géopolitique et notamment de la Libye (on lui doit notamment une GEOPOLITIQUE DE LA JAMAHIRYA LIBYENNE).

Organisateur et homme d’action, il est aussi le créateur dans toute l’Europe dès la mi-février 2011 des Comités ELAC / Euro-Libyan Action Committees et en juin 2011 de leur pendant africain, les Comités ALAC / Afro-Libyan Action Committees, organisation de soutien à la Jamahiriya qui continue toujours le combat. En avril 2011, il a organisé avec le Ministère libyen des affaires étrangères, la Libyan National Youth Organisation et ELAC la seule conférence internationale – euro-afro-arabe – de soutien à la Jamahirya « Hands off Libya », à Tripoli sous les bombes de l’OTAN.

Il a aussi exercé des fonctions dirigeantes pour la Jamahiriya. A partir de 2004, il dirige le Réseau pan-européen du Mouvement mondial des Comités Révolutionnaires libyens (le MCR, colonne vertébrale de la Jamahiriya), le MEDD-MCR (Mouvement Européen pour la Démocratie Directe, la seule organisation du MCR restée active après 2011, et dont le secrétaire-général est Fabrice Beaur). En avril 2011, il est nommé par Tripoli président de la « Commission internationale du forum des Associations contre la guerre en Libye » et est chargé de la coordination du combat pour la Jamahiriya en Europe et en Afrique. Il est aussi l’éditeur du ELAC & ALAC Website.

Luc MICHEL est donc à la fois un analyste de la Libye mais aussi un grand témoin de l’agression contre la Jamahirya, qu’il a vécue de l’intérieur, et un acteur de sa défense. »

____________________________

NOTES ET RENVOIS :

(1) LIBYA NEWS & FACTS, le bulletin du CEREDD, a publié en 2003 un DOSSIER « LIBYE 2003 » sur 5 éditions spéciales (bilingues Français-Anglais) « LA LIBYE A LA CROISEE DES CHEMINS ».

Parmi les articles publiés :

Moammar Kadhafi : « La fin du Nationalisme arabe »

Luc Michel : « La Libye entre menaces de Guerre et chantages impérialistes »

Me Njem : « La Révolution jamahirienne dans la perspective d’une Afrique unie »

(2) Je n’en ai pas moins été le seul à annoncer, en Libye même (où je me trouvait pour la « 6e Convention européenne du MEDD », le réseau pan-européen du MCR libyen, organisée à Zawiah, près de Tripoli, les 5-6-7 février 2011), dès les premiers jours de février 2011 l’agression impérialiste qui s’annonçait contre Tripoli (et Damas). J’ai été le seul parmi tous les analystes et commentateurs à comprendre ce qui se passe et à prendre la mesure exacte de l’événement. A un moment où tous les analystes se laissaient prendre aux fumées du pseudo « printemps arabe ». A commencer par les soi-disants journalistes « non mainstream » qui criaient haro en février-mars 2011 sur Kadhafi alors que la tempête impérialiste se levait sur le Golfe des Syrtes.

Cfr. PCN-TV, « Le Monde arabe est en feu » : Entretien en Français de Luc MICHEL pour PCN-TV, sur les soit-disant « révolutions arabes » (Tripoli, 7 février 2011).

VIDEO sur Vimeo : http://vimeo.com/26435385

VERBATIM sur le Website THE JAMAHIRIYAN RESISTANCE NETWORK : http://www.elac-committees.org/2011/08/03/6-fevrier-2011-luc-michel-annonce-depuis-tripoli-l%E2%80%99agression-occidentale-contre-la-libye-et-la-syrie/

(3) Dans une autre analyse, je revenais dès 2003 sur les raisons qui conduisent – et ont conduit en 2011-2012 – au choc inévitable entre les USA et les régimes nationalistes révolutionnaires arabes (Socialisme jamahiriyen, Ba’ath irakien et Syrien).

Cfr. Luc MICHEL, L’AGRESSION AMERICANO-SIONISTE EST UNE GUERRE IDEOLOGIQUE CONTRE LE NATIONALISME ARABE : APRES BAGDAD, DAMAS ET TRIPOLI SONT EN LIGNE DE MIRE ! (2003),

sur : http://www.pcn-ncp.com/editos/fr/ed-031007.htm

(4) Sur le jeu de dupe de la coexistence pacifique entre l’Occident et ses ennemis,

Cfr. mes analyses sur les réformes socialistes en URSS, Yougoslavie, Belarus, Libye, Iraq et Syrie ba’athistes.

Cfr. en particulier : International conference “The prospects of the Eastern partnership” – Minsk 5.05.2011 :

Conférence de Luc MICHEL (PART.1 – 2 – 3) reprise sur PCN-TV, sur “Le Modèle du Belarus comme alternative à la Globalisation” (où j’évoque longuement la coexistence pacifique en Libye) ;

http://www.dailymotion.com/video/xjjkaz_the-prospects-of-the-eastern-partnership-conference-de-luc-michel-part-1_news

http://www.dailymotion.com/video/xjjlfo_the-prospects-of-the-eastern-partnership-conference-de-luc-michel-part-2_news

http://www.dailymotion.com/video/xjjmbi_the-prospects-of-the-eastern-partnership-conference-de-luc-michel-part-3-conclusion_news

(5) Le « 3e Congrès des Géopoliticiens polonais » – III Zjazd Geopolityków Polskich –, organisé à Wroclaw (Pologne, 21 et 22 octobre 2010), a été l’occasion d’une brillante intervention de Kornel SAWINSKI intitulée « Znaczenie Libii w geopolitycznych koncepcjach Nacjonal-Europejskiej Partii Komunitarnej (PCN) », « La Libye dans les concepts géopolitiques du PCN ».

Géopolitologue, sociologue, analyste à l’ « Europejskiego Centrum Analiz Geopolitycznych », Sawinski est Doctorant à l’Uniwersytetu Śląskiego – Université de Silésie –, il prépare une thèse sur « Les idées géopolitiques de Jean Thiriart ».

Le géopoliticien et chercheur polonais développe longuement dans « La Libye dans les concepts géopolitiques du PCN » l’action générale transnationale du PCN et la mienne depuis plus de 25 ans, amplifiée et continuée dans celle du MEDD-MCR (le réseau pan-européen du MCR libyen, resté organisé en Europe). Ainsi que ses fondements dans l’action du leader et théoricien paneuropéen Jean THIRIART dans les années 60. Il expose le rôle important et influent joué par l’Organisation transnationale du PCN en tant qu’Ecole de pensée et « think tank » (comme l’entend la politique anglo-saxonne).

Enfin, il en arrive au cœur de son exposé : les liens tissés avec la Jamahiriya libyenne, la proximité des thèses géopolitiques de Moammar KADHAFI, des miennes (je devenais en 2004 Coordinateur-général du MCR en Europe) et du PCN sur la Grande-Europe eurasiatique, la nécessaire émergence d’un monde multipolaire, la Méditerranée conçue comme un lieu de civilisation commune, ou encore le rôle de Pont de la Libye entres les Unions européenne et africaine.

SAWINSKI évoque enfin le thème de la Démocratie Directe (dans ses versions libyenne et européenne), le rôle qu’il joue dans ma pensée et celle du MEDD-MCR en tant qu’alternative fondamentale au Parlementarisme bourgeois.

La version polonaise de cette conférence – avec des résumés français et anglais -a fait l’objet d’un numéro de LIBYA NEWS & FACTS (n° 2054, 17 nov. 2010), le Bulletin du CEREDD ;

Disponible en Pdf sur : http://ceredd.free.fr/accueil.htm

(6) Cfr. Luc MICHEL, « VISIONARY AFRICA », DIALOGUE DES CULTURES ET COOPERATION ENTRE LES UNIONS EUROPEENNE ET AFRICAINE !, in LIBYA NEWS & FACTS, bulletin du CEREDD, N° 2.150, 10 octobre 2010,

En Pdf sur : http://ceredd.free.fr/accueil.htm

(7) Le général et géopolitologue autrichien Lohausen (1907-2002), ancien membre de l’Etat major du Maréchal Rommel, proche des patriotes anti-nazis du 20 juillet 1944, s’inscrit dans la suite des thèses géopolitiques de Jean Thiriart sur « l’Europe de Vladivostok à Dublin ». Il a écrit des pages élogieuses concernant le projet européen de Thiriart des Années 1960-75.

Le livre principal de géopolitique du général, MUT ZUR MACHT. DENKEN IN KONTINENTEN, traduit pour la petite histoire en Français par une des secrétaires de THIRIART, s’inscrit dans l’Ecole d’HAUSOFER, mais reprend aussi de nombreuses conceptions de THIRIART.  LOHAUSEN parle notamment de « l’Europe de Madrid à Vladivostok ». Dans l’exemplaire offert par Lohausen à Thiriart en 1983 (et qui m’a été légué avec sa bibliothèque en 1999) figure la dédicace suivante : « En respectueux hommage à un grand Européen ».

(8) ASIPALV, acronyme de l’ASsemblée Internationale des  PArtisans du Livre Vert, qui regroupait les partisans de la Démocratie Directe libyenne.

(9) Luc MICHEL, Discours, au nom des Délégations du Continent européen, au Meeting d’ouverture de la Première Assemblée mondiale de l’ « Association Internationale des Partisans du Livre Vert », Tripoli, Libye, 25 octobre 2009 :

PENSER EN CONTINENTS !

POUR UNE PHILOSOPHIE DE L’ACTION ! POUR UNE MISE EN ACTION DE LA PHILOSOPHIE : CHANGEONS LE MONDE !,

sur : http://midd.free.fr/asipalv2009-1.html

J’ai emprunté mon titre « Penser en Continents » à la version française du livre allemand de géopolitique « Mut zur Macht. Denken in Kontinenten » du Général Jordis Von Lohausen.

Posted in Non classé | Commentaires fermés

# ELAC COMMITTEES/ DESTRUCTION DE LA JAMAHIRIYAH LIBYENNE. SIX ANS DEJA : QUAND ‘LIBE’ JOURNAL DE L’OTAN DRESSE LE CONSTAT DE LA FAILLITE DE LA LIBYE POST-KADHAFI (MADE IN USA-NATO) !

union-africaine-kadhafi

Luc MICHEL pour ELAC Website/
2017 02 17/

Ce 17 février marque les six ans du coup d’état dit « du 17 Février », qui a abouti à l’assassinat du guide Muammar al-Kadhafi et à la destruction de sa Jamahiriya, via 100.000 morts libyens sous les bombes des USA et de l’OTAN. Libération (Paris), média de l’OTAN enthousiaste pour le soit-disant « printemps arabe » (sic), est en aveux : « Six ans après la chute du colonel Kadhafi, le pays est toujours en proie à la guerre civile ».

* Lire l’analyse de Luc MICHEL pour le CEREDD :
GEOPOLITIQUE DE LA DESTRUCTION DE LA JAMAHIRIYA LIBYENNE
sur http://www.elac-committees.org/2014/02/07/ceredd-analyse-luc-michel-geopolitique-de-la-destruction-de-la-jamahiriya-libyenne/

Libé ajoute : « leur «printemps» a aujourd’hui un goût amer. Le pays est divisé en territoires rivaux, trois gouvernements concurrents se disputent le pouvoir, l’économie est en ruine et plusieurs organisations jihadistes se sont implantées, profitant de l’absence d’autorité centrale. L’accord de Skhirat de décembre 2015, qui devait mettre fin à la guerre civile entre l’Est et l’Ouest, n’a pas permis de dénouer la crise politique qui paralyse le pays : à Tripoli, capitale morcelée tenue par les milices, le président du Conseil présidentiel, Faïez el-Serraj, à la tête du gouvernement d’union nationale soutenu par l’ONU et la communauté internationale, est contesté par l’ex-Premier ministre du «gouvernement de salut national», Khalifa al-Ghwell. »

* A lire l’article de Libé, « Libye, un pays hors d’Etat. »:
http://www.liberation.fr/planete/2017/02/15/libye-un-pays-hors-d-etat_1548748

Six ans après les mercenaires des USA et de l’OTAN continuent à se déchirer le contrôle des restes d’un Etat jamahiriyen détruit, dévasté, « somalisé ». Qu’attendre du soi-disant « Premier ministre » Faïez el-Serraj et du pseudo « maréchal » Khalifa Haftar ? Le premier est la marionnette des islamo-conservateurs de l’ex CNT et de ses mentors qataris et saoudiens. Haftar, colonel libyen félon, a passé 24 années de trahison (1987-2011) au service direct de la CIA contre son pays …

Dans un second article, Libération, sans vergogne ni remord, précise que «A Tripoli, la vie humaine ne vaut pas plus que le prix d’une balle» ! Où es-tu ma verte et propère Libye ?

Ne jamais oublier !
Ne jamais pardonner !!!
Le combat continue …

LM / ELAC & ALAC COMMITTEES
http://www.elac-committees.org/
https://www.facebook.com/elac.committees/
https://www.facebook.com/ALAC.org/

Posted in Non classé | Commentaires fermés

# LUCMICHEL. NET/ LE SENATEUR U.S. MC CAIN AU CŒUR DE LA RUSSOPHOBIE, DES REVOLUTIONS DE COULEUR ET DES COUPS D’ETAT DE LA CIA

16708525_379658052416338_3983960158855650939_n

le très influent sénateur républicain McCain, président de la toute puissante Commission des Affaires militaires du Congrès US et un des boss des fameuses « révolutions de couleur » made in USA ; Russophobe obsessionnel, il disait en 2011 depuis Benghazi : « après Kadhafi ce sera le tour de Poutine ! »

* Lire sur PCN-SPO :
LE SENATEUR AMERICAIN MCCAIN VERSUS POUTINE: DU SOI-DISANT « PRINTEMPS ARABE » A UNE « INSURRECTION RUSSE » …
sur http://www.elac-committees.org/2011/12/28/pcn-spo-le-senateur-americain-mccain-versus-poutine-du-soi-disant-printemps-arabe-a-une-insurrection-russe/

QUI EST VRAIMENT MC CAIN ?

* Voir Luc MICHEL :
MC CAIN AIME LA GUERRE, LE SANG ET LE POKER …
http://www.lucmichel.net/2013/09/05/lucmichel-net-mc-cain-aime-la-guerre-le-sang-et-le-poker/

DU « PRINTEMPS ARABE » AU « PRINTEMPS RUSSE » :
QUAND MC CAIN VOULAIT UNE REVOLUTION ANTI-POUTINE EN RUSSIE !

* Voir Luc MICHEL :
DU SOI-DISANT « PRINTEMPS ARABE » AU « PRINTEMPS RUSSE » : COUP DE FORCE PRO-OCCIDENTAL EN RUSSIE !
http://www.elac-committees.org/2011/12/06/luc-michel-du-soi-disant-%C2%AB-printemps-arabe-%C2%BB-au-%C2%AB-printemps-russe-%C2%BB-coup-de-force-pro-occidental-en-russie/
_________________________
SUIVEZ AUSSI LUC MICHEL SUR TWITTER !
* Luc MICHEL PCN
@LucMichelPCN
* Allez vous abonner !
https://twitter.com/LucMichelPCN

Posted in Non classé | Commentaires fermés

# LUCMICHEL. NET/ ILS SONT ALLÉS À BAGDAD, ILS SONT ALLÉS À TRIPOLI, ILS ONT TENTÉ D’ALLER À DAMAS … MAIS ILS N’IRONT PAS À PYONG-YANG !

2017-02-13_162156

« Le sort de Saddam Hussein en Irak et celui de Mouammar Kadhafi en Libye montrent ce qui arrive lorsque des pays renoncent à leurs ambitions nucléaires »
- Ministère des Affaires étrangères de Corée du Nord (8 janvier 2016).

* Lire mon dernier édito :
GEOPOLITIQUE/ LA COREE DU NORD PUISSANCE NUCLEAIRE EMERGENTE
http://www.lucmichel.net/2017/02/13/lucmichel-net-geopolitique-la-coree-du-nord-puissance-nucleaire-emergente/
_____________________________
SUIVEZ AUSSI LUC MICHEL SUR TWITTER !
* Luc MICHEL PCN
@LucMichelPCN
* Allez vous abonner !
https://twitter.com/LucMichelPCN

Posted in Non classé | Commentaires fermés

# ELAC & ALAC COMMITTEES/ MEDITERRANEE : LA TRAGEDIE DES ENFANTS PERDUS DE KADHAFI CONTINUE …

2017-01-30_171838ELAC & ALAC COMMITTEES/

2017 01 30/

http://www.elac-committees.org/

https://www.facebook.com/elac.committees/

https://www.facebook.com/ALAC.org/

Sur le fond de cette tragédie :

* Lire sur ELAC & ALAC WEBSITE/

REFUGIES AFRICAINS : LES ENFANTS PERDUS DE KADHAFI

sur http://www.elac-committees.org/2014/02/10/elac-alac-website-refugies-africains-les-enfants-perdus-de-kadhafi/

* Voir sur PCN-TV/

LUC MICHEL:

LAMPEDUSA, LES ENFANTS PERDUS DE KADHAFI/

SUR ‘AFRIQUE MEDIA TV’

sur https://vimeo.com/95468294

ELAC WEBSITE

________________________

* Website :

http://www.elac-committees.org/

For Direct Democracy and Libyan Jamahiriya ! /

Le Réseau de Résistance pour la Démocratie Directe et la Jamahiriya libyenne ! /

СЕТЬ СОПРОТИВЛЕНИЙ ДЖАМАХИРИИ – За Прямую Демократию и Ливийскую Джамахирию!

SUR FACEBOOK LA COMMUNAUTE KADHAFISTE :

* Page officielle ELAC (Eurasie) :

Aller LIKER notre Page !

https://www.facebook.com/elac.committees/

* Page officielle ALAC (Panafrique) :

Aller LIKER notre Page !

https://www.facebook.com/ALAC.org/

* Groupe GADDAFI MEMORIAL :

Inscrivez vous et inscrivez tous vos amis !

https://www.facebook.com/groups/GADDAFI.MEMORIAL/

* Pagina CAEL-ELAC ROMÂNIA-MOLDOVA

Comitetele de Actiune Euro-Libiene

@CAEL.ELAC

https://www.facebook.com/CAEL.ELAC/

https://www.facebook.com/CAEL.ELAC

* ELAC ROSSIA /

Комитеты Евро-Ливийских Действий

@Elac.Rossia

https://www.facebook.com/Elac.Rossia/

Posted in Non classé | Commentaires fermés

# ELAC & ALAC COMMITTEES/ OBAMA S’EN VA (5) : NE JAMAIS OUBLIER QUE LUI ET HILLARY CLINTON SONT LES DEUX PRINCIPAUX COUPABLES DE LA DESTRUCTION DE LA JAMAHIRIYAH LIBYENNE EN 2011 …

ELAC05

Et de son basculement dans le chaos et la « somalisation » de fin 2011 à ce début 2017.
Sarkozy, BHL, Cameron et leurs complices « européens » et arabes n’ont été que les porteurs de valise de Washington. Le soi-disant « printemps arabe », cette vague de « révolutions de couleur » lancée en décembre 2010 sur le modèle de ce que les américains avaient organisé dans les ex-républiques soviétiques et yougoslaves (Yougoslavie, Ukraine, Géorgie, etc.) à partir de fin 2000, est 100% made in USA. La décision et l’exécution en Libye du changement de régime contre Kadhafi ont été décidées à Washington par l’administration Obama (Secrétaire d’état Hillary Clinton) et dirigées depuis Benghazi à partir du coup d’état de mi-février 2011 par les agents « libyens » de la CIA (Al-Megarieff, Zeidan, Hafter).
Ne jamais oublier ! Ne jamais pardonner !!! Le combat continue …

LM
________________________

* Website :
http://www.elac-committees.org
For Direct Democracy and Libyan Jamahiriya ! /
Le Réseau de Résistance pour la Démocratie Directe et la Jamahiriya libyenne ! /
СЕТЬ СОПРОТИВЛЕНИЙ ДЖАМАХИРИИ – За Прямую Демократию и Ливийскую Джамахирию!

SUR FACEBOOK LA COMMUNAUTE KADHAFISTE :

* Page officielle ELAC (Eurasie) :
Aller LIKER notre Page !
https://www.facebook.com/elac.committees
* Page officielle ALAC (Panafrique) :
Aller LIKER notre Page !
https://www.facebook.com/ALAC.org
* Groupe GADDAFI MEMORIAL :
Inscrivez vous et inscrivez tous vos amis !
https://www.facebook.com/groups/GADDAFI.MEMORIAL
* Pagina CAEL-ELAC ROMÂNIA-MOLDOVA
Comitetele de Actiune Euro-Libiene
@CAEL.ELAC
https://www.facebook.com/CAEL.ELAC
* ELAC ROSSIA /
Комитеты Евро-Ливийских Действий
@Elac.Rossia
https://www.facebook.com/Elac.Rossia

Posted in # ALAC / AFRICAN-LIBYAN ACTION COMMITTEES, # ARTICLES BY LANGUAGE, # ELAC / EURO-LIBYAN ACTION COMMITTEES, - ELAC on FaceBook, - English, - Français | Tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Commentaires fermés

# LUCMICHEL. NET/ GUEANT, L’AME DAMNEE DE SARKOZY,CONDAMNE ! EN ATTENDANT SON MAITRE …

ClaudeGéant

L’ancien ministre de l’Intérieur de Nicolas Sarkozy a été condamné en appel dans l’affaire des primes en liquide du ministère de l’Intérieur. Il écope de deux années, dont une ferme …

Claude Guéant est condamné en appel à deux ans de prison, dont un ferme. L’ancien bras droit de Nicolas Sarkozy était poursuivi dans l’affaire des primes en liquide du ministère de l’Intérieur. Il est reconnu coupable pour «complicité de détournement de fonds publics et recel». La cour d’appel de Paris a par ailleurs confirmé l’amende de 75 000 euros d’amende et l’interdiction d’exercer toute fonction publique pendant cinq ans prononcées en première instance.

http://www.lalibre.be/actu/international/claude-gueant-condamne-a-2-ans-de-prison-dont-un-an-ferme-58860086cd70ff671dcbe9b8

Posted in # PRESS OFFICE / SERVICE DE PRESSE, - Revues de Presse | Tagged , , | Commentaires fermés