#CE MARDI SOIR 14 AOUT 2018 SUR AFRIQUE MEDIA/ ‘FACE A L’ACTUALITE’ AVEC LE GEOPOLITICIEN LUC MICHEL : COMMENT LES ELECTIONS SONT UTILISEES POUR TENTER DES CHANGEMENTS DE REGIME EN AFRIQUE COMME AILLEURS ?

AMTV - FACE ACTU LM elections destabilisations (2018 08 14)

Vers 20h00 (Douala-Ndjaména-Malabo)
et 21h00 (Bruxelles-Paris-Berlin)
Présentation Fred Boungo
Avec les panelistes invités ce soir
Luc MICHEL en Duplex EODE-TV depuis Bruxelles

Thème :
AFRIQUE / ELECTIONS
Pourquoi les opposants accusent toujours le pouvoir de fraude ?

Luc MICHEL :
EN AFRIQUE COMME AILLEURS, LES ELECTIONS UTILISEES PAR LES USA COMME MOYENS DE CHANGEMENTS DE REGIMES

Le géopoliticien répond aux questions essentielles …
* Votre point de vue est celui de l’expert en m Continue reading

Posted in - Français, Non classé | Commentaires fermés

# LUCMICHEL. NET/ NOUVELLES DU ‘SCENARIO DU DIABLE’ AVEC LES DJIHADISTES … ‘UN RÉSEAU DE PLANIFICATEURS D’ATTAQUES S’ÉTENDANT DU PORTUGAL JUQU’AUX BALKANS’

LM.NET - Réseau planificateurs (2018 08 09) FR

2018 08 09 (II)

Revue de Presse/
Des attaques terroristes planifiées par l’État islamique:
trois Belges concernés

« Trois ressortissant belges figurent dans le dossier d’enquête sur des attentats que le groupe terroriste État islamique préparait.
Des Belges figurent dans une enquête sur des attentats Continue reading

Posted in Non classé | Commentaires fermés

# EURASIA-NEWS est publié en collaboration avec la Rédaction de PCN-SPO

Eur_lisbon_vladivostok
* Voir notre Blog sur :
 
* Voir notre Groupe sur FaceBook :
Groupe EURASIA – RUSSIA – NOVOROSSIYA
Posted in # ARTICLES BY LANGUAGE, # PRESS OFFICE / SERVICE DE PRESSE, - Français, - Revues de Presse | Tagged , , , , , | Commentaires fermés

# PCN-TV/ MANIFESTATION ANTI-OTAN ET ANTI-TRUMP A BRUXELLES CE 7 JUILLET (EN ATTENDANT LONDRES …)

PCN-TV/ 
MANIFESTATION ANTI-OTAN ET ANTI-TRUMP A BRUXELLES CE 7 JUILLET 
(EN ATTENDANT LONDRES …)

MANIFESTATION INTERNATIONALE 
CONTRE LE 26E SOMMET DE L’OTAN 
CE SAMEDI 7 JUILLET A BRUXELLES :
‘STOP NATO 2018 – MAKE PEACE GREAT AGAIN’

Le 26s Sommet de l’OTAN :
Une étape de plus de la « nouvelle Guerre Froide 2.0 » vers la 3e Guerre mondiale !

Le sommet de l’OTAN Bruxelles 2018 est le 26e sommet de l’OTAN, conférence diplomatique réunissant dans la ville de Bruxelles en Belgique, les 11 et 12 juillet 2018, les chefs d’État et de gouvernement des USA et des pays membres de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord et des alliés de l’organisation.
Il succède au 25e sommet de l’OTAN à Varsovie en 2016 et celui de l’inauguration du nouveau siège de l’OTAN en mai 2017.
Chaque sommet est une étape dans la marche du militarisme américano-occidental vers la Guerre. L’OTAN menace et frappe en Eurasie et en Afrique. L’OTAN n’est pas « le bouclier de l’Europe » mais un harnais qui assujettit l’Union Européenne aux USA et empêche le rapprochement et la fusion future des deux Europe, de Vladivostok à l’Atlantique …

La Manifestation a été autorisée ce 7 juillet loin de l’OTAN, des bâtiments de l’UE.
Mais le Sommet de l’OTAN se tiendra, lui, les mercredi 11 et le jeudi 12 juillet 2018, dans un Bruxelles mis en état de siège, où les libertés seront limitées. Dans le cadre de cette rencontre et des visites officielles de différents chefs d’état et de gouvernement, des mesures de sécurité préventives seront prises du 10 au 13 juillet 2018 aux alentours du Palais royal, du site de l’OTAN, des institutions européennes, de The Hotel,…

Images : Journal quotidien de PRESS TV (Iran)
Montage : PCN-TV

____________________

# PCN-TV
https://vimeo.com/pcntv
# PCN-TV sur les Réseaux sociaux :
* FaceBook : Allez ‘liker’ la Page officielle de PCN-TV !
https://www.facebook.com/PCN.NCP.TV
* YouTube :
https://www.youtube.com/user/PCNTVnetwork

# GROUPE OFFICIEL ‘PCN-NCP-НОП -
LA CAUSE DES PEUPLES – THE PEOPLES’ CAUSE’
https://www.facebook.com/groups/LCDP.TPC.PCN.NCP

Posted in # ARTICLES BY LANGUAGE, # PRO JAMAHIRIYAN TV, - Français, - PCN TV/PCN-NCP Communitarian Network | Tagged , , , , , | Commentaires fermés

# LUCMICHEL. NET/ VOICI LES ‘TRAIN MARSHALLS’ DE MACRON (NOUVELLES DU ‘SCENARIO DU DIABLE’ AVEC LES DJIHADISTES) …

zzx1

VIDEO. « Train marshalls », ces agents du GIGN en civil déployés dans les trains cet été pour faire face à la menace terroriste …
Notez l’américanisation de la Macronie, lui même « shérif de l’Afrique » (selon le général us Mattis et Trump) !

Les membres du GIGN, troupe d’élite de la gendarmerie, sont déployés incognito dans les trains cet été. Des patrouilles composées d’agents armés et en civils pour lutter contre la menace terroriste. Les premiers grands départs de l’été ont lieu à partir de samedi 7 juillet. La journée est classée orange sur l’ensemble du territoire. Dans les trains, la nouveauté cette année pour prévenir d’éventuels attentats est la présence des hommes du GIGN. Ces troupes d’élite de la gendarmerie sont déployés tout l’été, habillés en civil, mais armés. La mesure a été imaginée après l’attentat déjoué du Thalys en août 2015. À l’entraînement, les deux militaires remontent le wagon en vitesse, on vient de leur signaler la présence d’un individu suspect. « Arme, arme. Ok, un terroriste neutralisé », crie un agent du GIGN. La mission des « Train marshalls » est inspirée des « Air marshalls », ces policiers américains postés incognito dans les avions. Depuis quelques jours, ces gendarmes du GIGN sont donc discrètement installés dans les trains de la SNCF.

* Info intéressante. MAIS A lire avec esprit critique …
https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/sncf/video-train-marshalls-ces-agents-du-gign-en-civil-deployes-dans-les-trains-cet-ete-pour-faire-face-a-la-menace-terroriste_2837941.html

* Lire aussi pour comprendre
l’interview de Luc MICHEL pour SITA :
INTERVIEW DE LUC MICHEL PAR LE SITE ARABE ‘SITA INSTITUTE’ : DJIHADISMES – TERRORISME – IMMIGRATION. QUAND L’AGENDA PROCHE-ORIENTAL S’IMPOSE EN EUROPE …
La grande interview du géopoliticien Luc MICHEL par Jan Vanzeebroeck et Samar Radwan (Beyrouth), pour le site arabe libanais ‘SITA INSTITUTE’
sur http://www.eode.org/eode-think-tank-interview-de-luc-michel-par-le-site-arabe-sita-institute-djihadismes-terrorisme-immigration-quand-lagenda-proche-oriental-s/

REVUE DE PRESSE …
https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel/
http://www.lucmichel.net/

Posted in Non classé | Commentaires fermés

#LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY/ 31e SOMMET DE L’OTAN A BRUXELLES : COMMENT L’ALLIANCE ATLANTIQUE MENACE LA PAIX !?

PUB LM.GEOPOL DAILY - Pub sommet de l'otan à bxl (2018 07 07) FR (1)

LUC MICHEL (ЛЮК МИШЕЛЬ) & EODE/
Luc MICHEL pour EODE/
Quotidien géopolitique – Geopolitical Daily/
2018 07 07/

« L’OTAN n’est pas le bouclier de l’Europe, c’est son harnais »
- Jean Thiriart (le géopoliticien de la Grande-Europe, 1964).

I-
L’ACTU – CE DIMANCHE 8 JUILLET 2018 SUR AFRIQUE MEDIA/
DANS ‘LE DEBAT PANAFRICAIN’ AVEC LE GEOPOLITICIEN LUC MICHEL :
LE 31E SOMMET DE L’OTAN A BRUXELLES ANALYSE
(SEQUENCE ‘CORRESPONDANT INTERNATIONAL’)

En direct vers 15h00 (Douala/Yaoundé/Malabo/Bruxelles/Paris/Berlin)
Multiplex de Douala – Yaoundé – Ndjaména – Bruxelles
Présentation de Bachir Mohamed Ladan
Luc Michel en multiplex EODE-TV depuis Bruxelles
Rediffusion ce lundi …

Le sommet de l’OTAN Bruxelles 2018 est le 26e sommet de l’OTAN, conférence diplomatique réunissant dans la Continue reading

Posted in Non classé | Commentaires fermés

#PCN- НОП & PANAFRICOM/ CE SAMEDI 7 JUILLET A BRUXELLES : GRANDE MANIFESTATION ‘STOP NATO 2018 – MAKE PEACE GREAT AGAIN’

PCN - Sommet nato 2018 (2018 07 06) FR

MANIFESTATION INTERNATIONALE
CONTRE LE 26E SOMMET DE L’OTAN A BRUXELLES !

PCN-SPO/ 2018 07 06/
https://www.facebook.com/pg/PCN.NCP.org/
https://www.facebook.com/panafricom/

* Défilé :
Le 7 juillet dès 16h #manifestation #Bruxelles

* Itinéraire: av. Bolivar –quai de Willebroeck –bld du 9ème de Ligne -rue antoine Dansaert -rue Leon Lepage -rue du Marché aux Porcs -Quai à la Houille – Quai à la Chaux -Quai du Commerce – place de l’Yser -bl Albert II (fin vers 19h)

Le 26s Sommet de l’OTAN :
Une étape de plus de la « nouvelle Guerre Froide 2.0 » vers la 3e Guerre mondiale !

Le sommet de l’OTAN Bruxelles 2018 est le 26e sommet de l’OTAN, conférence diplomatique réunissant dans la ville de Bruxelles en Belgique, les 11 et 12 juillet 2018, les chefs d’État et de gouvernement des USA et des pays membres de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord et des alliés de l’organisation.
Il succède au 25e sommet de l’OTAN à Varsovie en 2016 et celui de l’inauguration du nouveau siège de l’OTAN en mai 2017.
Chaque sommet est une étape dans la marche du militarisme américano-occidental vers la Guerre. L’OTAN menace et frappe en Eurasie et en Afrique. L’OTAN n’est pas « le bouclier de l’Europe » mais un harnais qui assujettit l’Union Européenne aux USA et empêche le rapprochement et la fusion future des deux Europe, de Vladivostok à l’Atlantique …

La Manifestation a été autorisée ce 7 juillet loin de l’OTAN, des bâtiments de l’UE.
Mais le Sommet de l’OTAN se tiendra, lui, les mercredi 11 et le jeudi 12 juillet 2018, dans un Bruxelles mis en état de siège, où les libertés seront limitées. Dans le cadre de cette rencontre et des visites officielles de différents chefs d’état et de gouvernement, des mesures de sécurité préventives seront prises du 10 au 13 juillet 2018 aux alentours du Palais royal, du site de l’OTAN, des institutions européennes, de The Hotel,…

PCN / PANAFRICOM /
LA CAUSE DES PEUPLES

* Eurasie :
PCN- НОП
Parti Communautaire Néoeurasien, PCN
Neoeurasian Communitarian Party, PCN-NCP
Неоевразийская Общественная Партия, PCN- НОП
Neo Avrasyali Komunotarist Partisi, PCN-NAKP
Partidul Comunitar Neoeurasian, PCN
https://www.facebook.com/pg/PCN.NCP.org/

* Afrique :
PANAFRICOM
PANAFRIcan action and support COMmittees :
Le Parti d’action du Néopanafricanisme !
https://www.facebook.com/panafricom/

Posted in Non classé | Commentaires fermés

#ELAC & ALAC WEBSITE/ USA ET OTAN : MARS A NOVEMBRE 2011. DESTRUCTION DE LA JAMAHIRIYA LIBYENNE !

ELAC - Anti nato 2018 II (2018 07 04) FR

Nous n’avons pas oublié …
Nous n’avons pas pardonné …
Le combat continue !

LES COMITES ELAC ET ALAC
SOUTIENNENT CE SAMEDI 7 JUILLET A BRUXELLES :
LA GRANDE MANIFESTATION ‘STOP NATO 2018 – MAKE PEACE GREAT AGAIN’

MANIFESTATION INTERNATIONALE
CONTRE LE 26E SOMMET DE L’OTAN A BRUXELLES !

* Défilé : Continue reading

Posted in Non classé | Commentaires fermés

#ELAC & ALAC WEBSITE/ LYBIE. LA GUERRE CIVILE CONTINUE (II): LES FORCES DE HAFTAR TENTENT DE RECONQUÉRIR LE CROISSANT PÉTROLIER LIBYEN

ELAC - Croissant pétrolier II (2018 06 28) FR

Luc MICHEL pour ELAC & ALAC WEBSITE/
2018 06 28/
http://www.elac-committees.org/
https://www.facebook.com/elac.committees/
https://www.facebook.com/ALAC.org/

« Libye: les forces de Haftar se lancent à la reconquête du Croissant pétrolier », dit l’AFP …
« L’homme fort de l’Est libyen », selon les médias, Khalifa Haftar a lancé ce jeudi une offensive pour reconquérir le « Croissant pétrolier libyen », poumon de l’économie situé dans le nord-est du pays, en proie à de nouvelles violences et où ses forces ont déjà pu reprendre deux terminaux pétroliers.

« Nos forces armées ont le contrôle total de la région de Ras Lanouf », a indiqué le général Ahmed al-Mesmari, porte-parole de l’Armée nationale libyenne (ANL), autoproclamée et dirigée par Haftar. Il a ajouté plus tard que l’ANL s’était emparée aussi du « terminal d’al-Sedra et pourchassaient l’ennemi à l’ouest » des deux principaux sites par lesquels le pétrole libyen est acheminé vers l’étranger. Une autre source militaire a précisé toutefois à l’AFP que l’ANL ratissait la région et que « des combats étaient toujours en cours », notamment dans le quartier résidentiel de Ras Lanouf, une région qui comprend aussi un aéroport, une raffinerie et un complexe pétrochimique. Dans un enregistrement sonore destiné à ses forces, Haftar avait peu auparavant annoncé que l’ »heure zéro avait sonné » pour « écraser l’ennemi », accusant sans le nommer le chef militaire Ibrahim Jadhran, dont les forces ont mené une attaque la semaine dernière contre des sites pétroliers, de s’être « allié avec le diable ».

Le 14 juin, des groupes armés dirigés par Ibrahim Jadhran ont attaqué deux sites pétroliers dans cette région du nord-est libyen, sous contrôle de l’ANL. Depuis, des combats intermittents opposaient les deux camps autour des terminaux de Ras Lanouf et al-Sedra.

DES « PERTES CATASTROPHIQUES » …

Jadhran, dont la tribu d’Al-Magharba est historiquement basée dans la région, commandait les Gardes des installations pétrolières (GIP) chargés de la sécurité du Croissant pétrolier. Il avait réussi à bloquer les exportations de pétrole depuis cette région pendant deux ans avant d’en être chassé en 2016 par l’ANL.

Des sources proches de l’ANL ont fait état d’une alliance entre Jadhran et les « Brigades de défense de Benghazi », formées de combattants islamistes chassés ces dernières années de la cité de Benghazi (est) par l’ANL. Elles estiment aussi que l’attaque contre les sites pétroliers visait à « alléger la pression sur les terroristes à Derna », ville située plus à l’est où l’ANL mène une offensive pour chasser groupes jihadistes et islamistes armés.

Les combats autour des terminaux de Ras Lanouf et al-Sedra ont provoqué des « pertes catastrophiques », selon la Compagnie nationale de pétrole (NOC). Le chef de la NOC, Mustafa Sanallah, a déploré « des milliards de dollars de pertes en raison des violences », soulignant que la production, qui était de plus d’un million de barils par jour a été réduite de 450.000 b/j en une semaine.

L’offensive lancée jeudi par l’ANL est intervenue quelques heures après une condamnation américaine de l’attaque menée sur les terminaux pétroliers par les forces de Jadhran. « Les États-Unis condamnent fermement les récentes attaques menées par les forces dirigées par Ibrahim Jadhran contre les ports pétroliers de Ras Lanuf et Al Sidra ». « Nous demandons à tous les acteurs armés (…) de cesser toutes les hostilités et de se retirer immédiatement des installations pétrolières pour éviter davantage de dégâts », a indiqué le département d’Etat dans un bref communiqué.

« DÉCRÉDIBILISER LES ADVERSAIRES »

La Libye est meurtrie par les luttes d’influence et les violences entre groupes armés rivaux depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011. D’un côté, il y a un gouvernement d’union nationale (GNA), basé à Tripoli et reconnu par l’ONU, de l’autre Khalifa Haftar, 75 ans, qui jouit du soutien des autorités parallèles dans l’est du pays. « Haftar historiquement a toujours allié politique et opérations militaires. Il est important de garder à l’esprit que les États étrangers sont très divisés sur la question des élections en Libye promues par le Président Macron », souligne Jalel Harchaoui, spécialiste de la Libye.

Fin mai, le président français Emmanuel Macron a réuni les principaux protagonistes de la crise libyenne dont Haftar et le chef du GNA, Fayez al-Sarraj, qui ont endossé une déclaration sur l’organisation d’élections législatives et présidentielle le 10 décembre. Dans le camp de Haftar, on accuse des groupes rivaux et des services de renseignements étrangers de vouloir saboter le processus politique et empêcher la tenue d’élections. L’offensive lancée jeudi par l’ANL vise notamment à « décrédibiliser les adversaires politiques du camp Haftar, si ce dernier y parvient », souligne J. Harchaoui.

LM/ ELAC WEBSITE/
THE JAMAHIRIAN RESISTANCE NETWORK
________________________

* Website :
http://www.elac-committees.org/
For Direct Democracy and Libyan Jamahiriya ! /
Le Réseau de Résistance pour la Démocratie Directe et la Jamahiriya libyenne ! /
СЕТЬ СОПРОТИВЛЕНИЙ ДЖАМАХИРИИ – За Прямую Демократию и Ливийскую Джамахирию!

Posted in Non classé | Commentaires fermés

#ELAC & ALAC WEBSITE/ LYBIE. LA GUERRE CIVILE CONTINUE (I): LA BATAILLE A REPRIS POUR LE CONTRÔLE DU ‘CROISSANT PÉTROLIER’

ELAC - Croissant pétrolier I (2018 06 23) FR

Luc MICHEL pour ELAC & ALAC WEBSITE/
2018 06 23/
http://www.elac-committees.org/
https://www.facebook.com/elac.committees/
https://www.facebook.com/ALAC.org/

« En Libye, de nouveaux combats menacent les efforts pour un règlement du conflit », titre l’AFP … Cette Libye où des illusionnistes, ONU et Macron en tête, nous parlent « d’organiser des élections » !

Les nouvelles violences dans le croissant pétrolier, poumon de l’économie en Libye, risquent de compliquer davantage les efforts en vue d’un règlement du conflit dans ce pays et illustrent une fois de plus les divisions profondes le minant. Ce 20 juin, des groupes armés dirigés par un chef militaire Ibrahim Jadhran ont attaqué deux sites pétroliers dans cette région du nord-est libyen, sous contrôle de l’Armée nationale libyenne (ANL), en fait une force autoproclamée et dirigée par Khalifa Haftar. Depuis, des combats intermittents opposent les deux camps autour des terminaux de Ras Lanouf et al-Sedra, provoquant des « pertes catastrophiques », selon la Compagnie nationale de pétrole (NOC).

La Libye est meurtrie par les luttes d’influence et les violences entre groupes armés rivaux depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011. D’un côté, il y a un gouvernement d’union nationale, basé à Tripoli et reconnu par l’ONU, de l’autre Khalifa Haftar, 75 ans, qui jouit du soutien des autorités parallèles dans l’est du pays. Jadhran, 35 ans, dont la tribu d’Al-Magharba est historiquement basée dans la région du Croissant pétrolier, a régulièrement défié les autorités de transition depuis la révolte populaire de 2011. Alors qu’il commandait les Gardes des installations pétrolières (GIP) chargés de la sécurité du Croissant pétrolier, il avait réussi à bloquer les exportations de pétrole depuis cette région pendant deux ans avant d’en être chassé par l’ANL en 2016.

Dans une vidéo postée jeudi sur les réseaux sociaux, il a annoncé son intention de vouloir « retourner dans les terres de sa tribu ».

DES ENJEUX STRATEGIQUES CENTRAUX

Malgré son absence de la scène depuis 2016, Jadhran n’a jamais renoncé. Les enjeux sont trop élevés car ils signifient le contrôle de la Cyrénaïque (partie orientale de la Libye) et de son pétrole.

Des sources proches de l’ANL ont fait état d’une alliance entre Jadhran et les « Brigades de défense de Benghazi », formées de combattants islamistes chassés de la cité de Benghazi (est) par les pro-Haftar. Pour des analystes occidentaux, le « sentiment d’injustice » nourri par les pro-Haftar qui accusent pêle-mêle tous leurs opposants de terrorisme, a favorisé une telle alliance.

L’ANL affirme, elle, que l’attaque contre les sites pétroliers visait à « alléger la pression sur les terroristes à Derna », ville située plus à l’est et centre historique du « djihadisme libyen », où les forces loyales au maréchal Haftar mènent une offensive pour chasser jihadistes et islamistes. Pour Tarek el-Jerouchi, député pro-Haftar, « l’attaque a été planifiée par les services de renseignements d’Etats (…) qui n’ont pas vu d’un bon oeil les conclusions de la réunion de Paris ». Fin mai, le président français Emmanuel Macron a réuni les principaux protagonistes de la crise libyenne dont le général Haftar et le chef du GNA, Fayez al-Sarraj, qui ont endossé une déclaration sur l’organisation d’élections législatives et présidentielle le 10 décembre. Un scénario occidental fantasmagorique ! Les experts estiment que la fragmentation du pays rend de tels engagements fragiles.

RETOUR A LA REALITE LIBYENNE

En Libye, « il y a deux réalités distinctes. Celle qui prend forme dans les conférences internationales et les coulisses des grands palais(…) et ce qui se passe réellement sur le terrain », a estimé une experte italienne.

Preuve de la complexité de la donne libyenne: le GNA avait condamné dès le premier jour l’attaque contre les installations pétrolières estimant que « cette escalade irresponsable pousse le pays vers une guerre civile ». Une condamnation qui n’a pas empêché les pro-Haftar d’accuser le GNA d’être derrière l’offensive. Quoiqu’il en soit, la reprise des combats près des terminaux pétroliers déjà endommagés par des violences similaires en 2016 et 2017, porte un nouveau coup dur à une économie en lambeaux, aggravant le calvaire des Libyens qui font face à des pénuries et des hausses des prix sans précédent.

C’est un « revers dangereux pour le secteur pétrolier », a déploré l’expert en pétrole, Saad al-Fessi. La NOC a annoncé la semaine dernière l’arrêt des exportations depuis les deux terminaux attaqués. Son chef, Moustafa Sanallah, a déploré mercredi une réduction de la production de 450.000 barils/jour. La Libye produisait 1,6 million de barils par jour avant 2011. La production avait été divisée par cinq depuis, avant de dépasser un million de b/j fin 2017.

LM/ ELAC WEBSITE/
THE JAMAHIRIAN RESISTANCE NETWORK
________________________

* Website :
http://www.elac-committees.org/
For Direct Democracy and Libyan Jamahiriya ! /
Le Réseau de Résistance pour la Démocratie Directe et la Jamahiriya libyenne ! /
СЕТЬ СОПРОТИВЛЕНИЙ ДЖАМАХИРИИ – За Прямую Демократию и Ливийскую Джамахирию!

Posted in Non classé | Commentaires fermés