BORIS YAKAMENKO, LEADER DU MOUVEMENT RUSSE « NASHI », LE MOUVEMENT DE LA JEUNESSE DEMOCRATIQUE ANTIFASCISTE », SOUTIENT MOAMMAR KADHAFI!

 Déclaration de Luc MICHEL 
2 mars 2011
 
Il y a une "Europe", la petite "Europe" de Bruxelles et de Strasbourg, avec ses politiciens pourris sous le contrôle de l’OTAN et la soumission à l’impérialisme américain. Et il y a une autre Europe, l’Europe vraie et réelle, la Grande-Europe de Vladivostok à Reykjavik. C’est aussi l’Europe de la jeunesse combattante, avec des mouvements comme "NASHI" (Les nôtres) en Russie, "PRORIV" (la Percée) en PMR / Transdnistrie ou PCN-J (le mouvement de jeunesse du PCN) …
 
Il y a une réelle sympathie pour Kadhafi combattant et ses méthodes révolutionnaires de lutte contre le fascisme islamiste dans les sections de l’élite dirigeante russe. Cette expression trouvée dans les récents commentaires de NEZAVISIMAIA GAZETA par Boris Yakamenko, un haut représentant du groupe de jeunes pro Kremlin, le «Mouvement de la jeunesse démocratique antifasciste NASHI » (*).
 
"Le Guide de la Libye, le colonel Mouammar Kadhafi, a montré au monde comment faire face à des provocateurs qui tentent des coups d’état, la déstabilisation et la guerre civile. Il a commencé à les détruire », a-t-il dit dans une référence claire à la" "révolution colorée, soutenue par l’Occident en Europe de l’Est.
 
La principale mission patriotique de NASHI est de contrôler la rue et combattre directement les groupes occidentaux payés (comme les traîtres de la coalition anti-russe pro-occidentale "L’autre Russie" du libéral Kasparov, du fasciste Limonov et leurs alliés trotskistes) qui ont l’intention d’organiser une révolution colorée en Russie. Au Moyen-Orient l’ennemi est le même.
 
Hier, 1 Mars 2011, la télévision belge RTBF a présenté un film, réalisé avec la télévision franco-allemande ARTE, expliquant longuement que le soi-disant «printemps arabe» n’est pas spontané et que les militants bien organisés derrière les soulèvements égyptiens et tunisiens – le "Mouvement du 6 avril" égyptien et leurs copies tunisiennes et algériennes – ont reçu une formation en 2009 à Belgrade, en Serbie, dans l’International School CANVAS du groupe néo-fasciste pro-occidental OTPOR.
 
OTPOR, financé par des instituts américains comme Freedom House, lié au Pentagone et la CIA, ou la Fondation Soros, a organisé le soulèvement contre le président Milosevic en 2000. Et après OTPOR a formé des groupes similaires qui ont organisé la révolution colorée en Ukraine, Géorgie, Kirghizistan. Et ont essayé, mais n’ont pas réussi au Belarus et en Russie. Le logo des militants pro-occidentaux en Egypte, Tunisie et Algérie est également le logo au poing noir d’OTPOR, conçu dans un emblème noir avec le cercle similaire au drapeau du parti nazi.
 
Les patriotes serbes ont appelé OTPOR la “Madleen Jugend”, dans une association de Madleen Albright, ancienne secrétaire d’État américaine, qui a créé le groupe, et la Hitler Jugend. Dans tous les pays où OTPOR et ses clones ont organisé des soulèvements, ils le font avec des liens étroits avec les hooligans néo-fascistes d’extrême droite. Au Moyen-Orient, ce rôle est joué par les groupes islamistes fascistes, comme les «Frères musulmans », alliés de longue date de l’impérialisme américain contre les Etats ou mouvements nationalistes arabes révolutionnaires (Irak, Syrie, Libye, la résistance palestinienne).
 
_____________________
 
 (*) Les médias de France, par exemple France 24, disent que « Nashi est semblabe aux jeunesses hitlériennes »… Il y a longtemps que plus personne ne croit aux mensonges des media français.
 
Nashi, qui compte des membres musulmans et noirs, combat dans la rue les gangs néofascistes racistes et xénophobes. Les mêmes qui soutiennent une "révolution de couleur" pro américaine en Russie (et dans tout l’Est européen et maintenant au Proche-Orient).
 
Dans les pays baltes, Nashi mène depuis 2005 les mêmes campagnes que le PCN et le PCN-J ont initiées dès 1998 : contre la réhabilitation du nazisme balte, la négation du génocide juif et la xénophobie anti-russe.
 
Et le modèle de Nashi est le « KOMSOMOL », le grand mouvement de Jeunesse soviétique.
 
Photo:
 
Luc MICHEL, leader des Euro-Libyan Action Committees, avec Vassili Yakamenko (frère de Boris), leader principal du pro-Kremlin " Mouvement démocratique antifasciste de la jeunesse NASHI " (maintenant le ministre russe de la Jeunesse), dirigeant une léquipe de formateurs – cadres français, wallons et moldaves - du PCN, pour le camp de jeunes SELIGER 2007 de NASHI, Tver, Russie, Juillet 2007.

 

 

This entry was posted in - ELAC France, - ELAC Québec, - ELAC Réseau Francophone, - ELAC Russia, - ELAC Wallonie/Bruxelles, - Français, - MEDD-MCR Fraction France, - MEDD-MCR Fraction Québec, - MEDD-MCR Fraction Wallonie/Bruxelles, - MEDD-RCM Fraction Russia. Bookmark the permalink.

Comments are closed.