JAMAHIRIYA LIBYENNE : MOBILISATION POPULAIRE CONTRE LES TRAITRES ET LES CROISES !

L’esprit de Valmy est avec Kadhafi, pas avec les soudards de Sarkozy et Juppé !
L’éditorial de Luc MICHEL
ELAC / Euro-Libyan Action Committees
2011 07 04
 
Libye : le leadership jamahiriyen appelle les volontaires à lutter contre "les croisés".
Il a appelé ce lundi les volontaires à s’enregistrer pour combattre les forces "croisées" et les rebelles, au moment où ceux-ci, appuyés par les frappes de l’OTAN et armés directement par le régime de Sarkozy, s’apprêtent à déclencher une offensive sur le front Ouest avec l’objectif d’être à portée de canon de Tripoli.
 
A propos de l’armement livré aux rebelles islamo-monarchistes par Sarkozy, le porte-parole de l’Armée française, le colonel Thierry Burkhard affirme qu’il s’agissait, selon lui, d’"armes qui peuvent être maniées par des civils, de l’armement léger d’infanterie de type fusil". Il a évoqué "quelques largages ponctuels, sur plusieurs jours, pour éviter que les civils ne soient massacrés". Comme ses maîtres, il ment effrontément !
Selon une source officieuse proche du dossier, la France a fait passer quarante tonnes d’armes, en particulier "quelques chars légers", via des parachutages et par les frontières terrestres avec des pays voisins de la Libye. Selon le journal parisien LE FIGARO, « la France aurait livré dans » une « région située à quelques dizaines de kilomètres au sud de la capitale des lance-roquettes, des fusils d’assaut, des mitrailleuses et missiles antichar Milan ».
 
Selon Le Figaro, les responsables français espèrent que des progrès de la rébellion sur ce front sud pourraient aider à une chute éventuelle de Tripoli. "Si les rebelles parviennent jusqu’aux abords de Tripoli, la capitale ne manquera pas de se soulever contre Kadhafi" (sic), a dit au journal un haut responsable français. Ce 1er juillet, un million de Tripolitains marchaient dans les rues de la Capitale pour soutenir Kadhafi, immense marée verte ! Que les media de l’OTAN n’ont pourtant pas vue …
 
Geoff Porter, de North Africa Risk Consulting, une firme de gestion du risque, estime que le véritable objectif de l’Otan est maintenant clair : "La politique officielle de l’Otan est de protéger les civils contre les troupes de Kadhafi. L’objectif non déclaré est de créer à Tripoli des conditions dans lesquelles la population locale pourra opérer une ‘percée militaire’ et renverser Kadhafi", dit-il.
« Il s’agit d’une stratégie à haut risque, mais l’alliance y a été contrainte parce que, trois mois après le début d’une campagne militaire dont elle pensait qu’elle ne prendrait que quelques semaines, il ne lui reste pas vraiment d’autre option ».
 
La réponse de Tripoli c’est la mobilisation générale, le peuple en armes. L’esprit de Valmy est avec Kadhafi, pas avec les soudards de Sarkozy et Juppé. "Le comité général pour la défense annonce l’ouverture de bureaux pour enregistrer les combattants, femmes et hommes, qui veulent lutter contre les forces croisées et les bandes de traîtres", selon la télévision d’Etat.
Cette annonce intervient trois jours après un discours du colonel Kadhafi dans lequel il a décrété la mobilisation et incité ses partisans à marcher sur des positions occupées par la rébellion pour les récupérer.
 
Arranguant une foule immense, chamarrée de vert, sur la Place Verte ce 1er juillet, Mouammar Kadhafi a appelé ses partisans à reprendre aux rebelles les armes qui leur ont été larguées par la France dans la région du Djebel Nefoussa. Il a par ailleurs menacé de porter "la bataille à l’Europe" si l’OTAN ne mettait pas fin à sa campagne militaire en Libye. "Marchez sur le Djebel et saisissez les armes qui ont été larguées par les Français. Si ensuite vous voulez pardonner [aux rebelles], c’est votre affaire".
"Retirez-vous, vous n’avez aucune chance de battre ce peuple courageux », a-t-il ensuite lancé aux forces de l’OTAN. "Nous vous conseillons de battre en retraite sous peine de catastrophe".
 
Photo : Tripoli, Place Verte ce 1er juillet 2011

  

This entry was posted in - ELAC Québec, - ELAC Réseau Francophone, - ELAC Wallonie/Bruxelles, - Français. Bookmark the permalink.

Comments are closed.