# Luc MICHEL / ASSAUT ORGANISE CE 17 SEPTEMBRE 2011 CONTRE L’ALGERIE : COMME EN LIBYE ET EN SYRIE LE MEME COMPLOT AMERICANO-SIONISTE !

 
 
                                      
Un « Appel invitant les Algériens à se révolter ce 17 septembre » a été lancé sur le Net et les réseaux sociaux.
Comme notre Organisation, des dirigeants algériens dénoncent un complot organisés par les Américain, l’OTAN et les Sionistes, et opéré par les islamistes (Djihadistes d’Al-Qaida et autres Frères musulmans) !
 
Par Luc MICHEL
ELAC RESISTANCE & SOLIDARITE ALGERIE
 
En Algérie, les réseaux de déstabilisation sont en place depuis la fin 2010. Ils se sont déjà fait la main en janvier dernier. « L’Algérie a connu ses propres protestations au début de cette année, qu’elle a contenues avec l’aide d’une police violente, de subventions et de division au sein de l’opposition », commente la BBC.
La crise libyenne et le nouvel assaut contre la Syrie ont simplement reporté leur opération en vue d’un coup d’état pro-occidental.
 
Derrière ces réseaux on retrouve les activistes arabes formés à Belgrade et aux USA par le réseau OTPOR et CANVAS son école de subversion, financés par la CIA.
OTPOR, directement financé et soutenu par la CIA et les réseaux SOROS, est directement derrière les soi-disant “révolutions arabes”.
Srdja Popovic, qui dirige maintenant le Center for Applied Nonviolent Action and Strategies, basé à Belgrade (Serbie), ou CANVAS, le confirmait en mars dernier dans une interview avec l’Associated Press. Les vétérans du mouvement OTPOR ont continué à créer une organisation qui forme en Serbie et aux USA des mercenaires pro-occidentaux spécialisés dans l’art de la subversion, sous prétexte de « révolution pacifique » (sic). Ils ont formé l’un des groupes principaux de jeunes au centre de la révolution en Egypte, et précisent avoir « influencé la rébellion libyenne ». "Il est probable que certains groupes de jeunesse libyens ont eu l’idée sur la façon de renverser le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi des militants égyptiens que nous avons formés », a déclaré l’ancien chef d’Otpor Popovic. OTPOR a aussi organisé des groupes en Tunisie, au Yemen, à Bahrein,k au Maroc. Et en Algérie. (1)
 
Après mes analyses – « Le Monde arabe est en feu » (sur PCN-TV) – exposant la nature véritable du soi-disant « printemps arabe » dès début février 2011 (2), le livre ARABESQUE AMERICAINE de Ahmed Bensaada expose lui aussi « Le rôle des Etats-Unis dans les révoltes de la rue arabe » (3).
Aujourd’hui ce sont des dirigeants de partis algériens patriotes et le gouvernement algérien lui-même qui porte les même accusations que nous …
 
LOUISA HANOUNE :
« C’EST L’ŒUVRE D’AL QAÏDA, DE LA CIA ET DU MOSSAD » !
 
Pour Louisa Hanoune, dirigeante du Parti des vailleurs, cet appel lancé sur Internet incitant les Algériens à se rebeller le 17 septembre prochain, « est soutenu par les services de la CIA, Al Qaïda et le Mosssad ».
C’est lors de la réunion du bureau politique tenue ce 14 septembre au siège de son parti, que Louisa Hanoune a affiché son « inquiétude sur la crise libyenne qui affecte directement la stabilité et la sécurité » de l’Algérie. La secrétaire générale du PT estime que « l’Algérie n’est pas à l’abri d’une crise qui, si des décisions ne sont pas prises, pourrait secouer sa stabilité ». Plus explicite, Louisa Hanoune dira que « l’Algérie est incluse dans la liste du plan américain dit Grand Moyen-Orient (GMO) ». Pour preuve, le PT estime que « l’appel, de source anonyme, diffusé sur des sites Internet et sur le réseau social Facebook invitant les Algériens à se révolter contre le régime en place le 17 septembre, est soutenu par la CIA, Al Qaïda tout comme le Mossad, qui tentent de déstabiliser notre pays, comme c’était le cas en Lybie, en Syrie, au Yémen… »
 
OULD KABLIA, MINISTRE ALGERIEN DE L’INTERIEUR, ET LE 17 SEPTEMBRE :
« LA MAIN VIRTUELLE DE L’ETRANGER TELEGUIDEE PAR LE SIONISTE BHL »…
 
L’appel anonyme – comme en Libye début février ou en Syrie en janvier puis cet été – à manifester le 17 septembre prochain en Algérie a fait réagir le ministre algérien de l’Intérieur Dahou Ould Kablia.
Dans une déclaration publiée ce jeudi 15 septembre dans le journal arabophone ENNAHAR, le ministre accuse des « parties étrangères » en relation avec « l’entité sioniste » de fomenter des troubles dans le pays.
Préoccupés par cet appel, et avertis par les évènements de Libye et Syrie, les services de sécurité ont donc multiplié ces dernières semaines les investigations pour tenter de connaître les auteurs ainsi que leurs motivations. Les RG (Renseignements généraux) ont ainsi discrètement interrogé certains animateurs des réseaux sociaux algériens pour recueillir des informations sur cette présumée manifestation. Ils ont également « musardé » sur la toile pour tenter d’en savoir davantage sur cet appel. Ce que confirme à mots ouverts le ministre de l’Intérieur. « Si c’était des gens de l’intérieur, nous les aurions démasqué et arrêtés, mais les indices nous orientent vers des parties étrangères en relation avec l’entité sioniste », a affirmé le ministre de l’Intérieur sans donner davantage de précisions au quotidien Ennahar.
Selon ce journal, M. Ould Kablia en veut pour « preuve » la date choisie: la signature des accords de Camp David entre l’Egypte et Israël a eu lieu le 17 septembre 1978 et les massacres des camps palestiniens de Sabra et Chatila ont été perpétrés les 16 et 17 septembre 1982. Un « complot sioniste » donc…
 
Si le ministre exclut que l’appel, toujours anonyme, soit l’œuvre d’Algériens, il ne dit pas moins que ce sont des étrangers, de connivence avec des sionistes qui sont derrière ?
« Qui sont donc ces étrangers ? Quelle est cette entité sioniste qui s’est liguée contre le pouvoir d’Alger ? Pourquoi le ministre qui a accordé une importance à cet appel en lançant une enquête se garde-t-il de divulguer l’identité des auteurs de ce complot, préférant ainsi se réfugier derrière le très confortable vocable « entité sioniste » ? », interroge DNA un site d’opposition.
 
ET REVOILA BHL, L’ « ENNEMI EXTERIEUR » (DIXIT DNA) !
 
« A la vérité, le ministre l’Intérieur ne se fait que l’écho de plusieurs écrits relayés autant sur la toile et que dans les colonnes d’une partie de la presse algérienne laissant croire que le philosophe français Bernard Henry Lévy (BHL), natif de la ville de Béni-Saf, dans l’ouest d’Algérie et connu pour ses sympathies avec Israël, serait derrière cet appel », commente encore DNA
 
On sait le rôle de BHL dans l’agression contre la Libye et la Syrie.
Le philosophe-copiste botulien et écrivain s’est longuement épanché dans les médias français et internationaux sur les révoltes pro-américaines en Libye et en Syrie ; il a « soutenu à bras le corps les rebelles libyens qui se sont insurgés contre le régime de Kadhafi ». Mais appelle aussi à une intervention en Syrie.
 
LE SOI-DISANT « CNT » ISLAMO-MONARCHISTE LIBYEN MADE IN NATO CONTRE ALGER !
 
Le porte-parole militaire du CNT, Ahmed Banni, a publiquement évoqué l’appel du 17 septembre, dans une interview accordée dès le jeudi 25 août à la chaîne BBC.
Interrogé sur le soutien supposé accordé par Alger au régime de Khadafi, Banni affirmait ceci : « Tout le monde sait qu’il y a des appels sur Facebook pour manifester le 17 septembre… ».
 
L’Algérie, qui partage une longue frontière avec la Libye, n’a pas reconnu le CNT, suscitant une vive critique des rebelles. Alger devra "répondre de (son) attitude vis-à-vis des révolutionnaires (sic) libyens", a ainsi affirmé le CNT.
Menace immédiatement suivie d’effets. Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), alliée du CNT où l’organisation terroriste est représentée, a déjà revendiqué une double attaque suicide ayant fait 18 morts et 26 blessés en Algérie, reprochant notamment à Alger son "soutien au régime de (Mouammar) Kadhafi". AQMI affirme que cette attaque, qualifiée cyniquement de « cadeau de l’Aïd », a fait 36 morts et non 18. Les terroristes disent avoir voulu « frapper le coeur de l’institution militaire algérienne, symbole du régime ».
 
Quand le CNT promet que l’Algérie devra «rendre des comptes», il s’aliène ainsi une grande partie de l’opinion publique algérienne, y compris celle qui soutenait la rébellion libyenne. Forts de l’appui que leur accorde l’Otan (qui ne sera pas toujours présent) et grisés par la prise de Tripoli, les révolutionnaires libyens semblent tentés par un bras de fer avec leur voisin algérien, comme le montre leur décision de débaptiser la place de la «révolution algérienne» à Tripoli en « place de Doha » (La voix de son maître …).
 
Les relations se sont dégradées très vites entre Alger et le CNT, d’autant que l’Algérien, hostile de par son histoire tumultueuse à toute intervention occidentale, a une image négative du CNT, créé le 27 février à Benghazi, qu’il voit avec raison comme un copier-coller du CNT irakien, un groupuscule téléguidé par la CIA qui a mené l’ancienne Mésopotamie au chaos organisé. CNT irakien – CNT libyen – CNT syrien : l’impérialisme a peu d’imagination ! Plusieurs personnalités politiques influentes, notamment le secrétaire général du Front de libération nationale (FLN), l’un des partis de la coalition au pouvoir, n’ont pas mâchés leurs critiques à l’égard de la rébellion "libyenne" du CNT dès lors que cette dernière a bénéficié du soutien militaire de l’Otan.
Lors de l’assaut des forces spéciales de l’OTAN et de la « Brigade de Tripoli » (sic) des djihadistes d’Al-Qaida le 21 août, l’Ambassade d’Algérie a été mise à sac volontairement par les dirigeants du CNT. La fumée émanant du siège de l’ambassade algérienne à Tripoli n’était pas une fausse alerte.
 
LES ISLAMISTES TURCS DE L’AKP MENACENT AUSSI ALGER …
 
L’Algérie a déjà deux pays frontaliers qui ont basculé dans les coups d’état occidentaux, la Tunisie et la Libye. C’est le seul pays arabe dans ce cas aujourd’hui ;
La récente déclaration du ministre des Affaires étrangères turc AKP, fer de lance politico-diplomatique de l’assaut conjoint de l’OTAN et des islamistes au Proche-Orient pour le compte des USA, sur les événements en cours en Libye, «une leçon pour les dirigeants de la région», qui «montre que ceux qui n’écoutent pas leur peuple ne peuvent pas rester au pouvoir», vise directement le régime Bouteflika.
 
 
Faire basculer Alger est capital pour les projets impérialistes au Moyen-Orient.
- D’une part parce que l’Algérie est le dernier pays libre avec la Syrie sur le Front arabe.
- D’autre part parce q’une Algérie libre et arabe sera un point d’appui pour la Résistance libyenne que Kadhafi organise dans un combat sans merci contre l’occupant impérialiste et les traîtres du CNT.
- Enfin parce que l’Algérie dispose aussi de capacités d’intervention contre le petit roi du Maroc, caniche fidèle des USA qui participe directement à l’agression militaire contre la Libye (ce qu’on cache aux Marocains). Ceci via le Front Polisario – allié d’Alger et de Tripoli (une Brigade du Polisario combat déjà en Libye) – et le levier du conflit saharaoui (ex Maroc espagnol, annexé illégalement par Rabat).
 
Les Algériens ont devant eux l’exemple des autres pays arabes frappés par le soi-disant « printemps arabe ». La Tunisie et l’Egypte, livrés aux mains de militaires cupides et des Frères musulmans, avec un Tourisme et une économie ruinés. La Libye détruite, dévastée, en guerre civile, occupée par les nouveaux croisés de l’OTAN. La Syrie et le Yemen à feu et à sang …
L’Occident, les sionistes, les islamistes radicaux sont les cavaliers de l’Apocalypse du Monde arabe. Les Algériens sauront-ils le voir à temps ?
 
LM
 
(Source : DNA-Algérie / Ennahar / AP / PCN-SPO / La Liberté d’Alger)
 
Notes et renvois :
 
(1) Documents photos sur le Réseau OTPOR-CANVAS :
 
(2) PCN-TV, "Le Monde arabe est en feu" : Entretien en Français de Luc MICHEL pour PCN-TV, sur les soit-disant « révolutions arabes » (Tripoli, 7 février 2011).
VIDEO sur Vimeo : http://vimeo.com/26435385
 
(3) ARABESQUE AMERICAINE. Le rôle des Etats-Unis dans les révoltes de la rue arabe, publié par Ahmed Bensaada chez (Michel Brûlé, Montréal, Québec).
Ce livre reprend – sans aller jusqu’à les mentionner, mais n’ergotons pas ! – mes analyses sur les « coups d’état US du « printemps arabe » (sic),.
A lire, à faire lire pour « déniaiser » les idiots qui croient encore à « la révolte des peuples », dans les medias de l’OTAN comme dans une certaine extrême-gauche. Ou pour mettre à nu les mediamensonges et les effroyables imposteurs de la presse pro-iranienne sur « le caractère révolutionnaire » de ces pseudo révoltes et « leur récupération par les USA ».
Il s’agit purement et simplement comme nous n’avons cessé de le dire dès le premier jour de coups d’état, soigneusement orchestrés et préparés par les services spéciaux de l’OTAN. Avec l’aide des mercenaires de l’Occident, les professionnels de la déstabilisation made in NATO, « OTPOR et cie » …
 
______________________________________
 
# VU D’ALGER !
Suivez avec Luc MICHEL
toute l’actualité de l’agression des USA et de l’OTAN contre la Libye, l’Algérie et la Syrie, du point de vue algérien, la nouvelle cible de l’impérialisme occidental,
sur la nouvelle page SOLIDARITE ALGERIE …
 
 
# SEEN FROM ALGIERS!
Follow with Luc MICHEL
all the news about the US and NATO aggression against Libya, Algeria and Syria,
from the Algerian point of view, the new target of imperialism.
on the new page SOLIDARITY ALGERIA…
 
 
 
 
 

  

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.

Comments are closed.