# PCN-SPO / « HILARY CLINTON DEGAGE ! » : A TUNIS LA NATION ARABE CONTRE-ATTAQUE !

"Non au Congrès des ennemis de la Syrie et des ennemis de la nation arabe!"
"C’est un congrès pour les intérêts américains et sionistes !"
MEDD-MCR & MADD-MCR / Avec Belga – Huffington Post – AP / 2012 02 24 /
 
« Tunis: la police repousse des manifestants opposés à la conférence sur la Syrie » titre Belga ! Ce qui n’émeut guère les « presstitutes » des medias de l’OTAN.
Car dans la Tunisie des Islamistes et des généraux pro-américains les Nationalistes arabes sont frappés et réprimés. C’est çà la « démocratie » (sic) made in USA du soi-disant « printemps arabe » (resic) ! Au moment où les ennemis de tous bords de la Nation arabe – islamistes, théocrates réactionnaires du Golfe ou de Turquie, Sarkozystes, OTAN, UE et autres putains de l’Occident, sans oublier leurs maîtres yankee et sionistes – sont réunis pour comploter contre la Syrie ba’athiste après avoir détruit la Jamahiriya libyenne , les patriotes arabes sont matraqués !
Pourtant malgré la répression, les opposants à la capitulation arabe devant le « Grand Moyen Orient » yankee se sont dressés. Parmi eux les militants du Ba’ath tunisien et ceux du MCR tunisien qui n’ont pas renié Le Livre Vert !
 
Les policiers tunisiens ont donc repoussé ce vendredi à coups de matraque des centaines de manifestants syriens et tunisiens qui tentaient de pénétrer dans l’hôtel où doit s’ouvrir une pseudo « conférence internationale sur la Syrie » organisée par les USA, l’OTAN et leurs valets.
« L’ouverture de la conférence internationale des Amis du peuple syrien a été retardée vendredi à Tunis par des manifestants qui ont bloqué l’accès à l’hôtel où se déroulait la réunion ministérielle. La conférence a finalement débuté avec environ une heure de retard », précise le Huffington post (Québec). « La police a chargé les manifestants à coups de matraque pour dégager l’entrée de l’établissement situé en banlieue de la capitale tunisienne », ajoute l’Associated Press.
 
Alors que les invités pour la conférence « les amis de la Syrie » étaient attendus l’hôtel où se tiendra l’évènement, un groupe de manifestants s’est rassemblé, en ce début d’après-midi, devant les portes de l’hôtel, brandissant drapeaux palestiniens et syriens.
"Non au Congrès des ennemis de la Syrie et des ennemis de la nation arabe! ", "C’est un congrès pour les intérêts américains et sionistes", criaient les manifestants, qui ont été repoussés violemment par les forces de l’ordre. "C’est un Congrès qui vise à détruire la Syrie et nous refusons que la Tunisie soit un centre pour comploter contre la nation arabe", a déclaré une manifestante. Un autre manifestant, Nafti Houla, a qualifié la tenue de la conférence de "trahison" qu’il a imputée à des "ennemis de la nation arabe". "Obama tais-toi, la Syrie n’est pas à toi", Hillary Clinton dégage" , "Non au congrès de la honte", pouvait-on lire sur des banderoles.
 
Plus de soixante pays, tous appartenant à l’empire américain, se réunissaient ce vendredi à Tunis pour « définir un plan d’aide humanitaire international au peuple syrien », en fait achever le basculement de la Syrie dans la guerre civile organisée par les USA, et « accentuer la pression sur Damas », lors d’une conférence internationale boycottée par Moscou et Pékin, principaux soutiens du gouvernement légitime syrien.  On y voyait les chefs de la diplomatie américaine, Hillary Rodham Clinton, et sarkozyste, Alain Juppé, la conférence étant co-présidée par la Tunisie et le Qatar, l’émir autocratique qatari étant le financier des Frères musulmans d’Enadha.
A Damas, la télévision d’Etat a fort justement qualifié les pays réunis à Tunis d’"ennemis de la Syrie" et d’"amis des Etats-Unis et d’Israël".
 
La manifestation en video sur le site de Reuters :

  

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.

Comments are closed.