# SYRIA COMMITTEES – COMITES SYRIE / “ON NE SAIT PLUS QUI TRAHIT QUI… “ … “LE CHEMIN DE DAMAS” OU L’ EX-GENERAL FELON MANAF TLASS CHEZ SAS ?

 

Quand la fiction rejoint la réalité :
Le dernier roman SAS de Gérard de Villiers et la défection de l’es-général Tlass …
KH & LM pour Syria Committees – Comités Syrie / 2012 07 29 /
ATTENTION tout d’abord au fait que ce général félon, qui n’a pas seulement trahit l’Armée syrienne mais aussi son ami d’enfance Bashar al Assad, CONTROLE UN DES PRINCIPAUX SITES FRANÇAIS DE « SOUTIEN A LA SYRIE », maintenu pour l’instant, et que donc toutes les manipulation sont à attendre suite à sa trahison.
Depuis sa fuite honteuse, ses relais à Paris ont en effet déjà publiés des mediamensonges tentant de nier sa trahison et évoquant une fumeuse « mission en Syrie » (sic). Alors que depuis le 14 juillet et l’interview du chef du clan Fias Tlass à ASHARQ ALAWSAT plus aucun doute n’était permis. Et encore moins après l’interview de Manaf à Jeddah en Arabie Saoudite au très anti-Assad ASHARQ ALAWSAT du 26 juillet, doublée d’un appel à la sédition en Syrie sur AL ARABIYA TV (1).
Curieusement les pieux médiamensonges du Réseau français de Tlass ont été répercutées aussi par l’écrivain français Gérard de Villiers (2). Auteur depuis 40 ans de bestellers d’espionnage, la série des SAS, un agent spécial de la CIA dénommé Malko Linge, qui combat sur tous les fronts les ennemés des USA et de l’Occident.
De Villiers reprend la légende de la « mission au Liban » (sic). De Villiers est bien sur proche de nombreux services secrets occidentaux, qui lui fournissent la matière bien documentée de ses romans.
Plus curieusement encore, de Villiers vient de publier en juin un double roman de la série SAS sur les événements de Syrie, intitulé “LE CHEMIN DE DAMAS” (suivant l’expression tirée de la conversion au Christianisme de l’apôtre Paul). L’intrigue est que les USA cherchent pour écarter Bachar Al Assad du pouvoir un traître dans son le cercle intérieur des dirigeants ba’athistes (3) …
Un scénario qui colle étroitement à la trahison de l’ex-général félon Tlass ! Le plus haut gradé de l’armée syrienne a avoir fait défection, issu de la puissante famille Tlass dont fait partie un des fondateurs du Ba’ath syrien et compagnon du père de Bachar, Haffez El Assad.
Et qui encore plus curieusement correspond MAINTENANT aux projets du clan Tlass, exposés notamment par son chef Firas Tlass. Et aux projets américains pour la Syrie, tels que LIBERATION (Paris), notamment, les évoque (4) : « Le scénario porté par les Occidentaux est celui d’un gouvernement de transition avec des groupes se réclamant du CNS, des représentants de l’opposition dite de l’intérieur, et des ex-membres du régime considérés comme à peu près acceptables. Parmi ces derniers, quel sera le rôle du général Manaf Tlass ? Ami d’enfance de Bachar, il a fait défection sans pour autant prendre le risque de condamner fermement le régime. Depuis, il a affiché une posture à la fois vague et rassembleuse, annonçant ce jeudi qu’il préparait une feuille de route pour une sortie de crise impliquant «toutes les personnes honnêtes qui veulent reconstruire la Syrie, qu’elles soient au CNS ou à l’ASL [...] ou même au sein du régime». Tlass, qui présente l’avantage d’être à la fois sunnite et issu du régime, ne trouvera guère d’appui au CNS mais dispose de relais de certains opposants historiques »
« On ne sait plus qui trahit qui… », écrit de Villiers …
Karel HUYBRECHTS & Luc MICHEL
_______________________
(1) Cfr. “FORMER GENERAL MANAF TLASS : WARNING BETRAYAL!” on :
(2) Cfr en Italien « La vera e propria falsa defezione del generale siriano Manaf al-Tlass », Gérard de Villiers, Mediabenews, 7/07/2012, on :
(3) Gérard de Villiers, SAS 193 : LE CHEMIN DE DAMAS, Tome 1 (June 6, 2012) & SAS 194 : LE CHEMIN DE DAMAS, Tome 2 (June 6, 2012), Editions Vauvenargues, Paris ;Gérard de Villiers, SAS 193 : LE CHEMIN DE DAMAS, Tome 1 (June 6, 2012) & SAS 194 : LE CHEMIN DE DAMAS, Tome 2 (June 6, 2012), Editions Vauvenargues, Paris ;
The presentation of the publisher for Vol. 1 is :
“L insurrection fait rage en Syrie. Les Frères Musulmans, sunnites, veulent renverser le régime alaouite de Bachar El Assad. Officiellement, les Etats-Unis soutiennent les insurgés. Officieusement, pour plaire à leur allié israélien, ils voudraient bien que le régime alaouite, brutal et corrompu, reste en place, avec des changements cosmétiques. C’est Malko qui est chargé de cette mission délicate : trouver un traître en Syrie qui aide à dégager Bachar El Assad. C est là que ça devient tortueux et très sanglant : Beyrouth, d’où part la manip, voit refleurir les voitures piégées. Malko doit ruser, tricher, mentir pour trouver l’oiseau rare. Les plus belles femmes qu il croise sont aussi les plus dangereuses. Farah, la pulpeuse bijoutière, fait l amour et la guerre. Elle aime bien torturer un peu. On ne sait plus qui trahit qui… »
The presentation of the publisher for Vol. 2 is :
« Dans la volume 1 du Chemin de Damas, la CIA a cru réussir son coup, mais le moukhabarat syrien gagne la première manche. Festival de cadavres. Malko sauve sa peau de justesse. Il faut tout recommencer à zéro. Avec de nouveaux traîtres, car les anciens sont morts. Malko, comme Sisyphe, recommence à pousser son rocher. Les Israéliens fournissent des traîtres tout neufs, mais sont-ils vraiment nets ? Ses nouveaux efforts l’emmènent en Egypte, en Russie, rencontrer des gens dont on ne sait jamais de quel bord ils sont. Or, la moindre erreur de jugement mène au cimetière. Malko réussit enfin à monter une seconde machine infernale contre Bachar El Assad. Cette fois, cela devrait fonctionner… »
(4) Crr. LIBERATION, Paris, « Manaf Tlass, beau et rebelle»,  25/07/2012, on :
et LIBERATION, Paris, « Syrie : l’avenir en cinq questions »,  27/07/2012, on :
This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.

Comments are closed.