# ELAC & ALAC Committees / AVEC LE LYNCHAGE DE L’AMBASSADEUR US EN LIBYE, BHL LE NEZ DANS LA M…

 

 
Les médiamensonges du mythomane sioniste BHL face au lynchage de l’ambassadeur US …
ELAC & ALAC Committees
KH avec PCN-SPO – Le Point / 21012 09 15 /
 
Bernard-Henri Lévy dans son "bloc-notes" de l’hebdomadaire "Le Point" du 19 Avril 2012, disait mettre « les points sur les i" au sujet de la guerre en Libye ».
Ce papier de BHL développait une argumentation où le négationnisme historique le disputait à la propagande médiatique, avec un travestissement de la réalité et un dogmatisme dont on ne sait s’il était motivé par la malhonnêteté intellectuelle, la manipulation idéologique ou l’aveuglement narcissique !
 
Le papier de BHL se caractérise – comme tout son discours, son livre ou son film hagiographique sur la Libye – par le fait qu'il nie en bloc et de manière polémique, comme s'il passait à la trappe la vérité factuelle. Comme si la vérité factuelle, celle de la souffrance des gens emportés dans ce maelström de violence et de conquête de pouvoir, n'existait plus au regard de la Grandeur de la Révolution ou bien de la Grandeur de BHL.
 
Sur trois points fondamentaux que BHL contestait farouchement, sinon de manière parfois péremptoire, en sa tribune, les faits suivants :
 
1. « L’idée  que la Libye post-kadhafiste serait la proie de divisions tribales qui auraient, entre autres effets, celui d’avoir fait éclater le pays en deux, voire trois, entités ».
2. « L’image d’une Libye que l’on aurait, en l’aidant à se libérer, livrée aux partisans de l’islamisme radical et de la soumission à la charia ».
3. « La description, enfin, d’un pays livré à l’arbitraire, quand ce n’est pas à la sauvagerie, de milices sur lesquelles les autorités n’auraient aucun contrôle ».
 
Les faits viennent de répondre à BHL avec le lynchage de l’ambassadeur US en Libye !
Dans la Libye de son ami Mustafa Abdel Jalil, "on respire un air de liberté dont on avait, depuis quarante-deux ans, oublié jusqu’au souvenir", affirmait péremptoire BHL …
 
 
_____________________
 
Dessin de Brian Gable paru dans Prospect (Londres)
This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.

Comments are closed.