# Luc MICHEL sur 2 SIECLES D’IMPERIALISME AMERICAIN

 

 
 
Conférence au 1er "Youth Camp for Green, Peace and Alternative movements"
avec la JAMAHIR SOCIETY / Vienne & le MCR / Libye
(Allemagne, Landau, juillet 2001)
 
THEORIES DE L'IMPERIALISME AMERICAIN :
LA REPONSE DES PEUPLES
par Luc MICHEL
 
Extrait : « ROME OU CARTHAGE ?
On parle souvent d'"Empire américain". Vous aurez remarqué que je répugne à employer ce terme. Parce que l'idée impériale n'a pas grand chose à voir avec l'impérialisme mercantile et exploiteur de Washington, à propos duquel le terme de néo-colonialisme est plus approprié.
La géopolitique distingue clairement et oppose puissance maritime et puissance terrestre. L'exemple le plus accompli en furent les guerres puniques qui opposèrent la Rome terrestre à Carthage, puissance des mers. Aujourd'hui, les Etats-Unis, puissance maritime, sont une nouvelle Carthage accomplie : même consumérisme, même valeurs marchandes, même horizon limité, même exploitation des colonies, même oligarchie ploutocratique aux commandes. La puissance continentale est encore à venir. C'est contre elle qu'agissent les théoriciens de l'impérialisme américain.
 
Le choc de Rome contre Carthage est aussi celui de deux idéologies, de deux Weltanschauung. Hier comme aujourd'hui.
Du côté des Etats-Unis et des atlantistes existe une large école ploutocratique pour qui l'Europe doit être un des moyens du renforcement du capitalisme et de la Mecque de celui-ci qui se situe aux Etats-Unis. Ce sont les fameuses théories du « second pilier », qui voient notamment dans une organisation européenne de défense un pilier européen rénové de l’OTAN. Il existe une autre école, celle de Jean Thiriart ou des eurasistes russes, pour laquelle l'Eurasie se fera inexorablement contre les Etats-Unis, pour qui il est impératif qu'elle se fasse contre Washington. Si Thiriart veut détruire politiquement les Etats-Unis, c'est parce qu'il leur oppose une vision du monde qui se situe aux antipodes de l'économisme consumériste prôné par Washington. L'Empire européen est pour lui avant tout une esthétique de l'homme, une solution et une alternative à proposer à toute l'Humanité. »
 
 
This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.

Comments are closed.