# SYRIA COMMITTEES – COMITES SYRIE / PLUS DE 50 MORTS DANS UN NOUVEL ATTENTAT SUICIDE DJIHADISTE A DAMAS

 

 

Luc MICHEL pour Syria Committees /

Avec SANA – TV syrienne – AFP – PCN-SPO / 2012 02 21 /

 

"C'est ça la liberté qu'ils veulent? C'est ça l'Armée syrienne libre?"

- un homme interrogé par la télévision.

"C'est du terrorisme! c'est ça que vous appelez islam?"

- un blessé.

 

La sale guerre du terrorisme, celui des djiahistes alliés à l’ASL made in NATO, continue en Syrie. Plus de 50 personnes, en majorité des civils, ont été tuées à Damas ce jeudi dans un attentat suicide à la voiture piégée qui a dévasté une artère proche du siège du parti Ba’ath.

 

Une très forte explosion a secoué ce jeudi le centre de Damas provoquant une épaisse fumée, a constaté une journaliste de l'AFP. Toutes les routes menant vers le lieu de l'explosion, près de la place Sabaa Bahrat, ont été alors coupées.

 

L'attentat a été suivi par les tirs de deux obus de mortier sur le siège de l'état-major dans le quartier des Omeyyades à Damas, au surlendemain de la chute d'obus près d'un palais présidentiel, pour la première fois depuis le début du conflit il y a près de deux ans.

 

Vers 10H00 locales (08H00 GMT), heure de grande affluence – choisie pour faire un maximum de victimes – dans le quartier commerçant de Mazraa, un djihadiste kamikaze a fait sauter sa voiture remplie d'explosifs devant un barrage formé de blocs de béton obstruant l'entrée du siège du Ba’ath, au pouvoir.

 

Selon un nouveau bilan de la télévision officielle, « au moins 53 personnes ont été tuées et des dizaines blessés » dans cette attaque, la plus meurtrière dans la capitale depuis le double attentat suicide du 10 mai 2012, qui a fait 55 morts. La télévision avait auparavant fait état de « 35 morts et 237 blessés » dans l'attentat qui n'a pas été revendiqué.

 

La Télévision syrienne a montré des voitures détruites et en feu, une épaisse fumée noire, des corps ensanglantés gisant au sol et des immeubles endommagés.

Selon la chaîne officielle Al Ekhbariya, des enfants figurent parmi les blessés, « une école se trouvant à proximité ».

 

« C'est ça la liberté qu'ils veulent? C'est ça l'Armée syrienne libre? » s'élève un homme interrogé par la télévision. « C'est du terrorisme! c'est ça que vous appelez islam? » fulmine un blessé. Ils faisaient référence aux groupes jihadistes et à l'Armée syrienne libre (ALS), principale composante de la rébellion.

 

Les médias officiels ont accusé des "terroristes" d'avoir mené l'attentat, reprenant la terminologie du régime qui assimile fort justement les rebelles made in NATO qu'il combat à des "terroristes".

 

L'attentat a aussi fait exploser les fenêtres de l'ambassade de Russie, sans faire de blessés, selon des agences de presse à Moscou. La Russie appuye le régime du président Bachar al-Assad et continue d'avoir une présence diplomatique à Damas.

 

Des attentats meurtriers ont frappé ces derniers mois Damas, visant les bâtiments gouvernementaux, des Renseignements ou de la sécurité, mais aussi, ce qu’oublie de préciser l’AFP, des cibles civiles et les minorités religieuses. Plusieurs ont été revendiqués par les jihadistes du Front Al-Nosra.

 

LM

 

http://www.facebook.com/syria.committees

 

http://www.facebook.com/notes/syria-committees-comites-syrie/-syria-committees-comites-syrie-plus-de-50-morts-dans-un-nouvel-attentat-suicide/585441834817904

____________________

 

A voir (TV syrienne) :

http://www.facebook.com/photo.php?v=156776914479857&set=vb.117557471691102&type=2&theater

 

Des photos de l’attentat :

http://www.facebook.com/media/set/?set=a.585444934817594.143955.204029606292464&type=1

 

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.

Comments are closed.