# CEREDD / Kornel SAWINSKI : ELAC (EURO-LIBYAN ACTION COMMITTEES), UNE ORGANISATION EN RESEAU CENTRALISEE. Partie 2

 

 

·        IV – ELAC – Idéologie et pratique

·        BIBLIOGRAPHIE

 

Analyse de Kornel Sawinski / Partie 2 /

Version française pour le CEREDD / 2013 03 01 /

Centre Européen de Recherche et d'Etude sur la Démocratie Directe /

Traduction française: Jean-Pierre Vandersmissen.

 

Publié dans le Journal de l'Académie navale polonaise de Gdynia (dans les annales de la Faculté des sciences humaines et sociales) /

Rapport présenté à l'origine au «Congrès des géopoliticiens polonais" en Novembre 2011.

La version originale polonaise : http://publikacjeonline.wnhis.iq.pl/numery/V/KS.pdf 

Index http://publikacjeonline.wnhis.iq.pl/numery/V/SpisTresci.pdf  page 65 /

 

 

IV – ELAC – IDEOLOGIE ET PRATIQUE

 

L'analyse de plus de 150 déclarations (en plusieurs langues, et toujours en français et en anglais) dans les pages de la presse en rapport avec ELAC ayant été faite chronologiquement depuis le début du conflit en Libye, a permis de distinguer certaines catégories qui, faisant partie de codes géopolitiques, forment un tout clair et cohérent.

Sur le plan de l'idéologie, elles créent une grille axiologique qui exprime l'idéologie du Communautarisme national-européen. Le soutien au système de Démocratie Directe libyenne et le socialisme kadhafiste est un axe important dans la pratique politique du PCN.

 

Le 1er Septembre 2011, exactement au 42e anniversaire de la prise du pouvoir par Kadhafi, deux articles sur ce sujet ont été publiés. (38)

Les événements de 1969 ont été brièvement rappelés ainsi que les thèses idéologiques de la Jamahiriya libyenne. Il a été souligné que la «Troisième Théorie Universelle» se référant à la fois à l’héritage panarabe de Nasser, à la démocratie directe, et à l’Islam réformiste anti-fondamentaliste, le nationalisme révolutionnaire exposé dans le «Livre Vert» de Mouammar Kadhafi, est toujours d'actualité. L'auteur a souligné la solidité exceptionnelle du système créé par Kadhafi. Loin du clinquant des « pétro-monarchies » alliées de Washington, loin de la misère du peuple arabe, l'argent provenant de la vente du pétrole allant directement au peuple libyen. Dans le monde où des présidents, des dictateurs, des maréchaux sont en constante évolution, le colonel Kadhafi est toujours le même. Sa révolutionnaire "Troisième Théorie Universelle" a été toujours une source d'inspiration pour les révolutionnaires sur les quatre continents. (39)

S’adressant aux sociétés et systèmes occidentaux, ELAC utilise des expressions comme «démocratie parlementaire bourgeoise», «homo economicus», «nouvelle Carthage». Il fait souvent référence au discours anti-colonialiste et à l’héritage anti-impérialiste du Nassérisme ou du parti Ba’ath. Le projet mondialiste sous les auspices des Etats-Unis et de l'OTAN est violemment critiqué. Dans le contexte géopolitique, sont souligné les initiatives de Kadhafi pour le projet des «Etats-Unis d'Afrique», après l'échec de ses entreprises visant à unir le monde arabe.

Il est souvent souligné qu'il est nécessaire de démasquer le «Projet du Grand Moyen-Orient» (40) visant à remodeler la région des pays musulmans, à savoir «de Marrakech au Bangladesh», dans un plan maximaliste à la mode de la démocratie libérale, le plan minimaliste entendant changer cette zone en une zone de petits pays impuissants, balkanisés, sans leadership charismatique, plongé dans le chaos et contrôlée par l'Occident.

 

LES THESES GEOPOLITIQUES ET IDEOLOGIQUES D’ELAC

 

Les codes géopolitiques dans le discours d’ELAC restent les plus importants.

La Libye est présenté comme un « pont reliant l'Afrique et l'Europe ». La Libye sous Kadhafi a créé un système qui ouvre la voie à un dialogue équitable entre les cultures et les civilisations. (41) Ainsi, la Libye est considérée comme un obstacle sur le chemin du monde unipolaire sous la direction des Etats-Unis. La Libye est un pont entre l’unification européenne et l’unification africaine. C'est un pont de paix. La vision de Kadhafi n'est pas une vision d'une guerre entre les civilisations, mais une vision d'un dialogue entre les nations et les cultures. Dans un monde où l'Amérique veut imposer ses lois, cette vision est inacceptable. (42)

 

Selon ELAC, un processus très long et complexe a conduit au commencement de la guerre civile en Libye. Fabrice BEAUR ; secrétaire-général du PCN et co-fondateur du MEDD-MCR, explique: « ce qui s'est passé depuis 2011, est utilisé par les impérialistes des Etats-Unis, de l'OTAN et de la Françafrique. La crise dans les cercles de l'élite libyenne a commencé en 2003. Puis la Jamahiriya a commencé une offensive diplomatique qui allait en faire la principale puissance unificatrice de l'Union africaine. Un de leurs objectifs était de briser l'embargo par un processus de relations diplomatiques et politiques complexes, aussi en payant des sommes énormes pour les victimes d'attentats, dont la Libye a du porter le blâme ». À la suite de certains événements après le 11 Septembre, qui ont été utilisés par le régime Bush et les neocons,, il y a eu l’offensive contre l'Irak et l'Afghanistan. « A cette époque, il est devenu clair que la cible des Américains est le nationalisme arabe révolutionnaire, c'est- à -dire l’Irak ba’athiste, la Syrie et la Libye ». En ces temps là, Luc MICHEL a écrit un long article pour Al Jazeera, qui a également été publié dans certains livres du MCR libyen, (43) (note de K.Sawiński) … Cela aide à comprendre ce qui s'est passé plus tard. « La Libye avait amassé au cours des années d'embargo, d'énormes réserves de change (elle ne pouvait ni importer ni investir). La prise de conscience du fait que la Libye pourrait être attaquée comme l'Irak apporta la recherche de solutions diplomatiques pour éviter cette menace. L'aile minoritaire de la Jamahiriya libyenne semblait être clairement pro-occidentale. Un personnage particulièrement important a été Moussa Koussa, le chef du Renseignement, qui est apparu comme un traître, un agent double des Services Spéciaux occidentaux en 2011 ». (44)

 

Les axiomes idéologiques d’ELAC proviennent de deux sources :

la politique du MCR libyen et la politique du PCN.

Sur le terrain de la géopolitique, la vision du PCN (initiée par Jean Thiriart dans les Années 60, puis 80) est en grande partie conforme à la ligne de Kadhafi.

 

Les principales hypothèses concernent :

une consolidation des continents de l'Afrique et de l'Europe sur des principes d’égalité, surmontant l'héritage colonial

et la fermeture de l'accès à la Méditerranée pour les forces thalassocratiques (AngloAmericaines), ce qui en referait une Mare nostrum. (45)

Fabrice BEAUR dit que «Kadhafi n'est pas « le seul homme » qui a élaboré ses idées et sa vision du monde. Il était entouré par un groupe d'intellectuels qui ont été appelé « la Main » et qui ont dirigé la recherche déologique. Il est presque certain que les sujets que nous proposions, ont été analysés, étudiés et adaptés à la réalité libyenne. » (46)

 

LA NAISSANCE D’ELAC DES LA MI-FEVRIER 2011

 

L'idée de créer ELAC est née après la dernière (pour l'instant) Conférence du MEDD-MCR à Zawia (Libye, près de Tripoli), début février 2011. Lorsqu’ en Occident se préparait l’attaque contre la Libye, ELAC créait son réseau dans toute la  «Grande-Europe» ( l'espace géopolitique de l'Atlantique au Pacifique, qu'ils appellent ainsi). Le Manifeste initial d’ELAC a été écrit et traduit en quatre langues étrangères dès le 10 février 2011. Ses bureaux à Bruxelles, Paris et en Russie, Turquie, Moldavie, et aussi au Québec (47) ont commencé à travailler dès le 15.

 

ELAC est une structure transnationale (comme elle se définit elle-même), ainsi que la plupart des entreprises organisées par le PCN. Cela signifie qu'ils ne reconnaissent pas, par principe, les frontières existantes des petits pays ou même des continents (l’Europe, par exemple, qui ne s'arrête pas à l'Oural). Malgré son caractère de réseau, ELAC a été intégré grâce à sa direction unique, ses organes de presse uniformes et une seule ligne politique.

 

ELAC accorde une attention particulière à l'organisation, afin de se distinguer des masses amorphes, inertes, d'Européens soutenant Kadhafi. Selon l'estimation d’ELAC d’avril 2011, le nombre de partisans de la Jamahiriya libyenne en Europe est d'un quart à un demi-million de personnes. (48)

 

ELAC compare souvent la guerre civile en Libye à la guerre civile en Espagne en 1936 -1939. Ils font remarquer les similitudes entre le coup d'Etat organisé par les factions monarcho-fascistes en Espagne et les monarcho-islamistes de Benghazi. (49) L'islamisme, contrôlé par l’Occident, est présenté comme une version arabe du fascisme. L'analogie entre le soutien des puissances fascistes de l'Italie et du Troisième Reich nazi et le soutien apporté par l'OTAN et les Etats-Unis aux islamistes de Benghazi est présentée aussi. La rhétorique anti-fasciste a été, comme dit Fabrice BEAUR, rapidement prise en charge par les autorités à Tripoli. «Au début, c'était plutôt difficile et dur à comprendre pour les Libyens et dans les pays voisins aussi. Lorsque Ibrahim Moussa est devenu porte-parole de la direction libyenne, ils ont commencé à utiliser de plus en plus la nomenclature anti-fasciste, ils ont commencé à parler de «fascisme de l'OTAN", des "factions islamo-monarchistes de Benghazi". » (50)

 

LE PROJET DES « BRIGADES EUROPEENNES »

 

Le résultat de la reconnaissance de la guerre civile libyenne comme «une nouvelle guerre civile espagnole» était aussi visible dans la déclaration de Luc MICHEL sur le fait que des volontaires européens pouvaient y prendre part, du côté des loyalistes. Cette offre a été faite par MICHEL publiquement dès le début de la guerre en Libye, dans une interview au média français, STREET PRESS le 21 février 2011. (51) Par la suite, beaucoup d'Européens, qui se sont déclarés prêts à se battre, étaient en contact avec Luc MICHEL. Ils étaient pour la plupart issus des pays de l'ancienne Communauté des États Indépendants.

 

Cette offre a été répétée lors d'une conférence co-organisée par ELAC en avril 2011 à Tripoli (nous discutons de cet événement important dans une autre partie de cet article). La suggestion de Luc MICHEL a été enregistrée par la télévision libyenne. Inanc Kutlu, chef de file de ELAC-TURQUIE, décrit l'initiative comme suit: «Luc MICHEL ne plaisantait pas, il est venu à Tripoli avec une documentation complète, y compris sur tous les aspects juridiques de l'affaire, le statut des combattants européens qui devaient être organisés sous une direction unique, leurs propres drapeaux, prêts à prendre part à la guerre civile ". (52)

Ceci est un exemple de réactualisation de l'idée de Jean Thiriart, c'est à dire, le projet de création en 1968 de «Brigades européennes » en soutien aux Palestiniens. (53)

Cependant, l'idée n'a pas été réalisée en raison de l'opposition de Moscou. (54)

De nouvelles «Brigades européennes » en Libye (comme celles des années 60) devaient être un « investissement pour l'avenir», spécifiquement pour se battre ensuite dans d'autres points chauds dans le monde, notamment en Europe. La Libye a rejeté cette suggestion, cependant. Les autorités de Tripoli ont eu peur de l'internationalisation de la lutte armée elle-même, ils ont essayé autant que possible d’enfermer le conflit dans le pays. En outre, ils ont juste eu peur que le projet se révèle sans retour.  Introduire la notion de «Brigades européennes » signifiait une confrontation avec l'Occident, que, au début du conflit, les dirigeants libyens voulaient éviter par tous les moyens.

 

LA CONFERENCE INTERNATIONALE «HANDS OFF LIBYA » DES 17 ET 18 AVRIL 2011 A TRIPOLI

 

Sans aucun doute, le plus grand succès dans la brève histoire d’ELAC a été la Conférence internationale des 17 et 18 avril 2011 sous la bannière «HANDS OFF LIBYA ». (55)

La conférence a eu lieu dans les salons d'un hôtel situé en bord de mer, Bab al Bahr. La conférence a été organisée par les Comités ELAC, la No-War Foundation libyenne, l’Organisation nationale de la Jeunesse libyenne, le Conseil Economique, Social et Culturel de l'Union africaine, l’Union de la Jeunesse arabe et africaine, le Forum de la Jeunesse africaine pour la Paix et l'Union de la Jeunesse africaine. (56)

 

Il est intéressant de noter que tous les contacts européens avec les autorités libyennes ont été possibles grâce à ELAC.

A la réunion, il y avait des représentants de nombreuses factions ELAC de France, de Wallonie, Bruxelles, Moldavie, Pologne (avec une lettre de l'ancien vice-Premier ministre Andrzej Lepper en soutien à la Libye de Kadhafi) (57), des Balkans, de Hongrie, Russie , Turquie. Les participants étaient les représentants des milieux anti-guerre, anti-impérialistes des trois continents. L'organisation de cette entreprise était difficile, tout d'abord, pour des raisons logistiques. Il faut se rappeler qu'à cette époque, l'interdiction de vol est entrée en vigueur en Libye, ni Internet, ni le service de téléphone mobile fonctionnait.

Une contribution majeure de Luc MICHEL a été de mener des négociations directes avec le ministère tunisien des Affaires étrangères en ce qui concerne l'entrée et les visas pour les délégués africains. (58)

 

Les personnages les plus importants qui ont participé à la conférence étaient: le Dr Ibrahim Moussa (59) (qui a connu la direction d’ELAC depuis la VIe Convention du MEDD-MCR à Zawia, mentionnée précédemment, porte-parole du gouvernement libyen, et le Dr Khaled Kaim, le vice-ministre des Affaires étrangères. La conférence a eu lieu sous l'explosion des bombes de l’OTAN : le bombardement de Tripoli avait déjà commencé depuis près d'un mois.

 

Du point de vue des militants d’ELAC, la conférence a certainement été un succès. Luc MICHEL a été nommé président de la « Commission internationale de contact des organisations soutenant la Libye» par le secrétaire-général de l'Union de la Jeunesse libyenne.

Le nom n’était, bien sûr, pas un hasard et il visait à créer des structures parallèles à celles de l’OTAN dans les pays membres de l'OTAN qui ont soutenu le «Conseil National de Transition». (60). Il convient de souligner que Luc MICHEL a été le seul non-libyen qui s'est vu confier une telle fonction. La nomination a eu lieu après le discours du Secrétaire-général de l'Union de la Jeunesse libyenne. (61) Les délégués des pays africains ont été placés sous la direction de MICHEL. Le tout a été enregistré non seulement par les médias libyens, mais aussi par quelques stations de télévision étrangères.

 

La conférence d’avril a été un événement prestigieux pour ELAC. Elle a montré les capacités de mobilisation de cette structure. Quelques projets n'ont pas été mis en place en raison du cours accéléré des événements. Après la prise de Tripoli la structure a changé son nom de Comités ELAC en « ELAC-RESISTANCE » (62) qui est encore l'organisation du réseau principal de soutien à la résistance libyenne.

 

ALAC : LES “AFRICAN-LIBYAN ACTION COMMITTEES”

 

Il convient également de prêter attention à la branche africaine de la structure: ALAC (African-Libyan Action Committees). (63) Elle est animée par des personnes précédemment en rapport avec le MEDD-MCR. Les origines de la coopération du PCN avec des émigrés africains en Europe et des organisations socialistes et progressistes en Afrique en constitue l’arrière-plan lointain. Particulièrement proche du PCN est le Dr Djimadoun Ley-Gnardigal, qui a coopéré avec les Comités Révolutionnaires du Tchad et certains militants de ACTUS, c’est-à-dire le mouvement socialiste tchadien. (64)

 

Contrairement à ELAC, la structure africaine n'a pas été entourée par un mur de silence dans les médias principaux. À l'heure actuelle, ELAC va donc bien au-delà de son objectif initial.

 

Actuellement le soutien pour les COMITÉS SYRIE est réorganisé (65) et le soutien à l'Algérie a été organisé (66). Comme Jean-Pierre Vandersmissen, cadre fondateur d’ELAC, l’affirme : « De nombreux hommes politiques et militants africains se sont rendus compte que l'OTAN constitue un danger pour la sécurité de l'Afrique. L'Afrique n'est pas à l'écart, au contraire: c'est un côté tout aussi important de l’activité internationale du PCN »(67)

 

KS

______________________________

 

NOTES / Partie 2 :

 

(38) 42e Anniversaire de la Révolution libyenne du « Fateh du 1er septembre » / Avec Le Peuple Libyen Et Moammar Kadhafi: La Resistance Libyenne A La Conquête US/OTAN Continue, le manuscrit en possession de l’Auteur.

 

(39) Ibidem.

 

(40) Voir : T. A. Kisielewski, Wojna Imperium. Większy Bliski Wschód w amerykańskiej wojnie z terroryzmem, Elbląg 2008.

 

(41) 42e Anniversaire de la Révolution libyenne du « Fateh du 1er septembre »…

 

(42) Ibidem.

 

(43)http://www.aljazeerah.info/Opinion%20editorials/2003%20Opinion%20Editorial/October /31%20o/The%20US-Israeli%20War%20against%20Arab%20Nationalism%20Luc%20Michel.htm  (2011.10.27.).

 

(44) Cité in : REGARDS SUR 50 ANS… Entretien de Karel Huybrechts Avec Fabrice Beaur PARTIE II…, p. 8.

 

(45) IIIe Convention du MCR, Libye, septembre 2004, Unification du réseau des Comités révolutionnaires en Europe…

 

(46) Cité in : REGARDS SUR 50 ANS… Entretien de Karel Huybrechts Avec Fabrice Beaur PARTIE…, p.7

 

(47) Ibidem.

 

(48)http://www.aljazeerah.info/Opinion%20editorials/2003%20Opinion%20Editorial/October /31%20o/The%20US-Israeli%20War%20against%20Arab%20Nationalism%20Luc%20Michel.htm   (2011.10.27.).

 

(49) Cité  in : REGARDS SUR 50 ANS… Entretien de Karel Huybrechts avec Fabrice Beaur, PARTIE II…, p. 8.

 

(50) IIIe Convention du MCR, Libye, septembre 2004, Unification du réseau des Comités révolutionnaires en Europe…

 

(51) Cité  in : REGARDS SUR 50 ANS… Entretien de Karel Huybrechts avec Fabrice Beaur PARTIE…, p. 7.

 

(52) Ibidem

 

(53) Ibrahim Boudia & Fabrice Beaur, maszynopis w posiadaniu autora, Luc Michel, Publié originellement dans Conscience Européenne en 1985, DE "JEUNE EUROPE" AUX "BRIGADES ROUGES". ANTI-AMERICANISME ET LOGIQUE DE L'ENGAGEMENT REVOLUTIONNAIRE, Le Sacrifice de Roger Coudroy, /w/ LA NATION EUROPEENNE en 1968.

 

(54) Luc Michel publié originellement dans CONSCIENCE EUROPEENNE en 1985 : De "Jeune Europe» … – pas de numéros de page

 

(55) Euro-Libyan Action Committees, Communiqué de presse de Luc Michel, 21 avril 2011, Le soutien à la Libye est organisé à Tripoli : Front unitaire en Europe et en Afrique pour défendre la Jamahiriya libyenne, le manuscrit en possession de l’Auteur.

 

(56) http://www.facebook.com/ELAC.April.2011.Tripoli.Conference  (2011.10.21.).

 

(57) http://www.samoobrona.org.pl/pages/02.Partia/00.Aktualnosci/index.php? document=/330.html   (2011.10.09.).

 

(58) REGARDS SUR 50 ANS… Entretien de Karel Huybrechts avec Inanc Kutlu, PARTIE I…, p. 6.

 

(59) http://www.dailymotion.com/video/xism3a_pcn-tv-conference-hands-off-libya-opening-speeches-of-dr-moussa-ibrahim-luc-michel-17-april-2011-tr_news  (2011.10.29.).

 

(60) Euro-Libyan Action Committees, Communiqué de presse de Luc Michel, 21 avril 2011, Le soutien à la Libye est organisé à Tripoli …

 

(61) http://www.dailymotion.com/video/xisqxm_pcn-tv-conference-hands-off-libya-opening-speech-of-the-secretary-general-of-the-libyan-national-yo_news#rel-page-1  (2011.12.02.).

 

(62) ELAC-Resistance /Libya – Launch Of The Libyan Resistance Radio “Local Radio Tripoli» http://www.elac-committees.org/2011/11/22/elac-resistance-libya-launch-of-the-libyan-resistance-radio-%E2%80%9Clocal-radio-tripoli/  (2011.12.15.).

 

(63) http://www.elac-committees.org/category/alac/alac-news-infos/   (2011.10.29 )

 

(64) REGARDS SUR 50 ANS… Entretien de Karel Huybrechts Avec J. P. Vandersmissen, PARTIE I …, p. 11. http://www.lnr-dz.com/index.php?page=details&id=7236  (2011.12.05.).

 

(65) http://comites.syrie.free.fr/  (2011.11.30.)

 

(66) http://www.facebook.com/pages/SOLIDARITE-ALGERIE-SOLIDARITY-ALGERIA/132174676879663  (2011.12.04.).

 

(67) Cité in : Regards Sur 50 Ans… Entretien de Karel Huybrechts avec J. P. Vandersmissen PARTIE I…, p. 12.

 

 

# BIBLIOGRAPHIE

 

MATERIAUX NON PUBLIES OU FILMES (en possession de l’Auteur) :

[1] Discours, au nom des Délégations du Continent européen, au Meeting d’ouverture de la Première Assemblée mondiale de l’ «Association Internationale des Partisans du Livre Vert» (Tripoli, Libye, 25 octobre 2009), typescript.

[2] Entretien de Luc MICHEL avec Kornel Sawinski: JEAN THIRIART, LE P.C.N., LA GEOPOLITIQUE ET L’EURASIE, Les 50 Questions de l’Entretien Notes & Renvois.

[3] INTERVIEW DE LUC MICHEL PAR FABRICE BEAUR POUR PCN-TV Moscou (14 octobre 2011), A bâtons rompus sur: PCN, idéologie, praxis, perspectives – Communautarisme européen – Résistance  libyenne

– Comités ELAC & ALAC – MEDD-MCR – Russie – Belarus

– Transdniestrie – Abkhazie – Grande-Europe – Eurasie – OTAN

– «Révolutions de couleur» – «printemps arabe» … En marge d’une Conférence régionale du MEDD-MCR et d’ELAC-RUSSIA organisée à Moscou le 14 octobre 2011, typescript.

[4] Sebha (Libya) – 28 February To 1st March 2007: Luc MICHEL Lecturer To The 6th International Reunion On “Direct Democracy And The Thought Of Muammar Al-Gathafi”, manuscript.

[5] SOLIDARITE MILOSEVIC, Bulletin d’ information Comité International pour la Défense de  Slobodan Milosevic, n° 1, decembre 2001. Leaflet – vignette.

[6]42d Anniversary of The Libyan Revolution Of “Fateh of September 1st ” / With The Libyan People And Muammar Gaddafi: Libyan Resistance To US/NATO Conquest Continues.

 

LIVRES

 

[7] Al.- Gaddafi M., Green Book, Tripoli with the cooperation of the publishing house ‘Fabuła’, 1991.

[8] Dugin A. (editorial office), Sietiewyje wojny: Ugroza nowogo pokolenija, Moscow 2009.

[9] Fryzeł T. Arabska Myśl Socjalistyczna, Warsaw 1985.

[10] Kisielewski T. A., Wojna Imperium. Większy Bliski Wschód w amerykańskiej wojnie z terroryzmem, Elbląg 2008.

[11] Lacoste Y., Geopolityka Śródziemnomorza, Warsaw 2010.

[12] Leclerq J., Dictionnaire de la mouvance droitiste et nationale de 1945 à nos jours, L’Harmattan, Paris, 2008.

[13] MICHEL L., Le Parti Historique Révolutionnaire, Généalogie idéologique du Concept de Parti dans le Communautarisme européen, 1ère édition, Charleroi, 1986.

 

PUBLICATIONS

 

[4] "Al Ba'ath Al Iraqi"

[15 ]“Conscience Européenne”

[16] "Geopolitika”

[17] “La Cause Des Peuples”

[18] “La Libre Belgique

[19]“La Nation Européenne/ The European Nation/ La Nazione Europea

[20]“L’Europe Communautaire”

[21] “Memri”

[22]“PCN-Info Hebdo”

 

PAGES WEB:

 

[23] http://www.aljazeerah.info/

[24] http://www.cafebabel.p l

[25] http://comitesirak.free.fr/ 

[26] http://comites.syrie.free.fr/ 

[27] http://www.dailymotion.com/PCN-NCP-TV#videoId=xlsveu

[28] www.elac-committees.or g

[29] http://www.facebook.com/#!/EuroLibyanActionCommittees.ELAC

[30] http://geopolitica.ru/

[31] http://www.lnr-dz.com/

[32] http://www.mcrlebye.org/ (fermé en septembre 2011, après la chute de  Tripoli)

[33] http://memri.org/ 

[34] http://www.pcn-ncp.com/ 

[35] http://www.polityka.pl 

[36] http://resistanceeuropeenne.online.fr/

[37] www.rossia3.ru

[38] http://www.streetpress.com/ 

[39] http://twitter.com/meddmcr 

 

_____________________________

 

Pics : Affiche de ELAC RESISTANCE (septembre 2011), en référence aux Brigades Internationales de la Guerre d’Espagne.

Ibrahim Moussa, porte-parole du Leadership libyen, et Luc MICHEL, Conférence internationale « Hands off Libya » (Tripoli, 17-18 avril 2011).

 

 

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.

Comments are closed.