# SYRIA COMMITTEES / AL QOUSSEIR : LA MERE DE TOUTES LES BATAILLES SYRIENNES

Luc MICHEL pour Syria Committees – Comités Syrie

Avec AFP – TV syrienne – SANA / 2013 05 26 /

 

"Nos forces armées continuent de pourchasser les terroristes sur trois axes à Qousseir, à l'est, à l'ouest et au sud, et marquent un grand progrès en attaquant leurs repaires"

- TV syrienne, ce samedi.

 

L'armée a lancé dimanche l'assaut sur cette ville stratégique aussi bien pour les rebelles que pour le gouvernement syrien, contrôlant au fur et à mesure le sud, l'est et l'ouest. La ville est stratégique pour le gouvernement syrien car elle est située sur la route reliant Damas au littoral, sa base arrière, et au Liban, avec les bases de ses alliés du Hezbollah.

 

UN OBJECTIF STRATEGIQUE MAJEUR

 

Qousseir ou Al-Qusayr, ville de 25.000 habitants, est située sur l'axe reliant la capitale au pays alaouite, la minorité dont est issue le président Assad, sur le littoral. Depuis plusieurs semaines, l'armée tentait de reprendre ce bastion djihadiste. Cette bataille est capitale pour la suite des opérations de nettoyage de la Syrie. C’est la « mère de toutes les batailles » syriennes.

 

Une victoire de l’Armée Arabe Syrienne sécurisera les liaisons entre Damas et Beyrouth (Liban), ainsi qu’avec la région côtière alaouite et la base navale russe de Tartous. Elle isolera la rébellion et préparera le nettoyage complet d’Alep. Elle marquera la coupure des lignes d’approvisionnement de l’ASL et des katibas djihadistes. En ligne de mire, la reprise totale de Homs.

 

"Si l'armée parvient à contrôler Qousseir, c'est toute la province de Homs qui tombe",  affirmait il y a une semaine à l'AFP Rami Abdel Rahmane, en pleine panique, directeur du pseudo « Observatoire syrien des droits de l'Homme » (OSDH), une officine de propagande du MI6 britannique, chargée d’inventer « les faits quotidiens » sur la Syrie à l’usage complaisant des médias de l’OTAN, basée au Royaume-Uni. Le contrôle de Qousseir est essentiel pour les rebelles, car cette ville se trouve sur le principal point de passage des combattants et des armes en provenance et en direction du Liban.

 

LES DJIHADISTES DE QOUSSEIR PRIS EN ETAU

 

Depuis ces dernières heures, les djihadistes de Qousseir sont pris en étau par l'armée dans le nord de la cité, précisait ce vendredi à l'AFP un officier responsable des opérations. "Les hommes armés (terroristes) sont cernés de tous les côtés, il n'y a pas d'échappatoire pour eux comme avant", avait affirmé l'officier au journaliste de l'AFP accompagnant l'armée. En effet, la nouvelle tactique de l’Armée est de ne plus laisser s’échapper les terroristes, erreur commise pendant les derniers mois.

"La bataille va se poursuivre jusqu'à la libération totale de Qousseir. Nous sommes dans deuxième et avant-dernière phase de la bataille", a précisé l'officier, indiquant que "600 rebelles ont jusqu'à présent été tués".

 

L'armée syrienne a réussi à pénétrer ce samedi dans l'ancien aéroport militaire de Dabaa, une position clé dans la ligne de défense des rebelles au nord de Qousseir, a indiqué une source militaire syrienne. "L'armée syrienne s'est infiltrée à l'intérieur de l'aéroport de Debaa par le nord-ouest, les combats se déroulant désormais à l'intérieur de l'aéroport après s'être emparée de la ligne de défense des rebelles", a précisé cette source. Cet ancien aéroport se trouve à 6 km de Qousseir et est situé sur la seule route au nord de la ville. D'après l’AFP (mais il faut se méfier de ses sources, se résumant souvent aux médiamensonges de l’OSDH), ce sont les forces spéciales de l'armée et le Hezbollah qui ont mené l'assaut.

 

L’ENGAGEMENT DU HEZBOLLAH

 

Depuis une semaine les forces de Damas ne sont plus seules. Le Hezbollah libanais s’est en effet engagé de façon spectaculaire dans cette bataille féroce aux côtés de l'armée syrienne pour la conquête de Qousseir.

"La Syrie, c'est la protection arrière de la résistance, le support de la résistance. La résistance ne peut rester les bras croisés quand sa protection arrière est exposée et quand son support se brise. Si nous n'agissons pas, nous sommes des idiots", a souligné ce samedi le chef du mouvement chiite libanais Hezbollah Hassan Nasrallah.

 

Luc MICHEL

 

 

http://www.lucmichel.net/2013/05/26/syria-committees-al-qousseir-la-mere-de-toutes-les-batailles-syriennes/

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.

Comments are closed.