# EUROPÄISCHER WIDERSTAND / CES NEOCONSERVATEURS FRANÇAIS AU SERVICE DE WASHINGTON. LE CAS MENARD

Robert Ménard : l'ex-patron de RSF soutenu par le Front national aux municipales …

 

LM pour Europäischer Widerstand – Résistance Européenne /

Avec AFP – PCN-SPO / 2013 06 01 /

 

On connait les néocons à passeports français et leurs ONG au service de l’impérialisme américain. Les Médecins du monde et les Kouchner, l’exemple de plus accompli de l’imposteur humanitaire au service de la domination occidentale sur le monde (*). On connaît moins RSF et Robert Ménard. Partout où il faut déstabiliser et diffamer, sous prétexte de la « liberté de la presse » les ennemis de Washington on retrouve les campagnes de RSF. Contre Milosevic, Kadhafi, Poutine, Lukashenko ou Assad, entre autres.

 

Mais derrière le masque généreux se dissimule un autre néocon à passeport français, un Kouchner bis. Qui tombe aujourd’hui totalement le masque. Car Ménard est surtout un néoconservateur à la Française, un de ces radicaux de l’ultra-droite gravitant autour du FN.

 

L'ancien patron de l'ONG Reporters sans Frontières Robert Ménard sera en effet candidat aux prochaines élections municipales de mars 2014 en France avec le soutien du Front national, a annoncé ce vendredi à l'AFP la présidente du mouvement d'extrême droite Marine Le Pen. Il conduira une liste comprenant "un nombre significatif de candidats FN ou Rassemblement Bleu Marine" aux municipales à Béziers (sud-ouest), où le FN avait recueilli 25 pc des voix lors de la présidentielle de 2012, a précisé la fille Le Pen.

 

Le journaliste avait lui-même annoncé ce soutien jeudi mais il devait être finalisé par la commission d'investiture du FN. Robert Ménard avait alors assuré n'avoir ""rien négocié" avec le Front national ce qui avait aussitôt été démenti par Marine Le Pen. Connu pour son action à la tête de RSF, qu'il a quitté en 2008, le journaliste était depuis passé par diverses rédactions.

 

Il avait aussi noué de plus en plus ouvertement des contacts avec des mouvements d'extrême droite, publiant en avril 2011 "Vive Le Pen", un livre qui voulait dénoncer "la censure des médias bien pensants" (sic). Plus récemment, Robert Ménard a pris la tête du comité de soutien à des militants du groupuscule extrémiste Génération identitaire poursuivis pour avoir occupé le chantier de la mosquée de Poitiers en octobre 2012. Sur le site Boulevard Voltaire qu'il a lancé en octobre 2012, Robert Ménard affiche des positions proches du FN, en dénonçant notamment l'immigration.

 

On notera encore la participation de Ménard, militant engagé au service de l’impérialisme américain, à la galaxie FN. Ceci pour les idiots inutiles qui croient et font croire à l’opposition du FN à ce même impérialisme. Alors que le clan Le Pen a toujours cherché depuis trois décennies le contact avec la droite américaine – celle de Reagan, de la Secte Moon ou du Tea Party, l’infanterie des néocons – et les Likudniks israéliens.

 

Une imposture de plus qui se dévoile …

 

Luc MICHEL

 

http://www.lucmichel.net/2013/06/03/europaischer-widerstand-ces-neoconservateurs-francais-au-service-de-washington-le-cas-menard/

_______________________

 

(*) Sur Kouchner lire :

PCN-SPO / BERNARD KOUCHNER : UN NEOCON A PASSEPORT FRANÇAIS,

 

sur http://www.elac-committees.org/2012/09/06/pcn-spo-bernard-kouchner-un-neocon-a-passeport-francais/

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.

Comments are closed.