ELAC & ALAC Committees/ LE CHEF DE LA POLICE MILITAIRE FANTOCHE ‘LIBYENNE’ ABATTU À BENGHAZI !

Luc MICHEL pour ELAC Website /

avec PCN-SPO – AFP/ 2013 10 18/

http://www.elac-committees.org/

https://www.facebook.com/elac.committees

 

Pendant que la Libye made in NATO s’enfonce dans le chaos et la Somalisation, et que pro-américains du gouvernement fantoche de Tripoli installé par l’OTAN et milices et islamistes radicaux s’affrontent, une troisième force agit dans l’ombre.

 

C’est la RESISTANCE VERTE khadafiste qui combat pour la restauration de la Jalmahiriya. Impitoyable, radicale, armée, elle frappe depuis l’automne 2011 les kollabos de l’OTAN de tous bords. Sa caractéristique est de ne jamais revendiquer exécutions de traîtres et frappes contre leurs bases et locaux. Les médias de l’OTAN n’en parlent jamais, sur ordres sans aucun doute !

 

Ce 17 octobre 2013 c’est un officier félon de la Jamahiriya et un traître éminent qui a reçu le juste prix de sa trahison. Le chef de la police militaire libyenne a en effet été tué ce vendredi par balles à Benghazi, dans l'est de la Libye, a indiqué à l'AFP un porte-parole des services de sécurité. Mustapha al-Barghathi avait été le premier officier de l'armée de la Jamahiriya  à trahir et à former un groupe de combattants – une « katiba » dans le jargon islamiste du CNT – contre les forces de Mouammar Kadhafi.

 

"Le chef de la police militaire, qui dépend du chef d'état-major de l'armée, le colonel Mustapha al-Barghathi a été tué devant chez lui par des balles tirées par des inconnus", a déclaré le colonel Abdallah al-Zaidi. Le colonel al-Barghathi "a succombé à ses blessures à l'hôpital al-Jala", a ajouté M. Zaidi, précisant que l'officier félon avait été touché à la tête et à la poitrine.

 

QUE SAIT-ON DE SERIEUX SUR LA ‘RESISTANCE VERTE’ ?

 

Oubliez tout d’abord les bobards sur certains réseaux sociaux – où la Résistance est fantasmée par des sympathisants qui ne connaissent rien de la Libye, ancienne ou « nouvelle – et de certains livres choc qui les recopient !

 

La Résistance Verte des pro Kadhafi continue le combat depuis l’automne 2011. Et dès les premiers jours de mars 2011 dans Benghazi occupée pour ses réseaux dans l’est de la Cyrénaique. Il n’y a nulle part les « batailles de rues » de certains illuminés sur les réseaux sociaux ou des mytho-mensonges de certains journalistes « non mainstream ». C’est quelque chose entre la Résistance française de 1943, les débuts de la Bataille d’Alger du FLN ou encore, dans le centre et le sud de la Libye, les combats des Titistes yougoslaves vers 1942.

 

Une résistance bien armée, qui peine à s’organiser et manque d’un leadership. Mais qui se bat, tue des kollabos et des djihadistes, attaque des prisons et fait évader des prisonniers – on estime à plus de 17.000 les détentions illégales de Kadhafistes, mais aussi d’africains innocents frappé par le racisme anti-noir des islamistes, dans les prisons des islamistes et du CNT -, on fait sauter des dépôts d’armes. Et dans le sud, on contrôle des routes, des localités, des quartiers. Partout on frappe les kollabos du CNT.

 

Luc MICHEL

 

http://www.lucmichel.net/2013/10/18/elac-alac-committees-le-chef-de-la-police-militaire-fantoche-libyenne-abattu-a-benghazi/

___________________________

 

http://www.elac-committees.org/

https://www.facebook.com/elac.committees

 

 

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.

Comments are closed.