# ELAC Website/ L’EST LIBYEN S’ENFONCE DANS LA VIOLENCE …

Luc MICHEL pour ELAC & ALAC Committees /

avec AFP – Algérie1 – PCN-SPO – ELAC Website / 2013 12 04/

http://www.elac-committees.org/

https://www.facebook.com/elac.committees

 

Derna – dans l’Est libyen, sur la côte entre Benghazi et Tobrouk – est, avec sa voisine Al-Baïda, depuis plus de vingt ans un fief islamiste, foyer anti-kadhafiste. La majorité des djihadistes libyens engagés en Afghanistan ou en Bosnie (1991-96) venaient de là. Un Emirat islamiste y fut même proclamé fin février 2011, aux premiers jours du coup d’état insurrectionnel organisé par les Occidentaux contre Kadhafi (*).

Comme à Tripoli ou à Benghazi, la révolte contre les islamistes radicaux gronde.

 

TIRS SUR UNE MANIFESTATION À DERNA !

 

Des inconnus ont tiré sur une manifestation contre les violences ce lundi soir 2 déc. 2013 à Derna, faisant au moins quatre blessés, selon des témoins et une source hospitalière. Quatre blessés par balles ont été admis en début de soirée, dont deux dans un état grave, a confirmé à l’AFP une source à l’hôpital de Derna. Selon un témoin, des habitants manifestaient pour le deuxième jour consécutif contre les violences et les milices islamistes qui font la loi à Derna, quand ils ont essuyé des tirs.

 

Dimanche 1er décembre des dizaines de manifestants avaient déjà bloqué plusieurs routes, incendié des pneus et appelé à la grève pour mettre fin à l’anarchie dans la ville, « fief des islamistes radicaux » confirme l’AFP. Cette manifestation intervenait après qu’un groupe, se faisant appeler la brigade d’Abou Bakr Al-Siddiq, eut collé des tracts sur les murs des mosquées de la ville, menaçant quiconque manifesterait contre les islamistes.

 

Derna a été le théâtre ces derniers mois de nombreux assassinats contre des membres des forces de sécurité et des juges. Sans que l’on sache si c’était l’œuvre des islamistes ou de la RESISTANCE VERTE (**), qui ne revendique jamais ses actions.

 

A BENGHAZI AUSSI LE DESORDRE S’EST DURABLEMENT INSTALLE

 

Benghazi, chef lieu de l’est libyen, est également frappé par les violences. Ce lundi, un militaire de 21 ans y a été tué, a-t-on appris de sources locales, l’hôpital al-Jala précisant que la victime avait reçu deux balles dans la tête.

 

Cet assassinat s’ajoute à des dizaines d’autres perpétrés contre des officiers de l’armée et de membres de sécurité dans l’Est libyen, fief des islamistes radicaux et régulièrement touché par des violences meurtrières. Ici aussi, comme à Derna, sans que l’on sache si c’était des réglements de compte entre factions islamistes ou des exécutions de kollabos par la RESISTANCE VERTE.

 

Dans la nuit de dimanche à lundi, une clinique caritative du groupe salafiste jihadiste Ansar Asharia a été visée par une bombe artisanale, provoquant des dégâts mais sans faire de victimes, a indiqué à l’AFP un membre du groupe sous couvert d’anonymat. Aucun des membres du groupe présents dans la clinique au moment de l’attaque n’a été blessé, a-t-il dit.

Les violences se sont multipliées ces derniers jours après des heurts meurtriers entre l’armée et le groupe d’Ansar Asharia.

 

« Experts libyens et étrangers attribuent régulièrement les attaques menées dans l’Est à des groupes islamistes, dont Ansar Asharia » indique l’AFP. Et uniquement à eux. Faux experts qui mentent car dans les médias de l’OTAN la RESISTANCE VERTE pro Kadhafi est un sujet interdit …

 

Luc MICHEL

 

Photos : Visages de l’Islamisme radical libyen.

Un bureau de vote en juillet 2012, dans un fief islamiste (sans doute Misratta). La burqua à l’Aghane, celle que BHL et ses complices disent ne pas exister. C’est çà la ‘nouvelle Libye’ made in NATO …

______________________

 

(*) Al-Qaïda avait établi un émirat à Derna, dirigé par Abdelkarim Al-Hasadi, un ancien détenu (du centre de détention américain) de Guantanamo. Abdelkarim Al-Hasadi avait un "adjoint" établi à Al-Baïda, "membre aussi d'Al-Qaïda et s'appellant Kheirallah Barâassi".

Ils commencèrent immédiatement à imposer la Burqa. Comme à Misratta, autre fief islamiste, chez les grand amis de BHL.

 

(**) Que sait-on de la Résistance Verte ?

Lire : http://www.elac-committees.org/2013/10/28/elac-alac-committees-le-chef-de-la-police-militaire-fantoche-%e2%80%98libyenne%e2%80%99-abattu-a-benghazi/

 

 

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.

Comments are closed.