# LUCMICHEL. NET/ FAILLITE DE L’ONU (I) : AVEC TRUMP CE JOUR LA ‘DIAGONALE DU FOU’ PASSAIT PAR L’ASSEMBLEE GENERALE DES NATIONS DITES ‘UNIES’

donald-trump-lors-de-son-discours-de-l-assemblee-de-l-onu

LM/ 2017 09 19/
 
Assemblée générale de l’ONU:
Trump menace de « détruire totalement » la Corée du Nord !
 
Parmi les autres cibles de Donald Trump, le Venezuela. Le président américain a dénoncé dans son premier discours devant l’Assemblée générale de l’ONU une « situation inacceptable » dans la « dictature socialiste » du président Nicolas Maduro. « Nous ne pouvons pas rester sans rien faire. En tant que voisin et ami responsable, nous devons avoir un but » pour les Vénézuéliens : « récupérer leur liberté, remettre le pays sur les rails et regagner la démocratie », a-t-il souligné, en se disant prêt à «de nouvelles actions», sans préciser lesquelles.
 
LE RETOUR DES « ETATS VOYOUS »
 
A la tribune de l’ONU, Trump A dressé la liste des ennemis des Etats-Unis !
 
Le régime nord-coréen, jugé « mauvais » et « corrompu », a été mentionné le premier dans la liste dressée par le président des Etats-Unis des « Etats voyous représentés ici qui soutiennent le terrorisme et menacent d’autres nations, ainsi que leur propre peuple ».
Trump a d’ailleurs emprunté à ses messages agressifs publiés sur son compte Twitter pour estimer à propos de Kim Jong-un que ce dernier, qualifié il y a une semaine de « Rocket man », en allusion à la multiplication des essais balistiques, s’était engagé « dans une mission suicide ».
 
Trump s’est ensuite tourné vers l’Iran, associé curieusement, comme lors du discours prononcé en mai à Riyad, au terrorisme d’essence djihadiste, pourtant lié aux courants les plus radicaux du sunnisme, alors que l’Iran s’appuie au Moyen Orient, en dehors de l’Irak, sur certaines minorités chiites. Le président des Etats-Unis a éreinté une nouvelle fois l’accord de 2015 sur le nucléaire iranien, considéré comme « une honte ».
« Nous ne pouvons pas respecter un accord s’il sert à couvrir l’éventuelle mise en place d’un programme nucléaire », a-t-il déclaré, alors que l’Agence internationale de l’énergie atomique assure que Téhéran respecte ses engagements.
 
Pivotant vers Cuba, et surtout le Venezuela, dans un lointain écho à des propos qu’aurait pu prononcer Ronald Reagan, le président a assuré que « partout où le socialisme ou le communisme ont été appliqués, ils ont apporté l’angoisse, la dévastation et l’échec ». M. Trump ne s’est cependant pas montré plus précis à l’encontre du président vénézuélien, Nicolas Maduro, dans le contexte de graves tensions internes, que sur l’Iran. « Nous ne pouvons pas rester sans rien faire. En tant que voisin et ami responsable, nous devons avoir un but », à savoir que les Vénézuéliens puissent « recouvrer leur liberté, remettre le pays sur les rails et renouer avec la démocratie », a-t-il ajouté, se disant prêt à « de nouvelles actions », sans en préciser la nature, dans le cas où le président vénézuélien persisterait dans la voie visant à « imposer un régime autoritaire ».
 
Ce discours reaganien a conduit M. Trump à une critique à demi-mot de la Russie à propos de l’annexion de la Crimée, mais Moscou n’a été cité, comme la Chine, que pour son vote en faveur de sanctions contre Pyongyang…
 
* Lire sur :
(attention Média de l’OTAN ! Lire avec esprit critique …)
 
SUR LA FAILLITE DE L’ONU …
 
* Réécoutez le Podcast sur EODE-TV/
 
 
LM
_____________________________
Luc MICHEL / Люк МИШЕЛЬ /
PAGE OFFICIELLE FACEBOOK https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel
LM OFFICIAL INTERNATIONAL FAN CLUB
This entry was posted in # ARTICLES BY LANGUAGE, # PRESS OFFICE / SERVICE DE PRESSE, # PRO JAMAHIRIYAN PRESS, - Français, - PCN Service de Presse/PCN-NCP Press Office, - Revues de Presse and tagged , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.