# ELAC & ALAC COMMITTEES/ CHAOS LIBYEN : ARRESTATION EN LIBYE DU PRESUME AUTEUR DES ATTAQUES DE BENGHAZI PAR DESFORCES SPECIALES AMERICAINES

ELAC - Back to benghazi (2017 10 31) FR (1)

ELAC & ALAC COMMITTEES/

2017 01 11/

http://www.elac-committees.org/

https://www.facebook.com/elac.committees/

https://www.facebook.com/ALAC.org/

Retour sur l’attaque du consulat de Benghazi et la mort de l’ambassadeur barbouze US Stevens …

Washington a annoncé, ce lundi 30 octobre 2017, l’arrestation en Libye d’une personne soupçonnée d’être impliquée dans l’attaque contre le personnel diplomatique américain à Benghazi en 2012, qui avait fait quatre morts, dont l’ambassadeur des États-Unis. L’homme aurait été capturé la veille en Libye par les forces spéciales américaines (qui jouent donc les sherifs dans uneLibye aux multiples « gouvernements » fantoches) et transféré aux États-Unis selon les autorités US, a rapporté l’agence Reuters.

L’opération de l’arrestation de l’homme suspect, un certain Moustafa al-Imam, aurait eu lieu sous les ordres de Trump et en coordination avec le gouvernement pro-occidental de Tripoli dirigé par Sarraj (ce qui est un mauvais point pour l’agent de la CIA Haftar), selon les rapports.

 

L’attaque de Benghazi était à l’origine d’une tempête politique qui se poursuit à Washington entre l’administration de Barack Obama et l’opposition républicaine . Les républicains accusaient notamment l’ex-candidate à la Maison Blanche, Hillary Clinton, alors à la tête de la diplomatie américaine, de ne pas avoir pris les mesures adéquates pour assurer la sécurité du personnel diplomatique américain. Des sources indépendantes vont même jusqu’à accuser Clinton d’avoir prémédité le meurtre pour renforcer la présence US en Libye, alors envahie par l’Otan.

« S’agit-il d’un scénario de plus pour élargir la présence US en Libye », interroge la presse arabe ? Toujours est-t-il que le « rapprochement de la Russie avec le maréchal Khalifa Haftar, le commandant de l’armée nationale libyenne (ANL), qui contrôle depuis quelque mois le croissant pétrolier libyen (à l’est) inquiète énormément les Etats-Unis » ?

RETOUR SUR L’ATTAQUE DU CONSULAT DE BENGHAZI (11 SEPT. 2012) :

Le 11 septembre 2012, des miliciens islamistes lourdement armés ont attaqué le complexe diplomatique américain de Benghazi, dans l’est de la Libye. Christopher Stevens et trois Américains sont morts dans l’attaque sur laquelle la lumière n’a jamais vraiment été faite … « Ni regrets, ni fleurs, ni couronnes pour l’ambassadeur US. C’est le régime d’Obama qui porte l’entière responsabilité de ce qui se passe en Libye. »

* Lire sur le Website des ELAC & ALAC Committees /

Luc MICHEL : NI FLEURS NI COURONNES POUR L’AMBASSADEUR US TUE EN LIBYE !

sur http://www.elac-committees.org/2012/09/12/elac-alac-committees-breaking-news-luc-michel-ni-fleurs-ni-couronnes-pour-l%E2%80%99ambassadeur-us-tue-en-libye/

* Et : ELAC & ALAC Committees /

ATTAQUE DU CONSULAT US DE BENGHAZI: HILLARY CLINTON MISE EN CAUSE PAR UN RAPPORT DU CONGRES

sur https://www.facebook.com/notes/elac-committees/-elac-alac-committees-attaque-du-consulat-us-de-benghazi-hillary-clinton-mise-en/303394279790501

ELAC WEBSITE

________________________

* Website :

http://www.elac-committees.org/

For Direct Democracy and Libyan Jamahiriya ! /

Le Réseau de Résistance pour la Démocratie Directe et la Jamahiriya libyenne ! /

СЕТЬ СОПРОТИВЛЕНИЙ ДЖАМАХИРИИ – За Прямую Демократию и Ливийскую Джамахирию!

ELAC - Back to benghazi (2017 10 31) FR (2)

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.

Comments are closed.