#ELAC & ALAC WEBSITE/ ‘CASH INVESTIGATION’ (FRANCE2) RELANCE LE TRIPOLIGATE (II) : ‘KADHAFI AVAIT UN BUDGET SPÉCIAL POUR LES PERSONNES QU’IL SOUHAITAIT SOUTENIR’, AFFIRME L’EX-DIRECTEUR DE CABINET DU GUIDE LIBYEN

EGYPT-ARAB-SUMMIT-LIBYA

LM pour ELAC & ALAC WEBSITE/
Avec FranceInfo/ 2018 05 22/

http://www.elac-committees.org/

https://www.facebook.com/elac.committees/

https://www.facebook.com/ALAC.org/

« Kadhafi avait un budget spécial pour les personnes qu’il souhaitait soutenir » :
l’ex-directeur de cabinet du guide libyen se confie à « Cash Investigation » (France2).

« Je n’ai jamais donné d’argent pour les élections. Non, non, non… Pas moi, pas moi », affirme Béchir Saleh au magazine « Cash Investigation. L’ancien directeur de cabinet du chef de l’Etat libyen vit en exil à Johannesbourg, en Afrique du Sud. Après des années de silence, Béchir Saleh, l’homme qui murmurait à l’oreille du colonel Kadhafi, accepte de recevoir le magazine « Cash Investigation » (Facebook, Twitter, #cashinvestigati). Visé par un mandat d’arrêt international, l’ancien directeur de cabinet du chef de l’Etat libyen vit en exil à Johannesbourg, en Afrique du Sud. Il affirme ne rien savoir dans l’affaire Sarkozy-Kadhafi, c’est-à-dire le financement présumé de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007 : « Je n’ai aucune trace, aucune information comme quoi ils ont donné de l’argent. J’étais très proche [de Kadhafi], mais je ne connais pas tout. »

Béchir Saleh n’aurait donc joué, selon lui, aucun rôle dans cette histoire : « Je n’ai jamais donné d’argent pour les élections. Non, non, non… Pas moi, pas moi. » Tous ces Libyens qui accusent Nicolas Sarkozy d’avoir touché de l’argent de la Libye pour sa campagne de 2007 mentiraient ? « Ils disent la vérité, mais où sont les preuves ? Sarkozy va dire : ‘Non, je n’ai pas reçu.’ » Et puis, la caméra de « Cash » continue de tourner sans que Béchir Saleh s’en aperçoive…

« Le canal qui donne de l’argent, c’est le ministre des Finances »

Béchir Saleh semble alors changer de discours : « Moi, je crois qu’ils donnent de l’argent. Abdallah Senoussi a dit qu’il donne de l’argent à Nicolas Sarkozy. » Cela a donc eu lieu ? « Oui, c’est vrai, mais avec qui ? Moi ? Ce n’est pas mon canal. Le canal qui donne de l’argent, c’est le ministre des Finances… Kadhafi avait un budget spécial pour les personnes qu’il souhaitait soutenir. » Le colonel Kadhafi avait donc aussi un budget pour donner de l’argent à ses visiteurs ? « Oui, des centaines de millions d’euros : 350 millions, comme ça. » Et à part les valises d’argent liquide, quel autre canal peut-il exister ? Un transfert bancaire à travers une société offshore ? « Il n’y a personne qui accepte les transferts. Sarkozy va accepter un transfert ? » Cela ne peut être que du liquide ? « Que du cash, c’est ça. »

* Voir la video sur FranceInfo :

https://www.francetvinfo.fr/societe/affaire/les-affaires-sarkozy/video-lex-directeur-de-cabinet-du-colonel-kadhafi-se-livre-pour-la-premiere-fois_2756541.html

(attention Média de l’OTAN ! Voir avec esprit critique …)

(Extrait de « Affaire Sarkozy-Kadhafi : soupçons sur des millions », une enquête de Nicolas Vescovacci diffusée ce mardi 22 mai sur France2)

A noter :
Ne se faire aucune illusion sur Elise Lucet (voir sa récentre émission contre le Venezuela socialiste), qui « roule » pour le Régime Macron, décidé à tuer Sarkozy (seule personnalité capable de le défier). Ou encore sur les témoins libyens (ce sont tous des traîtres au Guide, retournés et protégés par les Services français) ou français (tous personnages interlopes de la Françafrique de Chirac-Balladur-Sarkozy) de cette émission …

LM / ELAC WEBSITE /
THE JAMAHIRIAN RESISTANCE NETWORK

Photo :
Béchir Saleh avec le Guide Kadhafi.
________________________

* Website :

http://www.elac-committees.org/

For Direct Democracy and Libyan Jamahiriya ! /
Le Réseau de Résistance pour la Démocratie Directe et la Jamahiriya libyenne ! /
СЕТЬ СОПРОТИВЛЕНИЙ ДЖАМАХИРИИ – За Прямую Демократию и Ливийскую Джамахирию!

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.

Comments are closed.