# LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY/ FLASH VIDEO/ REGARDS SUR LA GEOPOLITIQUE DE LA LIBYE 2018 (I): RIVALITES ENTRE ROME ET PARIS EN LIBYE

LUC MICHEL (ЛЮК МИШЕЛЬ) & EODE/
Flash Vidéo Géopolitique/ Geopolitical Flash Video/
2018 09 26/

Le Flash Vidéo du jour …
Le géopoliticien Luc MICHEL dans LIGNE ROUGE du 7 septembre 2018
sur AFRIQUE MEDIA

Luc MICHEL suit de près la situation en Libye, pays dont il est un expert (pendant 25 ans, il a soutenu la Jamahiriyah de Kadhafi, en dirigeant notamment le MCR libyen en Europe).
Dans un regard rapide, il esquisse les traits essentiels de la Géopolitique de la Libye post-kadhafi en 2018 :

Ière Partie.
Comment les rivalités occidentales aggravent encore le chaos libyen …

Sources :

* La Video de « UNE » sur JAMAHIRIAN-TV/
LUC MICHEL:
COMMENT ET POURQUOI LA LIBYE ‘SOMALISEE’ S’ENFONCE ENCORE PLUS DANS LE CHAOS !?

* Théme de l’émission :
L ITALIE ACCUSE LA FRANCE D’ETRE RESPONSABLE DU CHAOS EN LYBIE
L’Italie accuse la France d’être responsable du chaos. Haftar se dit prêt à marcher sur Tripoli.

* Le géopoliticien Luc MICHEL :
Au moment où la Libye s’enfonce encore plus profondément dans le chaos, les attentats et les combats sanglants entre milices islamistes et gangs, le dirigeant populiste italien Salvini met directement en cause les responsabilités de la France.
Il analyse ces dernières évolutions et explique pourquoi les agendas italien et français en Libye se heurtent …

# ALLER PLUS LOIN :
LIBYE : QUAND SALVINI ACCUSE LA FRANCE !

Le ministre italien de l’Intérieur s’en est pris vivement ce 4 septembre à Paris accusé de «mettre en péril la stabilité de l’Afrique du Nord», après l’intervention militaire en Libye en 2011. Il se dit prêt à se rendre «bientôt» à Tripoli, en proie à des combats depuis 8 jours. Matteo Salvini, le ministre italien de l’Intérieur, aime les choses simples. Un problème a un coupable et une solution. Alors qu’en Libye, Tripoli est depuis huit jours en proie à de féroces combats, le vice-président du Conseil se pose en sauveur (sic) et renouvelle ses critiques contre la France. Salvini s’est dit prêt, mardi matin, à y retourner «bientôt». «Je suis personnellement disponible pour courir quelques risques», a-t-il ajouté.

Pour le chef de l’homme fort du gouvernement italien, cet engagement est une évidence car, écrit-il sur Twitter, «l’Italie doit rester protagoniste du processus de stabilisation en Méditerranée». Dans la foulée, et sans le citer, le ministre a désigné le coupable. Il a partagé une vidéo de ces déclarations, lundi, à des journalistes: «Évidemment il y a quelqu’un derrière (les combats actuels). Cela n’arrive pas par hasard. Ma crainte, c’est que quelqu’un, pour des motifs économiques nationaux, mette en péril la stabilité de toute l’Afrique du Nord et par conséquent de l’Europe.» L’allusion à la France est transparente. «Je pense à quelqu’un qui est allé faire la guerre alors qu’il ne devait pas le faire. À quelqu’un qui fixe des dates pour les élections sans prévenir les alliés, l’ONU et les Libyens». Pour le ministre italien, le chaos libyen est grandement responsable des migrations de masses au travers de la Méditerranée, et donc de la France. Dans cette même vidéo, interrogé pour savoir si les ports libyens sont assez sûrs pour accueillir des migrants refoulés d’Italie, il répond seulement: «Demandez à Paris.»

Les attaques de l’extrême droite italienne contre Paris sont récurrentes. Peu auparavant, la ministre de la Défense, Elisabetta Trenta, avait elle aussi évoqué «une responsabilité» française, en raison de son rôle majeur dans l’intervention militaire internationale contre le régime du colonel Kadhafi en 2011. «Il est indéniable qu’aujourd’hui ce pays se retrouve dans cette situation parce que quelqu’un, en 2011, a privilégié ses intérêts», a-t-elle écrit.

Le gouvernement italien exclut toutefois toute intervention des forces spéciales à Tripoli. Rome dispose en Libye d’un contingent de 300 hommes, chargés de protéger un hôpital de Misrata et l’ambassade à Tripoli, ainsi que d’apporter un soutien logistique aux garde-côtes libyens. Officiellement, la ligne diplomatique italienne sur le conflit n’a pas changé. Lundi, le ministre des Affaires étrangères, Enzo Moavero Milanesi, tout en condamnant les violences, a réaffirmé «le plein soutien italien aux institutions libyennes légitimes et au Plan d’action des Nations unies».

# VOIR AUSSI SUR /

* JAMAHIRIAN.TV & PANAFRICOM-TV/
LIBYE : LA FRANCE POUSSEE VERS LA SORTIE ?
(ZOOM MAGHREB, PRESS TV, 17.09.2018)

LUC MICHEL (ЛЮК МИШЕЛЬ) & EODE
(Infos géopolitiques en bref / 
Complément aux analyses quotidiennes de Luc Michel)
________________

* Avec le Géopoliticien de l’Axe Eurasie-Afrique :
Géopolitique – Géoéconomie – Géoidéologie – Géohistoire –
Géopolitismes – Néoeurasisme – Néopanafricanisme
(Vu de Moscou et Malabo) :
PAGE SPECIALE Luc MICHEL’s Geopolitical Daily
https://www.facebook.com/LucMICHELgeopoliticalDaily

LUC MICHEL PAGE OFFICIELLE I/
https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel
WEBSITE http://www.lucmichel.net
LUC MICHEL Official International Fan Club
https://www.facebook.com/groups/LUCMICHEL.OfficialFanClub

This entry was posted in # ARTICLES BY LANGUAGE, # PRO JAMAHIRIYAN TV, - ELAC Jamahirian TV, - Français, - PANAFRICOM-TV and tagged , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.