# LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY/ VLADIMIR POUTINE LEADER GLOBAL DE LA CONTESTATION ANTI-OCCIDENTALE (II) : GEOPOLITIQUE. CONTRE L’UNILATERALISME AMERICAIN

LM.GEOPOL - Poutine global II (2019 07 16) FR (1)

LUC MICHEL (ЛЮК МИШЕЛЬ) & EODE/
Luc MICHEL pour EODE/
Quotidien géopolitique – Geopolitical Daily/
2019 07 16/

Dans son interview au ‘Financial Times’, Poutine a souligné « les multiples risques pour la stabilité mondiale », en distinguant « l’unilatéralisme américain », à commencer par la guerre tarifaire contre la Chine, et la menace de conflit dans le golfe Persique.

Partie II –
POUTINE CONTRE L’UNILATERALISME AMERICAIN

Concernant la situation dans la région du golfe Persique, Vladimir Poutine a déclaré: « Pour parler franchement, la situation est définitivement devenue plus dramatique et explosive. »

POUTINE DENONCE L’UNILATERALISME DES ÉTATS-UNIS

Le président russe a encore estimé, dans son interview accordée au ‘Financial Times’, que « si les États-Unis avaient accepté à un moment donné la proposition russe sur la défense antimissile, le monde d’aujourd’hui aurait été différent ».

« Le monde aurait pu être différent aujourd’hui », d’après le président russe Vladimir Poutine qui, dans son interview a évoqué le retrait des États-Unis du FNI et leur refus du plan russe de défense antimissile. « Je suis sûr que si nos partenaires américains l’avaient alors accepté [la collaboration de la Russie, des États-Unis et de l’Europe sur la défense antimissile, NDLA], le monde d’aujourd’hui aurait été différent. Mais, malheureusement, ce n’est pas le cas. Nous constatons une évolution de la situation liée au développement des armes et des technologies militaires ultramodernes. Eh bien, cela n’a pas été notre choix. Mais aujourd’hui, il faut au moins tout faire pour ne pas aggraver la situation », a déclaré Vladimir Poutine.

Qui plus est, le président russe a tenu à souligner que sans le Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI), « il n’y aura plus aucun moyen d’empêcher la course aux armements ». Il a rappelé « qu’il avait tenté à plusieurs reprises de convaincre les États-Unis de ne pas quitter le Traité en question ». « J’ai entrepris des tentatives très énergiques pour convaincre nos partenaires de ne pas se retirer du Traité, nous avons beaucoup discuté et débattu de la question », a-t-il ajouté.

« L’IMPREVISIBILITE DU MONDE CONTEMPORAIN »

Vladimir Poutine a également déploré « l’imprévisibilité du monde contemporain », espérant en même temps « qu’un conflit nucléaire ne se produira jamais entre les pays possédant l’arme nucléaire ». « Le temps de la guerre froide était mauvais. C’était la guerre froide, mais ils avaient au moins quelques règles, auxquelles ils étaient attachés ou essayaient de le faire. Aujourd’hui, il me semble que les règles n’existent plus du tout. En ce sens, le monde est devenu plus fragmenté et moins prévisible. C’est ce qui est le plus triste », a-t-il analysé.

CONTRE LES MANIPULATIONS AMERICAINES SUR LE « NOUVEAU MARCHE DU PETROLE » : « L’ACCORD AVEC L’OPEP A AIDE A STABILISER LES MARCHES »

L’accord de réduction de la production de pétrole conclu entre l’Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole) et d’autres pays producteurs de pétrole « a joué un rôle positif dans la stabilisation des marchés pétroliers », a aussi déclaré le président russe. Dans l’entretien accordé au ‘Financial Times’, il a toutefois refusé de dire « si la Russie soutiendrait la prolongation de l’accord lorsqu’il arrivera à échéance à la fin du mois ».

« Nous pensons que nos accords de stabilisation de la production avec l’Arabie saoudite et l’Opep en général ont eu un effet positif sur la stabilisation et les perspectives du marché », a-t-il déclaré au quotidien financier américain. Vladimir Poutine et le prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed ben Salmane, doivent se rencontrer en marge du sommet du G20, à quelques jours de la réunion prévue lundi et mardi à Vienne de l’Opep, avec d’autres grands producteurs de pétrole, dont la Russie, pour discuter de l’avenir de l’accord de réduction de la production.

LUC MICHEL (ЛЮК МИШЕЛЬ) & EODE

* Avec le Géopoliticien de l’Axe Eurasie-Afrique : 
Géopolitique – Géoéconomie – Géoidéologie – Géohistoire – 
Géopolitismes – Néoeurasisme – Néopanafricanisme 
(Vu de Moscou et Malabo) :
PAGE SPECIALE Luc MICHEL’s Geopolitical Daily
https://www.facebook.com/LucMICHELgeopoliticalDaily/
________________

* Luc MICHEL (Люк МИШЕЛЬ) :
WEBSITE http://www.lucmichel.net/ 
PAGE OFFICIELLE III – GEOPOLITIQUE
https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel.3.Geopolitique/ 
TWITTER https://twitter.com/LucMichelPCN
LUCMICHEL.ORG-TV https://vimeo.com/lucmichelorgtv
* EODE :
EODE-TV https://vimeo.com/eodetv
WEBSITE http://www.eode.org/ 
LINKEDIN https://www.linkedin.com/in/luc-michel-eode-600661163/

LM.GEOPOL - Poutine global II (2019 07 16) FR (2) LM.GEOPOL - Poutine global II (2019 07 16) FR (3) LM.GEOPOL - Poutine global II (2019 07 16) FR (4)

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.

Comments are closed.