# LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY/ LIBYE : LES FRONTS ET LES LIGNES GEOPOLITIQUES CONTINUENT A SE RENVERSER (ALLIANCES HETERODOXES, ‘ALLEGEANCES OBLIQUES’ ET FRONTS RENVERSES II)

LM.GEOPOL - Allegeances obliques II (2020 03 11) FR 1

LUC MICHEL (ЛЮК МИШЕЛЬ) & EODE/
Luc MICHEL pour EODE/
Quotidien géopolitique – Geopolitical Daily/
2020 03 11/
En avril 2019, j’analysais comment la guerre par procuration en Libye faisait éclater les alliances géopolitiques. La géopoliticien américain Georges Friedman parlait, lui, d’ « allégeances obliques » :
* Voir ALLIANCES HETERODOXES, ‘ALLEGEANCES OBLIQUES’ ET FRONTS RENVERSES: LE CHAOS GAGNE LES PUISSANCES ENGAGEES EN LIBYE !
En cet hiver 2020 finissant, les lignes et les fronts géopolitiques ont continué à éclater et à se recomposer, hors logique géopolitique globale, sur le Front libyen. Suivi par le Front syrien. Et le passage de la guerre par procuration à l’internationalisation de la guerre en Libye fait écho à l’affrontement direct en Syrie, à Idlib, entre Ankara et Damas, soutenue par Moscou (1). Le grand coupable de ce maelström géopolitique c’est Erdogan, ses appétits néo-ottomans (2), ses coups de poker géopolitiques et aventuristes !
# PARTIE I
« UNE NOUVELLE ALLIANCE, COMPOSEE DE L’ÉGYPTE, DE LA SYRIE ET DE L’ALGERIE », APPUYEE SUR MOSCOU ET TEHERAN, SE FORME
« Une nouvelle alliance, composée de l’Égypte, de la Syrie et de l’Algérie, est sur le point de se former, l’alliance qui aura pour mission de mettre fin à la domination des monarchies arabes du golfe Persique sur la Ligue arabe », indique le quotidien panarabe Rai al-Youm (3).  Le quotidien en ligne rapporte que « le gouvernement égyptien sort de son isolement politique et sécuritaire qui lui avait été infligé, pendant les dernières années, sur fond de la crise du barrage de la Renaissance. Là où les États-Unis et leur allié israélien ont poignardé l’Égypte dans le dos ». « Pendant les dernières années, Le Caire se sentait au banc des nations arabes. D’où sa décision de récupérer graduellement sa position et son poids. Vient à l’appui de cette affirmation la visite secrète du général de brigade Abbas Kamel, chef du service de Renseignement égyptien, la semaine dernière, à Damas, pour rencontrer son homologue syrien, le général de brigade Ali al-Mamlouk, président du Conseil de sécurité national de la Syrie. Les deux hommes ont discuté des tensions régentant dans le nord de la Syrie ainsi que des évolutions en Libye ».
Selon Rai al-Youm, « Le Caire prête une attention toute particulière au dossier libyen et craint le ralliement des groupes terroristes au gouvernement d’union nationale, dirigé par Fayez al-Sarraj et soutenu par le président turc Recep Tayyip Erdogan ».
L’article continue : « C’est sur fond de cette préoccupation que l’Égypte a organisé la visite secrète du maréchal Haftar à Damas pour examiner la reprise des relations entre la Syrie et le gouvernement de l’Est, dont le siège est à Tobrouk, ainsi que la réouverture de l’ambassade de la Libye à Damas. Le rapprochement de la Syrie à l’Égypte et à la Libye préoccupe sérieusement le président turc Recep Tayyip Erdogan, car cela modifiera profondément la composition des alliances politiques et militaires en Asie de l’Ouest. Parmi les impacts du rapprochement de Damas au Caire et à la Libye, le premier sera l’isolement d’Ankara sur le plan régional » (4).
L’ALGERIE RECLAME LE RETOUR DE LA SYRIE A LA LIGUE ARABE :
LE SOI-DISANT « PRINTEMPS ARABE » ANNULE ?
Rai al-Youm ajoute : « les monarchies arabes du golfe Persique imposent, depuis une vingtaine d’années, leur domination sur la Ligue arabe : suspendre la Syrie, légitimer les ingérences militaires destinées à renverser les États dans certains pays et soutenir la campagne aérienne de l’OTAN contre la Libye ».  
Le quotidien en ligne prévoit que « la formation de la nouvelle alliance » sera annoncée lors du prochain sommet de la Ligue arabe, prévu en juin en Algérie, et que d’autres pays, tels que le Liban, l’Irak, la Tunisie et le Koweït, rejoindraient, eux aussi, cette alliance. « En plus, le retour de la Syrie à la Ligue arabe et le rétablissement de l’équilibre au sein de cette organisation seront les fruits les plus importants du sommet d’Alger », ajoute l’article. « Le président algérien Abdelmadjid Tebboune, dont le pays organisera le prochain sommet de la Ligue arabe, a déclaré au secrétaire général de la Ligue, Ahmed Aboul Gheit, en visite il y a deux semaines en Algérie, qu’Alger organiserait un sommet totalement différent des derniers et que le sommet n’aurait pas lieu tant que la Syrie n’y prendrait pas part. En effet, le sommet de la Ligue arabe n’a pas été reporté en raison de la crise du coronavirus et l’Algérie voulait attendre un peu pour que la Syrie retourne à la Ligue arabe et que cette tache noire soit effacée de l’Histoire du monde arabe », indique encore l’article.
# PARTIE II
COMMENT LA TURQUIE RESTE BIEN MEMBRE DE L’OTAN ET AGIT POUR L’ALLIANCE EN SYRIE ?
Un diplomate américain menace le gouvernement syrien d’action militaire à Idlib ! James Jeffrey, représentant des États-Unis pour la Syrie, a mis en garde, ce mardi 10 mars, « contre toute tentative du gouvernement syrien ou de son allié russe à violer le cessez-le-feu à Idlib ». Dans un discours, prononcé au siège de l’OTAN à Bruxelles, James Jeffrey a déclaré : « Toutes les options sont sur la table pour que l’OTAN puisse aider la Turquie. Mais, l’envoi de forces terrestres à Idlib est exclu. L’OTAN cherche une voie pour de prêter main-forte à la Turquie dans le dossier d’Idlib ».
Sans faire la moindre allusion aux efforts de la Russie pour signer un accord de cessez-le-feu avec Ankara (ce jeudi 5 mars à Moscou), James Jeffrey a accusé Moscou et Damas de vouloir violer la trêve : « Je ne pense pas que la Russie et le régime [le gouvernement syrien, NDLR] s’intéressent à la trêve. Ils veulent en finir avec ce dossier. Si la Russie ou le régime viole le cessez-le-feu, nous et nos alliés, nous entreprendrons des mesures et notamment des sanctions ».
L’OTAN VEUT L’ECHEC DE LA TREVE CONCLUE A MOSCOU CE 5 MARS !
L’accord conclu à Moscou entre les présidents russe et turc n’a apporté qu’un cessez-le-feu fragile sur le terrain. La sortie de crise pour le président Erdogan sera donc provisoire face à la détermination de l’armée syrienne pour libérer entièrement la ville d’Idlib. Les présidents turc et russe, Recep Tayyip Erdogan et Vladimir Poutine, ont annoncé, la semaine dernière, lors d’une conférence de presse, avoir trouvé un accord sur l’instauration d’une trêve à Idlib, dans le nord-ouest de la Syrie (5). L’accord prévoit des patrouilles conjointes turco-syriennes dans les districts voisins d’Idlib ; la création d’un couloir sûr de six kilomètres le long de l’autoroute M4, au sud et au nord de celle-ci. D’autres mesures seront prises aussi d’ici une semaine. « L’armée syrienne s’est dite prête à réagir rapidement à toute violation du cessez-le-feu par les terroristes ».
NOTES ET RENVOIS :
(1) Cfr. LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY/
REVUE DE PRESSE : ‘VLADIMIR POUTINE MESSIE DE LA PAIX’ : SYRIE – CENTRAFRIQUE – LIBYE, LA RUSSIE GARANTE DE L’INTEGRITE DES FRONTIERES DES ETATS (NHM MAGAZINE)
(2) Cfr. LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY/
‘LES OTTOMANS SONT DE RETOUR’: LES AMBITIONS GEOPOLITIQUES DE LA TURQUIE D’ERDOGAN VUES D’ISRAEL
Et : LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY/
SYRIE ET DUPLICITE D’ERDOGAN: ASTANA-SOTCHI-ADANA, LES MASQUES TURCS TOMBENT !
(3) Je vous parle souvent ‘Rai Al-Youm’, quotidien en ligne basé à Londres.
Ce site panarabe a été créé à Londres en septembre 2013 par le journaliste Abdel Bari Atwan, ancien directeur du quotidien Al-Quds Al-Arabi. “L’opinion d’aujourd’hui” se veut nationaliste arabe, antisaoudien et antisioniste.
(4) Cfr. LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY/
SYRIE-TURQUIE-RUSSIE (II) : COMMENT ASSAD ORGANISE UN AXE DAMAS-TOBROUK CONTRE ERDOGAN EN LIBYE
(5) Cfr. LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY/
SYRIE-TURQUIE-RUSSIE : COMMENT UN POUTINE MAITRE DU GRAND JEU SYRIEN SAUVE LA FACE D’UN ERDOGAN DECONFIT !?
(Sources : Rai Al-Youm – Pars Today – Interfax – EODE Think Tank)
LUC MICHEL (ЛЮК МИШЕЛЬ) & EODE
* Avec le Géopoliticien de l’Axe Eurasie-Afrique :
Géopolitique – Géoéconomie – Géoidéologie – Géohistoire –
Géopolitismes – Néoeurasisme – Néopanafricanisme
(Vu de Moscou et Malabo) :
PAGE SPECIALE Luc MICHEL’s Geopolitical Daily
________________
* Luc MICHEL (Люк МИШЕЛЬ) :
PAGE OFFICIELLE III – GEOPOLITIQUE
* EODE :

LM.GEOPOL - Allegeances obliques II (2020 03 11) FR 2 LM.GEOPOL - Allegeances obliques II (2020 03 11) FR 3 Visit to NATO by the Minister of Foreign Affairs of Turkey

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.

Comments are closed.